Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du boudin

Aller en bas 
AuteurMessage
Anarya
Mercenaire
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Du boudin    Mer 2 Mai - 18:23

Assise aux côtés de son gyrocoptère, elle s'ennuyait. La machine inerte et impeccable n'avait pas pris son envol depuis des semaines. Des mois, même. Elle la nettoyait chaque jour, s'assurait des réglages et du niveau de carburant, et ce depuis son arrivée dans la compagnie. Berthe brillait au soleil couchant mais n'avait pourtant jamais eu l'air aussi triste, clouée au sol comme tout le monde. Et personne ne s'en préoccupait à part elle. Les larmes aux yeux, la gnome se leva d'un bond, s'approchant de sa camarade de toujours les bras ouverts. Elle s'affala face contre le métal, enlaçant l'appareil comme s'il était la personne la plus chère à ses yeux.

En fait, elle même était triste. Sa place était dans les cieux, pas à courir dans l'herbe qui lui chatouillait le nez à longueur de journée. Les monts enneigés de Kun Lai auraient d'ailleurs fait un parfait terrain de vol du fait de la fraîcheur du climat. Ils lui rappelaient Alterac, qui était si loin, même si en réalité ça n'y ressemblait pas du tout.

Elle renifla, une fois puis deux histoire de calmer cette envie de pleurer. Ses yeux s'illuminèrent. Une odeur familière. Quelque chose qui lui rappelait de bons souvenirs. Elle ne savait pas quoi mais devait en avoir le cœur net.

« Je repasse te voir tout à l'heure ! » La gnome fila sur ses courtes pattes, abandonnant sa machine de combat sur place. A toute allure, elle déboula d'entre deux bâtiments et manqua de heurter le chariot d'un marchand pandaren qui passait par là. L'odeur venait de ses marchandises. Elle renifla encore et essuya le filet gluant qui coulait de son nez avant de saluer l'être poilu en balançant sa main de droite à gauche, levée au plus haut, histoire de capter son attention.

« Bonjour, amie Gnome, seriez-vous intéressée par une dégustation ? »

Les babines toutes retroussées, la gnome lui offrit son plus beau sourire.

« Seulement si c'est gratuit ! »

D'un sourire tout à fait charmant, le pandaren répondit :

« Évidemment, j'ai les meilleurs morceaux de viande de tout Kun Lai ! 
-Ils disent tous ça, j'connais la chanson !
-Mais je vous en prie, goûtez mon amie. »

Ni une ni deux, la gnome bondit sur le chariot, les yeux pétillants et la salive aux lèvres. Il y en avait de toutes les formes, de toutes les couleurs. Quelques assiettes permettaient aux intéressés ou à ceux qui passaient de tester la marchandise. Sa mèche rouge s'agita alors qu'elle gobait des morceaux de saucisson, de jambon. Il y avait même du pâté, mais elle n'allait pas y plonger les doigts. Son regard s'arrêta sur une poignée de boudins noirs qui n'étaient pas sans lui rappeler de bons souvenirs.

« Ils sont fait en quoi ? 
-Eh bien, mon cousin Uang élève des porcs et... 
-Vous voulez dire, des orcs ? Lança la gnome en éclatant de rire.
-Heum, non, ce sont des porcs.
-Bien sûr que ce sont des porcs imbécile ! J'en prends douze ! »

Elle saisit la bourse à sa ceinture, et lança une poignée de pièces au pandaren, probablement plus qu'il n'en fallait. Mais le bonheur n'a pas de prix, du moins c'est ce qu'elle pensait.
Elle le quitta au pas de course, filant à toute allure dans les rues de Monofu, bousculant de nombreuses personnes sur son passage. Son esprit était ailleurs, évidemment. Elle repensait à cette soirée à Alterac où Osgurd attendait son retour. Une mission dangereuse qui s'était soldée par la mort d'un pilote, mais surtout l'explosion d'une ville de ces bâtards d'orcs. Ils avaient pu la piller un peu auparavant, évidemment, et c'est une caisse de boudins qui ressemblaient à peu de chose près à ceux qu'elle tenait à l'instant en mains qu'elle avait décidé de ramener pour fêter la victoire.

Elle arriva en sifflotant devant Osgurd, lui tendant la caisse close au bout de ses bras musclés, toute salie par suie et sueur.

« Cadeau !
-Qu'est-ce que c'est ?
-Du boudin de sang d'Orc ! »

Le Foudrepique qui tenait déjà la caisse afficha une mine dégoûtée, avant de se ressaisir.

« Tu me fais marcher, les boudins sont faits en porc !
-Et alors, les orcs sont tous des porcs, non ? » rétorqua-t-elle avant que les deux n'éclatent de rire.

Cette soirée fabuleuse, elle s'en souvenait. Pourquoi ne pas tenter de renouveler l'expérience ? Le boudin était là, Osgurd trouverait bien de la bière.

« Eh Osgurd, je nous ai acheté de l'Orc !
-Du porc, tu veux dire ? Répondit le Nain en souriant.
-Tu sais comme moi que c'est comme les loups de givre et les artichauts, y a pas de différence Osgurd ! »

Et ils rirent, la soirée promettait d'être bonne, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Du boudin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: