Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Journal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Le Journal   Lun 24 Juil - 8:59

"S'il était un compagnon que Minhalet n'a jamais trahi, c'était bien son journal. Un fidèle allié qu'elle garde précieusement près d'elle, caché dans une poche intérieure. Une pièce de cuir grignotée par le temps, aux pages gondolées par l'humidité et aux reliures jaunies par un manque de soin manifeste. Bref, un objet en apparence somme tout insignifiant et pourtant. Il nous est apparu l'idée qu'il pourrait nous aider dans nos recherches. Nous lui avons subtilisé il y a peu, avant qu'elle ne regagne l'ouest, j'espère y trouver les informations que nous cherchons."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Le Journal   Lun 24 Juil - 9:05

Citation :
Forgefer
10e jour du 2e mois de l'an 34,


 Je crains que Feyrelith ne demeure à jamais meilleure que moi en tout. Les équipes de la Ligue l'ont bien plus remarqué que moi, et j’imagine que c'est du fait de son extrême bonté que nous avons réussies à toutes deux gagner leurs rangs. J'espère avoir le temps de lui rendre la pareille, un jour, peut-être.


"Il nous apparaît plus qu'évident maintenant que Feyrelith avait le dessus en matière de compétence. Nous pensons d'ailleurs qu'elle aurait décidé elle même de leur sort commun."

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Le Journal   Lun 24 Juil - 9:42

Citation :
Forgefer
24e jour du 8e mois de l'an 34,


Je crois que tout s'arrange entre Arnil et nous, il ne se rembrunit plus lorsque nous invoquons Victelius ou Theramore. Le fait qu'Eldreith soit partie pour la capitale des humains n'y est peut-être pas pour rien. Elle n'était plus pareille depuis son départ pour Durotar.

 Quoi qu'il en soit, je crois que nous sommes sur la bonne voix, celle de la rémission. Fey semble puiser dans ses ressources durant les entrainements,
alors que moi, au contraire, je pète la forme. Je la ménage. Il faut bien.

Le nain qui s'entraîne avec nous me fait de l'oeil. Je crois bien qu'il n'a pas tout compris. Ca viendra. D'une manière ou d'une autre.


"Minhalet ne semble pas véritablement tout savoir des affaires de sa mère. Visiblement, nous avions vu juste au propos de l'unité qui régnait entre les familles d'Arnil et de Victelius. Il se pourrait que c'est à cette époque d'ailleurs que tout commença.

PS: Nous avons trouvé une pièce jointe à la page, il ne fait aucun doute que Minhalet ne saurait se soumettre à un mariage pour assurer quelconque lignée....."



***


Dernière édition par Lara Warlding le Lun 24 Juil - 15:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Le Journal   Lun 24 Juil - 11:48

Citation :
Forgefer


J'y repense souvent, à dire vrai j'y repense tous les jours. Je vois encore ma ville, disparaître sous la lumière ineffable de cette bombe. Je lui faisait face, dans un navire de transit, avec Fey et  mère. L’explosion peina à se faire entendre au début.

D'abord, le souffle chaud secoua la coque de notre navire, brassant l'écume de la mer. Eldreith me prenait dans ses bras, fort, si fort. Je sentais ses mains se crisper sur mes bras, je m'en souviens comme si c'était hier. Une odeur étrangère à toute autre s'éleva dans les airs. Puis tout se figea.

Un bruit strident gronda dans le ciel, Feyrelith et moi nous pinçâmes les oreilles, et pour la première et seule fois de ma vie je vis ma mère pleurer. Je crois qu'elle criait. Je n'entendais plus rien. Plus personne n'entendait  rien. Grand père la retenait, aussi fort qu'il le pouvait. Puis on nous emmena loin du pont.

Plus rien n'a été comme avant après ça. Plus rien.


"Nos rapports indiquent que Victelius défendait la cité. J'avoue que la petite semble avoir un certain cran, et m'accorde à croire que votre intérêt pour sa personne n'est pas sans fondements."

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Le Journal   Lun 24 Juil - 12:10

Citation :
Forgefer
7e mois de l'an 32


Arnil m'a donné un dessin d'eux, je crois qu'il date de leur mariage.
Mère avait encore les cheveux longs. Et père semblait si jeune. J'aurais voulu les voir ainsi.

Fey' boude grand-père depuis, elle n'a rien eu. J'espère avoir l


"Je vous transmets la lithographie de Victelius, le temps n'a pas trop dégradé l'état de l'oeuvre. J'espère que cela vous fera plus de bien, que de peine."




***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Le Journal   Lun 24 Juil - 20:29

Citation :
Retour du putain de donjon,
Putain de date inconnue

. Je n'arrive plus à trouver le sommeil, je n'arrive plus à dormir. Dès que mes paupières s’alourdissent, la triste réalité des choses me rattrape. A dire vrai, j’espérais être de celles qui vaincraient le mal, à grand coup d'introspection fructueuses, mais il n'en est rien. Je vois en noir et blanc, ce que les profanes voient en couleur. Et je m'abandonne, un peu plus, à chaque instant à l'horreur de la solitude.

J'ai perdu toute notion d'amour, toute notion d'amitié. La camaraderie m'a abandonné quand le flan de ma lame à touché le cou de cet 'Ingalls'. Je suis froide. Je suis putain de froide. Plus rien ne bat là dedans, j'arrive à le sentir. Même un bon combat, rien. Mais quand ce putain de truc est mort dans la lave, rien, aucune fierté, aucune gloire. Juste le vide. Et ça me tourmente, tout le temps.

Chaque minute qui passe est une ode à la nostalgie. A cette envie de regagner le passé, celui que j'aimais, celui que la candeur peint aux enfants, ce portrait même de la vie auquel l'on adhère lorsqu'on est petit. Ces moments d'innocence à jamais violés par la froideur de ce putain de donjon. J'aurais jamais du y foutre les pieds. Jamais.


"Il semblerait que Minhalet ait une certaine propension à la dépression. Je préconise une analyse minutieuse de cette partie là. "Juste le vide. Et ça me tourmente, tout le temps. " Il est évident que nous avons surestimé la maturité de cette jeune femme."

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Le Journal   Lun 24 Juil - 20:42

Citation :


Infirmerie,
de retour du donjon

C'est lourd. Trop lourd à porter. Je  tiens en horreur la personne que je suis devenue, à chaque instant qui passe. Je crois que j'aurais préféré crever là bas. Je crois que j'aurais préféré être emportée par la lave. Une mort trop brutale pour être douloureuse. Une mort trop déchirante pour être déshonorable. J'aurais peut-être du me laisser emporter par la lave après tout. CA aurait mieux valu pour tout le monde.


"Je pense qu'il nous faudrait plus d'éléments, mais je pense tenir le bon bout. Minhalet a du rencontrer de terribles choses dans cet antre ou alors n'être qu'une couarde de plus. Il nous faudrait plus d'informations quant à ce donjon, j'enverrai des agents au plus tôt."



"Merel'hon est trop rapide en besogne.

Il n'a pas la sagesse de nos âges, ni même celle de ceux que la rigueur de la vie à forgé. La fille de Victelius n'est pas si immature que cela, ni même plus couarde qu'un autre, d'autres pages du dossier, d'autres rapports témoignent de ce fait.
Elle n'est pas craintive, elle est hostile à ses propres actions. Ce donjon n'est rien de plus qu'une épreuve, qu'importe ce qu'il s'y passa, nous devrions nous tourner vers l'érudition de notre divinatrice, et nous assurer que la corruption de ce qu'elle a affronté n'est pas entrain de la gagner.

Je mets le doigts sur un problème majeur sur cette affaire, nous parlions de propension à la depression mais nous devrions parler aussi d'affinité singulière avec les arcanes.
Un état de déséquilibre, lié à un contrôle sporadique peut-être une forme de danger pour l'image que nous voulons lui apporter."



***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Le Journal   Lun 24 Juil - 20:49

Citation :


Infirmerie,
de retour du donjon

J'ai l'impression de mourir, de faner, à chaque instant passé dans cette putain d'infirmerie. Que des connards cupides et des adorateurs de merde. La lumière a ramené ce putain de cureton, elle l'a ramené putain. J'en reviens pas. Depuis quand la piété permet ce genre de connerie. J'ai même plus de jambe. Plus de jambes valides. Ce tocard de Leinhart pesait une putain de tonne. Et quelle conne cette Anarya, quel mage est capable de brûler à mort les monstruosités qui servent les dieux maudits et ne réussit pas un sort basique de téléportation. J'aurais mieux fait de crever..


"Je suppose que
Le
Une propension à la vulgarité, ma dame."



"Extérioriser n'a jamais fait de mal à personne. Vous parliez de votre premier percepteur comme, je cite, d'un "pérégrin trop nourri". La mémoire  des érudits de notre maison n'a jamais défaillie, j'espère que la vôtre ne fait pas exception à la règle.
Vous êtes employé à rédiger les rapports de ce dossier, pas à en commenter les moindres pages."



***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Journal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Journal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: