Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rapport du 06/01/37 : Embuscade du campement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jahlen / Grégory
Mercenaire
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 20

MessageSujet: Rapport du 06/01/37 : Embuscade du campement   Sam 7 Jan - 0:37

Mercenaires présents : *Longue liste des mercenaires présents, pnjs comme pjs*

Explications :

Rien ne laissait présager un tel assaut. La soirée au campement s'annonçait tranquille dès lors que le capitaine, accompagné d'une quinzaine d'hommes, s'en alla s'assurer de notre précédente victoire en libérant le terrain du campement tauren pris par les réprouvés, puis par nous, quelques jours plus tôt. Nous avons rapidement pu constater, sans imaginer la suite, la désertion des Braves qui quittèrent rapidement notre position pour venir en aide à leurs confrères, vraisemblablement pour maîtriser un incendie de l'autre côté de la ville.

C'est à ce moment que les nécrotraqueurs, menés par Yebald Lozatski, ont choisi de frapper. Leurs grenades toxiques embourbèrent le campement d'une brume irritante, ralentissant chacun dans notre tentative collective de nous rassembler. Impossible d'agir efficacement dans ce nuage. A chaque groupe formé, une grenade de peste nous contraignait à la dispersion et, dès lors que certains se retrouvaient isolés, les maudits assassin de la dame noire en profitaient pour agir.

J'ai donné l'ordre de se rassembler près du pont menant à la ville, envoyant un groupe évacuer l'infirmerie tandis que les autres couvraient au mieux la zone. Malheureusement, les choses ne se déroulèrent pas comme prévu. Un épandeur de peste réprouvé, furtif de surcroît, s'attaquait seul à la tente médicale, empêchant l'évacuation et coinçant les mercenaires à l'intérieur. Lindlewood fût touché par une grenade de peste alors que je l'y envoyait en renfort, forçant mon intervention pour aider à évacuer le lieutenant et les autres.

J'agissais dans la tente alors que dehors, sur le toit de la tente commune, les nécrotraqueurs se rassemblaient et tiraient sur ceux restés dehors de leurs carreaux une fois encore empoisonnés. Yebald était avec eux bien sûr, proposant une mort rapide à ceux qui auraient déposé les armes. Il n'en fut rien pourtant.

Cherchant à chasser les assassins non-morts pour de bon, l'un de mes sortilèges à ravagé la réserve en occasionnant des brûlures non-négligeables à tous ceux restés proches du pont, c'est à dire tout le monde ou presque. J'ordonnais depuis le début d'emprunter la passerelle lorsque certains constatèrent, sans provoquer de surprise générale, que celui-ci avait été piégé. Nous sommes donc restés coincés là, quelques secondes de trop, juste le temps pour l'épandeur de peste de revenir à l'attaque, celui-ci n'ayant pas été achevé.

Du fait de notre regroupement, celui-ci aspergea tout le monde de son infâme liquide. Les dommages considérables le furent encore plus lorsque, cédant à une certaine pression, l'un de mes sortilèges provoqua sa pure et simple explosion, de lui et de son équipement.

Les taurens arrivèrent peu après alors que nous tachions de préserver les plus gravement atteints. Ils constatèrent les dégâts et furent dès lors incapables d'être raisonnés. Ils ordonnèrent notre départ de la ville, rejetant l'intégralité de leurs maux sur la Rétribution. Le capitaine et les autres arrivèrent ensuite alors que tous les touchés étaient amenés vers la tente des officiers.

Résultat :


-Deux de nos camarades sont morts. La mercenaire Montevent et la recrue Bandon. Un bûcher a été dressé et ceux-ci sont de fait préservés de la non-mort, pour toujours.
-Le campement est ravagé, principalement par ma faute. Nos réserves ne sont plus, la tente commune est a moitié détruite, comme l'arrière de l'infirmerie.
-Peu de réprouvés sont morts. Les cadavres des uns ont été ramenés par les autres.
-Le capitaine s'en est allé négocier avec les taurens, notre avenir et celui de la campagne est pour l'heure incertain.

A.Brynt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rapport du 06/01/37 : Embuscade du campement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Mordheim 2010/ Rapport de Scénario
» Rapport entrainement
» rapport de bataille Tau vs Nurgle
» Rapport de bataille HE vs O&G
» rapport de bataille tournoi TROLL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Campagne de Haut-roc-
Sauter vers: