Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première création

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Première création   Jeu 13 Mar - 20:11

Environ deux siècles plus tôt - Quel'thalas



    D'un pas régulier, il avançait, contournant l'un de ces balais enchantés qui parcouraient l'académie de magie de Falthrien afin de la débarrasser du moindre grain de poussière, de la moindre impureté. La pente d'une raideur toute relative, ni même l'absence de murs donnant sur le paysage paradisiaque de l'île du Haut-soleil ne le ralentirent, en aucun cas. déposant finalement son sac à sa droite, il laissa pendre ses fines jambes, faisant face à l'Océan selon lui source de plénitude et d'inspiration, songeur.

 Le jeune Quel'dorei déplaça quelques mèches argentées derrière ses longues oreilles, perplexe. Saisissant un crayon et un carnet, il réalisa quelques esquisses, des courbes. Rien de concluant cependant. Soupirant, il se laissa tomber en arrière. Il ne tenait pas à grandir, devenir un pauvre mage sans ambition, non, il savait ce qu'il voulait, et cela depuis de longues années. Les Elensar étaient des créateurs reconnus, cependant dénués de représentants talentueux depuis plus de trois générations. Mais lui possédait cette aptitude, l'imagination, ainsi qu'une réelle harmonie avec les arcanes en digne représentant de sa race.

 Mais parfois cette créativité ne s'avérait pas suffisante, les véritables enchanteurs s'assurent en premier lieu de la composition, de la forme et même de l'épaisseur du récepteur. Froissant des feuillets à de nombreuses reprises, Findol sentit la rage due à d'impuissance monter en lui. D'un naturel calme et posé, s'il était bien une chose qu'il ne pouvait supporter, c'était bien cette sensation de vide, de stagnation.
 L'expérience, c'est là tout ce qui lui faisait défaut. Pour combler ce vide, la solution était évidence. Voyager, hors des frontières du beau Royaume Thalassien.



* * * *



 Le jeune haut-elfe connu la puanteur, une pauvreté teintée de suffisance. Une véritable inégalité sociale pratiquement inexistante en Quel'thalas. Des plaines, des fermes à perte de vue sans pour autant oublier la touche forestière, les terres Lordaeronnaises avaient à ses yeux quelque chose de misérable, pittoresque.

 N'osant croiser le regard des quelques paysans fascinés par cet être aux longues oreilles, il remonta brièvement une étoffe à sa bouche. La plupart n'avaient sûrement jamais croisé d'elfe au cours de leur vie pitoyablement courte. Qu'attendait-il exactement ? Qu'un humain vienne l'illuminer de ses connaissances dans le domaine de la magie ? Il perdait son temps. Ou du moins, c'est ce qu'il crut.
 Alors que le Quel'dorei replaçait machinalement sa lame courbe à sa ceinture, son sixième sens se vit acculé. La densité arcanique était à tel point intense qu'il en frissonna, se pinçant le bras instinctivement. Se retournant, il n'eut aucun mal à apercevoir l'individu encapuchonné d'où provenait ces émanations.

Une longue épée aux inscriptions anciennes, quelques millénaires sans doute. Pourvue d'un manche orné de deux ailes grises déployées, il s'agissait incontestablement d'un artefact bien-né des plus rares, ses pulsations le firent frémir à nouveau.
 C'est tétanisé qu'il observa longuement l'inconnu s'éloigner, fasciné par ce joyau de la culture ancestrale, jusqu'à ce que celui-ci échappe à son regard perçant.
Une épée.
Tout était clair désormais.



* * * *


 A l'approche du Solstice humain, les thalassiens rendaient hommage à l'astre flamboyant illuminant l'ensemble de leurs journées. En cet occasion, de nombreux banquets furent érigés dans tout le Royaume.
A Lune d'Argent aux ruelles dorées, c'est d'un air détaché que Findol observait les siens festoyer. Muni d'une plume enchantée, il réalisait de nouvelles esquisses. Ses recherches avançaient mais étaient hélas encore loin d'aboutir.


« Par le Soleil, grand frère, pourquoi restes-tu ainsi dans ton coin ? L'un des meilleurs musiciens du Royaume, messire Brumaurore, s'est même déplacé pour l'occasion, tu pourrais profiter un peu ! »

 Non sur le ton de la reproche, Pairo Elensar souhaitait avant tout pousser son aîné à s'ouvrir aux autres. Peine perdue. Trop absorbé par son travail, il accorda un unique regard au jeune forestier. L'apprenti enchanteur ne pouvait se permettre de gâcher la moindre seconde, l'idée pouvait en effet surgir à chaque instant.
 Tiquant malgré tout sur les silhouettes graciles des danseurs tournoyants et glissant sur le sol de marbre, il eut cette même révélation.

Une rotation apportant un réel équilibre.


* * * *


 Déterminé, le Quel'dorei confia ses plans en trois dimensions à l'un des forgerons arcaniques les plus renommés de la Capitale qui, de prime abord, ne manqua pas de lui rire au nez. Non seulement son invention lui paru fantaisiste, même pour un représentant de sa race, la reliant à son manque de maturité, mais aussi car les composants nécessaires à sa création coûtaient une réelle fortune, particulièrement précieux. Il ne tarda cependant pas à déchanter.

   Il se trouve que Findol avait traversé le royaume, avait vidé la quasi-totalité de ses économies pour se procurer le matériel nécessaire et ne s'était donc pas rendu sur place sans préparation. Confiant un lot de sacs au Forgeron, il le paya également avec sa monnaie restante, plaçant toutes ses espérances en lui.


   Cette rencontre ne manqua pas d'étonner l'artisan. Malgré ses pupilles vides, il avait senti au fond du regard du jeune Quel'dorei une détermination sans faille. C'est avec cette idée en tête qu'il se lança dans cette nouvelle confection, le marteau enchanté crépitant à chaque nouvel impact.




Dernière édition par Findol le Mer 11 Juin - 9:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Première création   Jeu 5 Juin - 17:55


  Sept jours s'écoulèrent et l'attente se faisait bientôt insoutenable. Le jeune Quel'dorei, contrairement à ce que l'on pourrait attendre du digne représentant de cette race douée d'une longévité certaine, n'était pas des plus patients. En effet, il était fermement décidé à prendre des nouvelles de l'arme qu'il avait imaginée, dessinée, dont il avait rêvé.

Bien plus massif et robuste que le commun elfique, Selyonel le forgeron venait tout juste d'achever son travail, tenant un marteau encore crépitant d'énergie arcanique, le torse découvert, couvert de sueur. Findol n'avait certes rien d'un oracle thalassien mais ses intuitions se révélaient bien souvent exactes. Il ne laissait d'ordinaire transparaître ses émotions, mais cette fois-ci ses yeux dénués de pupilles brillaient comme mille soleils, ce qui ne fut pas sans satisfaire le forgeron : réaliser un rêve d'enfant, que pouvait-il espérer de plus ?

Une fois les métaux refroidis, il confia l'étrange création au jeune concepteur. Une lame concentrique absente de pointe et munie de trois sections successives ornées de vecteurs rouges et noirs, une poignée dorée aux arabesques bleutés illustrant parfaitement le savoir faire et le style exubérant propre aux hauts-elfes.


Attention, ça prend de la place.:
 

La tâche la plus ardue était à venir.




Tout avait été planifié, et ce bien avant l'assemblage, de l'usage des matériaux les plus arcanico-conducteurs aux moindres gestes nécessaires à l'animation des résidus et cristaux d'enchantement. Calculé dans les moindre détails afin que la surface suffise à accueillir un véritable déferlement d'énergie.
Peu de temps après, isolé au fin fond des bois thalassiens, le Quel'dorei dansait, nimbé d'un halo lumineux virant du bleu à l'indigo. Marmonnant quelque incantation tandis que les particules tournoyaient, comme portées par un vent violent, avant de muer en un ruban parfait dont l'arme ne tarda pas à se vêtir.

Tout se déroulait comme il l'avait escompté.
Du moins pour le moment.

La lame étant désormais imprégnée, il ne restait plus qu'à l'expérimenter. Malgré son état de fatigue, un enchantement de cet acabit s'avérant fort éprouvant, tant physiquement que spirituellement, le jeune Elensar refusa à nouveau l'idée même de patience.

Les différentes sections étaient vouées à accomplir des rotations inversement identiques deux à deux afin de permettre aux particules arcaniques libérées à chaque nouveau tour de se rencontrer, puis de cristalliser jusqu'à former une multitude de lames, bien matérielles, obéissant à l'unique volonté de l'enchanteur. En résulterait alors une véritable tempête de pure énergie, tailladant tout sur son passage.  

Mais tout cela sans compter sur les capacités d'adaptation du manieur, sans doute bien trop vaniteux pour ne serait-ce qu'imaginer que sa propre création puisse échapper à son contrôle, malgré le sang coulant dans ses veines.
L'axe de rotation fit son œuvre, tout fonctionnait sans accroc mais le premier déferlement fut tel que le corps frêle du Quel'dorei ne parvint pas à en réguler l'étendue, encaissant les formations tranchantes avant de s'écrouler sur la terre meuble, le liquide de la vie se mêlant aux larmes de rage, de honte.

Ce fut la première fois qu'il caressait la mort de si près, condamné sans l'intervention de son jeune frère, sans doute alerté par les interférences arcaniques proches.

Bien après son rétablissement, il nomma cette arme. Trop instable pour protéger le peuple thalassien.
Ea, l'astre de la honte, la fierté scellée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Première création
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes Première Création (De type Tribal).
» Première création
» Toute première création de decors
» Naheulbeurk. Première création.
» Avis de création, et présentation des Soldats du feu d'Hurlevent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: