Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour d'un frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 562
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: L'amour d'un frère   Mar 4 Juil - 14:57



« Pourquoi fuis-tu, mon frère ? C’est un cadeau que je te fais, un gage d’amour. »

Sans prêter attention aux corps sans vie qui jonchaient le plancher de marbre, il courut jusqu’à la sortie, n’ayant en tête que sa propre survie ; la peur au ventre réveillait quelque instinct primal. Il était désormais le gibier que chassait son père, la biche que déchire le prédateur sans considération. Ses pattes tremblaient au contact du sang chaud, vibraient au rythme des battements de son cœur.
Un vent glacial lui traversa l’abdomen, le figeant sur place – il n’était qu’objet de convoitise, un jouet d’enfant roulant sur le verglas pour le plaisir du traître.

La froide étreinte déroba son toucher, son intégrité tant physique que mentale. La dernière chose qu’il vit ; un visage creusé, fendu d’un rictus satisfait, le regard vide d’un étranger. Puis on lui arracha sa liberté d’être et de penser. Il fut alors néant, oublié.
Mais il sentait encore, on l’appelait, l’arrachait à son corps déchu pour lui redonner vie. La mort n’avait dès lors plus d’emprise – il gémit, grogna. D’autres mains caressaient les steppes avec envie, le besoin d’aller toujours plus loin, de ficher cette paire de crocs dans la chair tendre des vivants. Il rampait, certes, sans connaître l’arrière, mais la proie muait enfin en prédateur. D’un cri, elle atteignit la meute, se pourlécha les babines.

« Par ces mots, je t’offre l’immortalité. Embrasse cette existence nouvelle, et la servitude éternelle. »

Il ne l’entendait pas, mais reconnut en cette silhouette malingre son révéré maître, et baisa ses pieds d’ailleurs couverts d’une toile à l’odeur délicate de l’eau rouge. Ce monde-là lui paraissait nouveau, une sorte d’univers où tout paraît simple : nourriture, et seigneur garde-manger. Soudain, il se figura qu’il devait tout au dit-homme, une inspiration que son esprit bestial était pourtant bien à même de concevoir.
Puis un autre vint, égal.

« Nous attendions ton signal, Alberich, mais il semblerait que notre appui n’ait été qu’une futile assurance.
- Ce nom n’a plus lieu d’être désormais, tout comme cet endroit, son histoire. J’ai tout effacé à la gloire de notre Roi. » Ainsi déclara-t-il sans une once d’amertume, et jamais le nécromancien n’avait ressenti pareille exaltation. Cela étant, il pivota vers la bête fraîchement relevée, lui adressa un doux regard avant d’être à nouveau interrompu.
« L’amour peut être plus froid encore que la tombe, mais comment devrions-nous t’appeler ?  S’enquit donc le second homme en robe, cependant que son camarade relevait le menton, songeant encore à sa victoire écrasante sur le domaine de la vouivre.

- Horwit, ce que m’inspire l’absolu sur son trône gelé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'amour d'un frère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de Mario,raconté par son frère Luigi[validé]
» BRUDER / SCHWESTER - Frère / Soeur militaire (F - N)
» Apocalypse mon amour...
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» 4e session : Pack Amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: