Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Alessia Ducatore
Mercenaire
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 30 Jan - 14:56

"Je déteste être interrompu"; "une perte de temps", c'est sur ces mots que l'alchimiste s'était éclipsé jusqu'à son laboratoire. Jamais connu pour son coté social, étant reconnu comme un sociopathe à part entière, mais cela n'excusait pas un tel comportement qui sera sans doute mal perçu par la maigre bande de mercenaire qui diminue de jour en jour.
Il s'enfermait alors au milieu de sa verrerie, de ses bocaux, de ses alambics, de ses réserves de matières premières, répétant inlassablement les mêmes actions : Il s'agenouille au centre de son abri, une montre en bronze face à lui, la fixant durant des heures, jusqu'à ce que les bras de Morphée viennent l'enlacer.

Vladimir, quant à lui, toute la nuit, aura patrouillé avec quelques valides autour du Havre, à la recherche des ombres meurtrières de la veille, et également, pour achever les bûchers funéraires. Quand le matin viendra, il pourra être vu au pied de ce qui était la porte du havre, assis contre les ruines, observant les dernières fumées qu'offraient les bûchers. Ailleurs, il semblait immergé dans ses songes, dans ses souvenirs, l'esprit torturé. Après tout, il y avait de quoi, le retour d'un vieil ennemi, alors que la compagnie n'est plus en position de force. Dans l'incertitude de survivre, dans l'incertitude de revoir celle qui lui est la plus chère, dans l'incertitude de revoir Azeroth, et les vertes forêts chantantes de Lordaeron, l'incertitude de revoir son bâtard. Même goûter à de l'alcool de patate était une incertitude.. Le doute s'accaparait du vétéran, sombrant peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souvenir
Allié/Client
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 28/10/2014

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 31 Jan - 15:57

Ombres, ombres, silhouettes découpées, détramées, meurtrières.
Un instant de flottement.
Une seconde, peut-être, de silence figé.
Bien vite balayée.
Et ce fut tout. Elle avait plongé dans la mêlée sans réfléchir, suivant ce que lui hurlait son instinct. Il fallait détruire ces choses. Les anéantir. Les annihiler. Jusqu'à la dernière.
Elle s'était précipitée vers Lozatski. Avait voulu lui venir en aide. Pas pu. Trop d'ombres.
Le calme suivant la bataille l'avait trouvée amère; persuadée à la fois qu'elle aurait pu faire plus, faire mieux, et qu'elle en ignorait trop pour être réellement utile.
Les bûchers flambaient haut lorsqu'elle avait quitté le fort, s'enfonçant dans les bois alentours, la cape blasonnée de l'Oeil couvrant seule ses arrières.
Elle avait eu une pensée pour Cederwynn, où qu'elle soit, mais se demander ce qu'elle penserait de tout ça ne menait nulle part.
Sa lame au poing brûlait d'une Lumière farouche; où dansent les étoiles, à travers la traîtreusement paisible étreinte des ombres, la chasse était ouverte.

_________________
If all else fails, use fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarod
Visiteur
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 22
Localisation : Capitale

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 1 Fév - 17:07

Vaste campagne et vastes pertes qui avaient été résultats d'un combat remporté de justesse et, avec comme conséquences autres, d'immenses cratères et dégradations matérielles par dizaines. Depuis ce jour, le moine — qui avait été victime de plusieurs coups — paraissait rabougri, se taisant la plupart du temps et ayant, semble-t-il, effacé un peu de son optimisme. Confondu en un être chétif et peu amène, il se contentait de déambuler parmi le Havre, obéir aux ordres, tout en restant discret et bouclé. Les inconvénients d'avoir combattu une grande partie de sa vie, étaient, peut-être, ceux d'avoir du mal à récupérer après ces blessures. Bon combattant, il l'était, cela va sans dire. Mais se remettre d'aplomb était une autre affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jahlen / Grégory
Mercenaire
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 2 Fév - 11:45

Cette chaleur est agréable.

Elle connaissait les risques, et pourtant l'arcaniste était allée jusqu'à puiser dans ses dernières ressources afin d'infliger un maximum de dégâts lors de l'assaut du havre. Elle en avait payé le prix, mais désormais et en dépit de son état physique, Anarya était doucement bercée par une énergie enivrante qui lui arrachait des sourires et ce malgré les maux de têtes qui se présentaient à elle de manière occasionnelle. Malgré tout, nul ne saura l'approcher sans éveiller sa fureur qui la poussera à chaque fois à regagner les dortoirs pour n'en sortir que bien plus tard. Plus que d'habitude, le comportement de l'arcaniste était instable, les amateurs de magie auront d'ailleurs facilement pu sentir la différence, la puanteur d'un début de corruption, un surplus qui, incontrôlé, pourrait dégénérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 2 Fév - 17:05

"- Maman... ? Maman... ? MAMAN ?! ..."
"- Elle n'est plus là pour toi, ta mère ! Tu es seul... Seul !"


Les ombres se dandinaient tout autour de lui alors qu'il détaillait ses mains chétives d'enfant, qu'il avait oublié depuis si longtemps. Son corps n'était pas aussi bien équilibré, ses muscles n'étaient plus... Il avait retrouvé cette impuissance face au monde et face à lui-même. Ses yeux apeurés se relevaient sur ce paysage noir et blanc, où les arbres nus se dressent de façon menaçante à perte de vue sans qu'aucune échappatoire ne se présente.

"- Pourquoi... Pourquoi vous me faites ça... ?! Je pensais... Que nous étions amis !"
"- Si jeune et si naïf..."
, de lugubres rires s'en suivent.
"- Tu n'es qu'un chien, un pion, un objet ! Nous te détruirons comme tous les autres !"

Le corps du garçon tremblait de toute part, alors que les visions se succédaient dans sa tête... Le rituel avec son père, la mort de sa mère, tous les efforts qu'il a fait pour prendre sa vie en main, puis l'apparition de la Horde de Fer, la mort de Têtenclume par SA faute, et... Fedor. Son souvenir bouillonnait dans sa tête avec une force assourdissante, trop frais pour s'être évaporé comme le reste.
"Non... Non... ! NON !", hurlait-il de plus en plus fort, se redressant alors d'une vigueur renouvelée, tout son corps d'adulte lui revenant en un éclair avant qu'il ne fonde sur les ombres pour les déchiqueter à mains nues tout en poussant des cris digne d'une rage inhumaine. Une fois son labeur terminé, il s'était repositionné instinctivement à la même place. Lentement, ses genoux retombaient sur le sol craquelé de ce monde inconnu, alors que son corps chuta inexorablement vers le pied de l'arbre qui lui faisait alors face.

A l'instant où sa tête cogna contre le sol, il se réveilla d'un sursaut, se redressant assis sur son lit tout en échappant une quinte de toux. Des sueurs froides dégoulinaient le long de ses joues ainsi que dans son dos, une émotion inconnue tiraillait aussi le fond de son estomac. Son esprit se reporta un instant sur Fedor, sur ses dernières secondes... Alors que Yebald retombait doucement en arrière sur son lit, il songeait à ce petit sourire qui s'était dessiné sur le visage de son camarade et ami.

Il leva tout doucement la main qu'il avait perdu durant la bataille... Il exerça quelques gestes avec pour constater qu'elle ne lui répondait pas aussi bien que d'habitude. Malgré tout, il referma son poing et déposa celui-ci sur sa poitrine, tout en fermant les yeux durant un temps.


"Je suis loin d'être quelqu'un de croyant en quoi que ce soit, si ce n'est les choses concrètes... Je crois savoir que c'était ton cas, aussi...", durant son discours qui se perdait dans le silence de la pièce, il ouvra les yeux pour regarder le plafond au dessus de lui. "Je sais pourtant que tu nous regardes de quelque part." Il laissa un nouveau moment de silence qui ponctuait chacune de ses phrases. "Tu avais l'air... heureux. Je pense que c'est parce que tu rêvais d'une mort comme celle-ci... à nos côtés. Je... n'ai jamais été très doué pour les mots... Toi non plus, remarque..." Un maigre sourire parcouru le visage du blessé durant un court instant. "Je compte tout de même t'offrir un dernier cadeau... Je sais à quel point la Rétribution était importante pour toi aussi..." Il prend une longue inspiration, alors qu'il se surprend à sentir une légère humidité sur sa joue. "Je te promet de mettre tout mon cœur à la prospérité de notre grande famille. Encore plus que je n'essayais déjà de le faire...", Yebald hoche tout doucement la tête en retenant sa respiration un temps, finissant par pousser un soupir par la bouche, ressemblant étrangement à une complainte. Encore quelques instants et il laisse retomber ses efforts pour sombrer à nouveau dans un sommeil plus réparateur cette fois, moins tourmenté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gor'Bak
Socio-traître
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 2 Fév - 21:26

L'ogre, en se réveillant, aura fait mander des soins, et aussi sa gamelle, mangeant tout de même pour cinq mercenaires costauds. L'on notera que l'ogre aura fait sa toilette dans la fontaine, nettoyant son pagne par la même occasion. De plus, l'on remarquera que sans les sorts de Findol, il est incapable de parler votre langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Rhovan
Recrue
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 4 Fév - 15:50

Gabriel, et finalement, cela ne semblait pas plus surprenant que cela, connaissait des difficultés à s’adapter à la vie du campement. Le jeune homme, bien que docile et volontaire dans toutes ses tâches, perdurait dans ses habitudes de grand solitaire, et il lui arrivait bon nombre de fois de s’esquiver de toutes les réunions un peu trop sociales. Il préférait prendre ses repas en compagnie de sa once, Aegris, observant de loin la façon dont ses pairs se comportaient. Il participait néanmoins à tous les entrainements qui pouvaient être proposés au campement, avec énergie et obstination, et se portait volontaire dès qu’il s’agissait d’aider un peu, ou surtout de pouvoir s’évader du camp.
Cependant, le trappeur, depuis deux jours environ, commençait à venir haranguer sobrement ses nouveaux camarades, pour s’enquérir d’une façon de communiquer avec Azeroth… En effet, selon ses dires, il souhaitait envoyer du courrier à quelqu’un resté sur le continent, et il s’épuisait à trouver un moyen chaque jour. Il trottait entre tous ses compagnons, allant voir les mercenaires comme les agents de passages, les anciens gradés comme les recrues. Il voulait envoyer ses lettres. Et les dieux savaient l'obstination du trappeur : il n'aurait de cesse d'user de son surprenant charisme, jusqu'à obtenir la solution la plus convenable qui soit. Gabriel se dévoilait enfin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarod
Visiteur
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 22
Localisation : Capitale

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 5 Fév - 14:41

Enhardi par les nouveaux travaux du Havre de la lame noire et une relative récupération suite à ses blessures, Zarod avait vraisemblablement retrouvé la joie de vivre, aussi maigre soit-elle. Le bougre s'était d'ailleurs présenté pour filer un coup de main rapide mais avisé aux travailleurs qui avaient entamé le chantier de la salle d'infirmerie. Il n'avait, au demeurant, pas hésité à contribuer à de nombreuses autres initiatives, qu'il s'agisse de patrouiller autour du fort voire même de tâches plus administratives. Lorsqu'il trouvait, parmi tout ce tumulte, un moment à lui, il ne résistait pas à bidouiller quelques fioles, s'exerçant à la création de multiples élixirs aux propriétés relativement utiles : de la régénération plus hâtive des chairs, passant par leur plus grande résistance et jusqu'à la potion accordant une compétence accrue de détection de toutes entités camouflées dans les ombres. Enfin, et en dépit de la fatigue qu'il traînait encore, il montra une farouche volonté de prendre part à l'expédition qui s'annonçait pour Gorgrond, ne réprimant aucunement toutes les questions qu'il se posait au sujet de cette région inconnue, interrogeant quiconque il considérait apte à éclairer les sinuosités de son imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 6 Fév - 17:21

*Pour Citerio*

 
Une mélodie parmi tant d'autres

Nulle part et partout à la fois, le barde paraissait graviter autour du campement, jouant et chantant parfois un air de fête au fond de la taverne de fortune, aidant aux réparations de bon cœur ou s'allongeant à hauteur des remparts pour s'adonner à l'art des vers et des envolées lyriques. Chacune de ces longues sérénades provenait d'un lieu différent, Lordaeron, Hurlevent, Stromgarde et évidemment quel'thalas, il en y en avait pour tous les goûts, si bien que lorsqu'il se laissa porter par sa seule inspiration, les thèmes purent sembler dépaysants.

Parfois empreints de nostalgie ou d'une vigueur macabre, ils pouvaient aussi redonner courage et sourire aux plus atteints par les derniers événements. Le timbre variait d'un instrument à l'autre, luth, violon, flûte, Citerio n'ayant pas sa lyre pour seule émetteur.

« A son passage, le vent cessait de souffler, les oiseaux planaient paisiblement, les feuilles ondulaient, l'écueil des rixes s'estompait doucement pour laisser l'éclat des étoiles lui rendre hommage. »


L'on pourrait remettre en question ses talents d'orateur ou sa santé mentale, mais son talent longtemps éprouvé était bien réel, voilà donc l'artiste tel que nous le connaissons, volatile, marginal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 7 Fév - 18:20

"Hors de question d'échouer lorsqu'on me donne enfin des responsabilités...", marmonnait tout bas Yebald alors qu'il avait pris son tour de garde juste après l'ogre, tout proche de l'éboulement causé par Anarya la veille. Ou... Le jour-même. Il n'était pas si facile de savoir l'heure qu'il était, étant donné que les mercenaires n'avaient aucun point de vue sur l'extérieur.
Il détaillait calmement ses autres camarades qui dormaient pour la plus part alors que ses armes de pugilat, Kunan et Xue, étaient déposées sur ses genoux. Tout en caressant celles-ci, il restait songeur.
"Nous avons eu beaucoup de mal contre ces orcs... Nous ne savons même pas combien ils sont..."
Il hochait vaguement la tête pour lui même, alors que son regard passait sur les gemmes rougeoyantes incrustées dans ses armes. "Mais j'ai été nommé second de cette expédition... Personne ne mourra, comme j'en ai fait la promesse." Un doux sourire se dessinait sur son visage alors qu'il enfilait ses armes de pugilat et les agitait un peu de gauche à droite, en détonnant une nouvelle fois que les mouvements de sa main droite n'étaient plus aussi simples qu'avant.

"Qu'importe... Mes armes me sont revenues... Et depuis, aucun ennemi que j'ai touché avec n'est resté en vie." Il détaillait son corps, un petit instant avant de continuer à penser. "En plus, je me suis presque totalement remis de mes blessures... Je suis de retour, totalement." Le doux sourire de tout à l'heure s'étira d'avantage alors qu'un petit rire tout bas lui échappa. "Plus personne ne m'arrêtera... Plus personne ne me ridiculisera... Plus personne ne m'obligera à lever les armes contre la Lame Noire... Je m'assurai que personne ne meurt ici, que ce soit Vladimir, Anarya, Dorn, Annysha, Malena, Citerio ou même l'ogre... J'ai une mission, et je m'y tiendrais, coûte que coûte !" Son regard déterminé se retourna contre les rochers à l'entrée de la cavité, alors que seule une torche éclairait mystérieusement une partie de son visage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gor'Bak
Socio-traître
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 9 Fév - 9:52

Plus aucune trace du puissant Gor'Bak, il aurait disparu, dans un environnement hautement hostile où les chances de survie d'un homme sont quasi nulles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 16 Fév - 21:12

Yebald observait ses mains, adossé à un arbre qui jouxtait le lac du Havre, au petit matin. L'air était presque frais et humide, le calme régnait un peu partout autour de lui... Cette sensation de zénitude était des plus agréables après tout le grabuge en Gorgrond. Chaque instant intense de survie lui revenait à l'esprit... L'adrénaline qu'il ressentait et qui le poussait à chaque fois dans ses derniers retranchements était pourtant bien ce qu'il recherchait... Ce désir de se battre, ce désir de survivre, ce désir de tuer...
En tout cas, il avait encore une fois perdu ses armes... Bien sûr, ça l'attristait beaucoup. Mais il ne sentait pas un tel sentiment de vide que la dernière fois... En fait, il se sentait quelque peu heureux. Heureux d'avoir rapporté le reste des mercenaires au Havre. Bien sûr, sa pensée allait vers Vladimir mais... Il avait un bon pressentiment malgré sa situation difficile.

Enfin, il repensait au Capitaine et à son propre nouveau grade... Sergent. Même s'il était un peu anxieux, un certain sourire apparaissait sur son visage, satisfait d'une certaine façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorine
Mercenaire
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 17 Fév - 23:41

Dorine et Gor'Bak auront passé une partie de la soirée à couper des arbres et des chèvres afin de construire ce qui se rapproche d'une grande tente dans laquelle l'ogre allait enfin pouvoir roupiller. A l'aube du jour, lorsque les premiers mercenaires iront voir l'édifice, Dorine se frayera un chemin parmi eux, les poings sur les hanches en déclarant qu'il s'agit là d'un magnifique hangar -NAIN-.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 18 Fév - 14:39

Malena n'avait pas beaucoup quitté son lit dans la caserne depuis qu'ils étaient rentrés de l'expédition la veille. Elle avait été très sérieusement blessée et a plusieurs reprises. Certes, bien moins que d'autres qui avaient frôlés la mort et qui n'en avait réchappé que de peu. Mais néanmoins, elle avait du solliciter les soins magiques et plus conventionnels des médecins de Rétribution. Elle avait attendue que les cas les plus urgents soient traités avant elle, bien que d'autres lui aient conseillé d'y aller en même temps que les autres.
Mais la rouquine et têtue, et n'en avait fait qu'à sa tête. Elle dormit la plupart de la journée, le teint pâle et le haut du corps bandé en de nombreux endroits. Elle se réveillait par moment, quand un mercenaire entrait ou sortait en général, essayant d'être la plus affable possible, malgré sa condition. Ce n'est qu'en début de soirée qu'elle se leva, encore groggy, n'hésitant pas a s'appuyer aux barrières et aux murs quand elle fatiguait.
Elle récupérera vite sans nul doute, ayant repris des couleurs et des forces après avoir mangé et bu une ou deux pintes en compagnie du reste de la troupe, le soir.
Les plus attentifs purent remarquer qu'elle tripotait régulièrement son pendentif, de façon pensive, rêvassant surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 20 Fév - 14:57


Ces derniers temps, le Lieutenant passera le plus clair à trier des dossiers et à faire l'inventaire des ressources au quartier général. Certains l'auront cependant aperçu près de la cabane de pêche, allongé face au lac, lieu qu'il estime être empli de spiritualité, et propice aux rêveries.

« Si je ne suis pas revenu d'ici deux semaines.. »

Cette phrase le tourmentait sans doute plus qu'elle ne le devrait. Pourquoi s'inquiétait-il ? Son intuition maintes fois éprouvée peut-être ?

Songeur, il se redressa pour contempler son reflet, déformé par les remous lorsqu'il y trempa la main. L'eau était glaciale, mais le froid ne l'avait jamais dérangé. Il ôta sa tunique et s'avança, submergé tant par les reflets féeriques du lac que par ses dernières pensées. La silhouette de l’éphèbe se perdit alors dans les profondeurs, loin des regards indiscrets.
Puis il remonta.

Allongé dans la terre meuble bordant la rive, Findol fixait l'éternel ciel étoilé de la vallée, une main sur son torse découvert.
Il effleura son pendentif du bout des doigts, glissants son index le long de la cordelette qui le retenait à son cou. La lueur sanguine inquiétante s'était vue muer en un éclat bleuté propre à l'arcane, aussi il ne pouvait s'en inquiéter.

Alors que ses paupières se refermaient, une douce voix vint résonner à ses oreilles comme un lointain écho du passé, comme si l'on répondait à ses songes en devenir.

« Je ne serai jamais loin, Daena. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 21 Fév - 13:43

Yebald remuait de gauche à droite dans la caserne, saluait les quelques mercenaires qui passaient à ses côtés et commençait peu à peu à s'habituer à sa nouvelle vie de Sergent.

"Sergent...", marmonnait-il une nouvelle fois, alors qu'il marchait désormais sur les murailles du Havre pour contempler le lointain.
C'est en ne trouvant ça pas si mal après tout, qu'il haussa une épaule et redressa le regard vers les étoiles. Les récents conflits au sein de la Lame Noire le laissait dubitatif quant à la suite des évènements. Il ressentait déjà l'anarchie qu'étaient capable de causer certains conflits, à l'allure pourtant anodine, qui se déroulaient entre les mercenaires.
Étrangement, tout lui paressait plus grave maintenant qu'il avait endossé des responsabilités. Et à cette heure où les choses devaient complexes à gérer, la seule figure emblématique et inébranlable du Havre n'était pas là pour faire régner l'ordre désiré...

A cette pensée, ses sourcils se froncèrent et sa main se resserra sur la poignée d'une de ses armes de pugilat qu'il avait enfin lavé - littéralement - du sang de leur ancien propriétaire. Il s'arrêta de vagabonder sur les murailles et déposa son regard vers un point fixe au lointain qui ne laissait place qu'à l'imagination tant il était empli d'inconnu. La détermination se lisait pourtant dans son regard, l'envie de bien faire dégoulinait dans ses veines et poussait son cœur à battre de plus en plus fort.
"Nous devons savoir nous organiser sans lui. Nous devons nous battre pour garder ce qu'il a construit."

Fermant les yeux après encore un certain temps, il remonta les doigts de sa main gauche sur son poignet droit, frôlant le tatouage à l'encre magique qui s'y trouvait, en forme de dague. Dés lors, il se prononça d'une voix solennel et à l'allure inébranlable. "Pour la Lame Noire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia Ducatore
Mercenaire
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 21 Fév - 15:03

Comment ce petit idiot, fervent de la Lumière, a-t-il osé...
L'alchimiste songeait à cette pluie d'insulte, et de critique qu'il avait enduré la veille par le paladin Dernahk. C'est au fin fond de son atelier que toute les paroles qu'il avait entendu lui revenaient, une par une, les entendant comme s'il y était.
Ils ne peuvent comprendre les sacrifices, ni l'évolution, mon évolution. Ils ne savent pas de quoi ils parlent. Des simples d'esprit, tous autant qu'ils sont.
Pensa-t-il à haute voix, alors qu'il ôtait son gant, dévoilant sa main presque squelettique, blanche comme le marbre, parcourue de veines bleu azur, contrastant avec quelques glyphes rouge étranges émanant de sa propre chair.
Rien ne doit me détourner de mon but. J'achèverais ce que vous avez commencé, maître.
Tout en refermant son poing, le regard déterminé, malgré un faciès toujours aussi peu expressif, caché derrière son foulard.

***************************************************************************************************


La fatigue le tenait au lit, comme enchaîné contre la paillasse, tant qu'il en viendrait presque à regretter de véritables chaînes. Plusieurs jours maintenant qu'il avait été "sauvé", et remis aux mains de Tarhmor pour les soins. Aussi faible restait-il, il suppliait presque au vieil homme de lui réciter les préceptes de la Lumière, comme pour s'y réfugier. Seule flamme persistante au milieu de ses sombres pensées, seule barrière avant ses douloureux souvenirs.
Cependant, il refusait toute visite, seul le vieil homme était autorisé à rester à ses cotés, sinon, un "va te faire foutre" était vite arrivé, accompagné des grognements d'un worg inquiet.
Tard la nuit, on pourra voir Vladimir en train de marmonner des heures durant, tout en fixant son alliance ainsi qu'une chevalière en argent surmontée d'un rubis, les souvenirs le rattrapent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 23 Fév - 15:03

Malena se regarda longuement devant le miroir ce matin là, tandis qu'elle enlevait les derniers bandages qui couvraient ses blessures de la semaine dernière. Le calme, certes relatif, qui régnait au Havre de la Lame Noire lui avait permis de bien se soigner et de reprendre des forces. Elle avait ajouté quelques cicatrices a sa collection, mais elle savait qu'elle ne pouvait s'en prendre qu'a elle même.

Elle s'arrêta ensuite sur sa chevelure. Cela faisait bien quinze années qu'elle ne les avaient pas eu si long. Elle avait pris l'habitude de les couper quand elle se préparait a rejoindre la garde de sa ville natale, et n'avait jamais quittée cette habitude depuis. Néanmoins, elle avait arrêté de les raccourcir le jour où elle avait mis le pied sur Draenor. Elle ne su trop dire si c'était par manque de temps, ou si elle sentait que cette obligation n'avait plus lieu d'être. Au fond, elle penchait pour la seconde théorie : elle se sentait bien plus libre qu'elle ne l'avait été avant; et elle l'avait dit aux autres, elle se plaisait a Rétribution, se sentait mieux qu'en Azeroth.

Elle se sourit a elle même dans le miroir, tandis qu'elle attachait ses cheveux en une queue de cheval, avant de sortir s'entrainer avec les autres mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 25 Fév - 8:18

Yebald marchait d'un pas presque lascif au sein du Havre, longeant les murailles de la Rétribution comme s'il s'agissait du cheminement de sa réflexion. Les mains liées dans le dos, il n'observait presque que ses pieds, se croisant inlassablement l'un contre l'autre en un mouvement humain et banal. Son esprit vagabondait sur les derniers évènements... L'arrivée du sorcier et tout ce qu'il avait produit par sa seule présence. Les images des emprises que le sorcier fit sur sa mémoire à ce moment-là lui revinrent subitement, permettant à une légère grimace de naître à la commissure de ses lèvres tandis que le reste semblait encore intériorisé.

Il chassa ses noirs souvenirs pour guider son esprit vers Malena. Ce soir là... Il l'a vu et porté avec un autre en dehors de la muraille. Il a vu de ses propres yeux, au travers de son casque, l'horreur qu'elle vivait à cause du passé qui ressurgissait. Il put lui venir en aide grâce à Tarhmor, heureusement présent, mais ce fut bientôt le tour d'Anarya. Quand ça arriva il était au sol, impuissant, se roulant dans la boue à cause des visions immondes que lui infligeaient le Veille-Ombres. Mais en quelques sortes, ses yeux se redressèrent à ce moment... Il pensa qu'il avait perdu un nouveau compagnon, et c'était quelque chose d'intolérable. C'est ce sentiment qui réussit semble t-il à le faire se libérer et se battre jusqu'au bout... Une étrange sensation sur laquelle il cherchait désormais à méditer.
"L'une des solutions semble donc de se renfermer dans un sentiment plus fort encore que la peur ou la rage dans laquelle il nous enferme..."

Il haussa doucement les épaules tout en s'arrêtant instinctivement devant la taverne de la Rétribution, faisant aussi office d'infirmerie. Son regard vagabondait ça et là, et sa pensée allait vers les divers blessés à l'intérieur. Alors que le soleil commençait enfin à pointer le bout de son nez à l'horizon, il se retira d'un vif mouvement en direction de ses quartiers pour rédiger sur papier le fruit de ses réflexions.


Dernière édition par Yebald le Jeu 26 Fév - 8:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 26 Fév - 8:08

Au petit matin, comme bien souvent, le nouveau Sergent - plus si nouveau que ça - se déplaçait aux côtés des murailles, de son allure régulière mais ralentie. Ses habitudes furent quelque peu perturbées par la présence de quelques soldats, qui se réveillaient et commencer à vaquer aux occupations...
Puisque le Capitaine n'était pas de retour, que le Lieutenant était à Embaari, et que le Sergent Elzen - plus ancienne que lui - lui demandait de gérer la discipline, il était devenu pendant un temps la personne responsable de tous les mercenaires... Ce qui en soit, ne le rassurait pas plus que ça. Pour au tant, tous auront pu remarquer qu'il a largement endossé le poids de ses responsabilités. Peu de temps après l'arrivée des soldats la veille, on put le voir s'enfermer dans les quartiers des officiers avec le Sergent-Chef des soldats de l'Alliance, pour des discutions plus techniques.
A cet instant, on pouvait déjà se rendre compte que les soldats commençaient à prendre leurs tours de garde avec les mercenaires, voire les remplaçant totalement à certains moment, et on ne tarderait pas à voir leurs ouvriers se mettre au travail pour reconstruire la porte du Havre. Avec un sourire satisfait, il observait tout cela et songeait à maintes reprises à tous les choix qu'il avait pris, de peur d'avoir loupé une occasion. La situation lui semblait malgré tout favorable... Les voilà avec un contingent non négligeable pour les aider à défendre leurs positions, des ressources supplémentaires promises par le Sergent-Chef et des ouvriers prêts à œuvrer bien plus efficacement que des mercenaires qui ne font pas de la charpenterie leur métier. En soi, il n'aurait pas rêvé mieux pour que les mercenaires puissent se reposer un minimum des combats précédents, et reprendre des forces pour les épreuves à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia Ducatore
Mercenaire
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 26 Fév - 17:13

"-Dehors.
-Nous allons cohabiter avec vous, acceptez notre aide.
-Dehors, d'un ton à peine plus insistant.
-Mais ne soyez pas bouché par la Lumière ! "
L'alchimiste posait alors lentement sa main sur le pommeau de son épée, les deux personnes au tabard de l'alliance qui tentaient de pénétrer le laboratoire s'en allèrent alors, en relâchant un soupir.
Comme si j'avais besoin de ça.
Pride se retourna vers la table qui supporte le poids des alambics, pour s'y appuyer, les poings fermés. De nouveau seul, il en profita pour reprendre ses réflexions, repensant à la fin tragique du dernier assaut subit.
Si seulement ils l'avaient retenu plus longtemps, ce misérable imposteur, ce mage de foire.
Il releva les yeux, puis se tourna pour contempler la caserne, les yeux plissés.
S'ils l'avaient retenu. Se répétait-il dans sa tête, orgueilleux et même haineux, mais le ton de cette voix qui résonnait en écho diminua pour s'apparenter davantage au regret.
Il secoua la tête pour chasser cette prise de conscience qui lui paraissait futile, retournant au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 1929
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 28 Fév - 17:36

De nouveau parmi eux.
La nouvelle du retour du capitaine se répandait à travers le fort comme une traînée de poudre, et bien qu'il ne se soit pas encore montré au grand jour, plusieurs mercenaires affirmaient l'avoir aperçu à travers les fenêtres du quartier général. De plus, le Lieutenant, le père Tarhmor et une poignée d'anciens, triés sur le volet, entraient et sortaient du bâtiment tout au long de la journée.
Quelque chose se tramait au havre, la rumeur d'un départ, ou d'une nouvelle expédition, si bien que chacun était impatient d'en savoir plus, ou bien à contrario inquiet de ce qu'il allait advenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 28 Fév - 18:18

*Citerio*

Un cri bestial résonna à travers le fort, un hurlement douloureux.

Le barde s'était finalement réveillé, recouvert de bandages et de plâtre, incapable de lever le petit doigt. Si son visage avait été épargné dans l'effondrement, on ne pouvait en dire autant du reste du corps. La Lumière fait des miracles, certes, mais le pauvre elfe mettra bien quelques semaines de plus pour s'en remettre, sans doute encore d'autres pour se mouvoir librement.

Les rares individus, car oui, le barde avait bien quelques admirateurs au sein de la compagnie, qui lui rendirent visite, inquiets de son état, revinrent sur leurs pas, penauds.

Les médecins s'interrogèrent longtemps quant à la nature de Citerio, et bien que son sang ne soit en rien parasité par la malédiction worgen, il leur semblait plus proche de la bête que de l'homme civilisé, voire distingué qu'il se targuait d'être en temps normal.


____
*Findol*

Le Lieutenant allait et venait pour s'assurer du bon état du Capitaine suite à son récent retour.
L'idée de rejoindre Azeroth ne l'attirait que peu, n'ayant plus de réelle attache en dehors de la compagnie, aussi, certains purent le voir contempler le ciel étoilé de la vallée, presque nostalgique.

Quoi qu'il prétende, il s'était accommodé à l'obscurité et semblait même s'y être attaché, comprenant peu à peu l'affection que portaient les kaldorei à la lumière des astres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gor'Bak
Socio-traître
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 1 Mar - 21:18

Gor'bak aura demandé de faire forger une arme bien étrange au forgeron, en échange d'un peu d'or et de son ancienne arme, l'ogre aura pu bénéficier après trois jours d'oeuvrage, d'une masse à deux mains, dont le manche est en métal et le reste en pierre, incrustés de morceaux de metals aiguisés et long comme des épées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 2 Mar - 13:26

Le lendemain matin de leur retour a la "splendide" capitale de l'Alliance, après une arrivée...Chaotique, la guerrière rousse sera allée voir plusieurs artisans dans le quartier nain, et y aura passé quelques heures, pour une vieille commande aura-t-elle répondu aux quelques mercenaires curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rumeurs NBA
» [RAID] La Compagnie KOUBAK ®
» Rumeurs : morts inexpliquées dans les royaumes humains.
» Les rumeurs + ou - certaines de Mars 2010
» Nouveaux Comtes Vampires, compil des rumeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: