Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le couard est parti

Aller en bas 
AuteurMessage
Helios
Mercenaire
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Le couard est parti   Sam 5 Mai - 15:59

Citation :
Ambiance

« Laern est un bon garçon, mais un peu trop aventureux. Assure-toi qu’il ne lui arrive rien. »

Raté.
Un échec de plus en définitive, il devait y être habitué. Mais celui-ci était d’autant plus douloureux, d’autant plus terrible qu’il n’arriverait jamais à l’oublier. Pas plus que la face méconnaissable du jeune guerrier.
Jamais plus il n’aurait goût à chanter, encore moins gratter les cordes de sa mandoline qu’il avait fini par fracasser sur un rocher, non loin de l’auberge de Monofu.
Après tout, ce chevalier qu’il pensait devenir ne serait jamais plus qu’un rêve fugace, gâché.

« Titus, n’oublie jamais que tu n’es rien de plus qu’un serviteur. »

Il avait grandi avec lui dans ce petit manoir assombri par la pénombre des bois.
Il avait été formé avec lui aux armes, lui avait même servi de confident quand son père se montrait trop sévère.
Jusqu’à la fin, il n’avait pas su lui dire ce qu’il ressentait vraiment. Ce qu’il était et serait toujours à ses yeux : un frère.
Son unique frère, à lui, ce couard de Titus, sûrement la pire engeance de la famille Holt, sa seule Lumière.

« Père, comment avez-vous pu me cacher tout ce temps qu’il était aussi votre fils ? »

La mine abattue, il lui arrivait encore de saisir la croix du jeune homme et l’appeler.
Il lui arrivait encore de reprocher à Arliden de l’avoir secouru dans sa détresse.
S’il avait pu mourir ce soir là, tout aurait été plus simple. Mais n’était-ce pas une nouvelle preuve de sa lâcheté ? Maintenant il devait assumer un fardeau plus grand que celui du mercenariat.
Survivre à celui qui rendait son existence moins fade.
Survivre à celui qu’il admirait.

« Tu es libre aussi. »

Le bâtard avait réparti ses marques noires et affaires entre différents membres de la compagnie qu’il estimait sûrement plus que la moyenne, des sauvages à bien des égards, mais les moins sauvages de tous à ses yeux.
Il n’avait certainement pas pardonné à Eldared d’avoir donné l’ordre d’exécuter un croisé d’argent, pas plus qu’il ne pardonnait aux pauvres types qui se permettaient de le juger, ou d’honorer Laern sans le connaître.

« Tu n’es pas forcé de rester. »

Au sorcier des moissons qu’il connaissait certainement mieux que les autres, il offrit quatorze marques noires, après s’être platement excusé pour son ingratitude.
A Emerline il offrit également onze marques, saluant sans doute le respect du deuil.
A Logan Grant enfin, il confia le reste de ses marques, huit, pour lui avoir rendu la croix.
Son colifichet de robustesse, il le déposa dans la tente d’Everdan, qu’elle en dispose à sa guise, l’offre à quelqu’un d’autre, peu lui importait dans l’immédiat.

« Partez. »

Alors il partit comme il était arrivé. Sans un discours, même un mot d’adieu.
Dans son cœur, il n’avait sûrement jamais été mercenaire, et ne le serait jamais.
A présent, il devrait composer avec ses regrets, et sûrement la haine de son père, qui n’excuserait jamais son échec. Il ne s’attendait pas à vivre bien longtemps, après tout.
Tout cela n’avait aucune importance, pas plus que sa propre essence, il finirait bien par crever comme un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le couard est parti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C’est parti pour le POP3 chez Hotmail
» Modification de vague comment en tirer parti?
» Pourriez vous faire parti de l'élite intellectuelle de ce monde ?
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» Vous connaissez la blague du chinois qui manges des nems ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: