Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rêverie sur le rivage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 541
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Rêverie sur le rivage   Ven 5 Mai - 18:46

Citation :
Un métal froid


Sombrivage. La chouette de Silithus fendait la cime des pins frémissants ; traçait sous la grisaille une sorte de courbe élégante, sans un bruit. Son regard perçait la pénombre des bois, s'attachant à chaque détail de l'Empire animal : une biche s'abreuvant à l'orée bordant une falaise vertigineuse, un ours défendant sa progéniture face à une meute de loups, malingres, rendus fous par la décrépitude environnante. « A chacun son lot de misères » pensa-t-il.

L'oiseau de nuit dansait, zigzaguait même, pressait d'un pin à l'autre. Son plumage, aussi terne qu'un pelage d'hiver, se perdait ainsi dans la masse irrégulière des broussailles élevées. Puis il s'arrêta.
Une hutte de peau tannée et couverte de brindilles se tenait là, loin de la civilisation mais si près du ciel. Perché sur une colline ombrageuse en ce qu'elle surplombait un pan entier de la forêt, l'abri passait pourtant inaperçu. Seulement, rien n'échappe aux yeux du rapace.
Les plumes tombèrent çà et là, et le duvet, faisant place à une peau sombre et rugueuse, de longs cheveux aux couleurs marines. Enfin il avait laissé pousser une barbiche, taillée en pointe, à son menton.
D'un pas aérien qui ne tarissait en rien la grâce des créatures aviaires, le druide parvint au tapis d'entrée qu'il souleva, le sourire fixé aux lèvres.

« Dalah'surfal, cette fois les ailes d'Aviana m'ont guidé jusqu'à toi. S'exclama-t-il, une voix rauque tonnant en retour :
- Et moi je t'attendais ! Viens ici que je te montre le ciel. »

Olwë se réveilla, en sursaut et sueur, dans sa tente. Passant une main sur son torse, haletant, il laissa son regard doré voleter jusqu'à son compagnon de couche, dont les ronflements – qui s'apparentaient plutôt aux déchirantes supplications d'un kodo agonisant – empêchaient sûrement leurs voisins de fermer l’œil.
Encore un peu secoué, il décida de sortir faire un tour.

On imagine volontiers le rivage brisé avant l'arrivée de la Légion, bien avant même ; verdoyant, toujours placé sous l’œil bienveillant de la Lune Mère, chérie et bénie en ces lieux jusque alors. Mais un paysage vicié lui avait succédé – comme la terre noire stérile, ou parcourue par les veines purulentes du gangrefeu.
Au campement de l'offensive, un groupe d'insomniaques de la Tirisgarde assommait quelque fou de la Sombre Moisson de questions rhétoriques : « Comment imaginez-vous votre avenir ? Et que ferez-vous après la défaite de la Légion ? » Lassant.

Vêtu de simples braies en cuir, le druide contourna la scène de conflit pour parcourir le reste du campement. Les soldats étaient sur le qui vive – chaque instant était susceptible de voir surgir quelque inferno des cieux. Parmi eux, beaucoup de réprouvés – ceux-là qui ne souffrent pas du sommeil. Comme s'ils cherchaient à installer un silence d'échelle sépulcrale, les non-morts se plantaient là sans piper mot, et Olwë sentait peser sur lui leurs grands yeux jaunes à mesure qu'il traversait la colline de la « halte de la délivrance », si bien nommée.

Écartant les bras et sifflant au vent, il s'apprêtait à prendre son envol quand un poignard vint se ficher entre ses omoplates. Le contact froid du métal sur sa peau nue le fit frissonner ; une vive douleur l'aveuglait bientôt ; il chuta en avant, dans une flaque de sang - son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rêverie sur le rivage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Rivage maudit => un site remarquable manquant
» Conseil de guerre pour le Rivage Brisé [Mercredi 29 mars]
» recette apréro : dips qui font pas grossir !!!
» A l'ombre d'un grand chêne...rêverie
» Besoin d'aide !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: