Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 19 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Lorrhagan
Recrue
avatar

Messages : 354
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 28 Déc - 20:13

L'obscurité, l'effrayant jadis, adoptait aujourd'hui un visage apaisant, familier. Pas d'étoiles sous cette tente. Les peaux faisaient leur office. Seulement le noir, oui. Là, elle se laissait bercer par ses songes. La première fois depuis des semaines. Les autres mercenaires, le passé, le futur. Un réveil, une question. Que ferait-elle une fois Yebald mort ? La conversation qu'elle avait eu quelques jours plus tôt avec Findol lui revint en mémoire. Les aspirations de celui-ci, les siennes. Aucune. Le travail se montrait finalement bien plus reposant que de penser à tous les autres, au reste. Son nouveau grade, fort heureusement, lui conférait davantage de solitude et pourtant, celui-ci lui rappelait encore une fois son vieil ami. Quelle ironie.

Au bord de sa couche, son bras effleura la surface gravée du coffret reçu la veille. Ça aussi, c'était ironique. Qui aurait cru qu'un jour Veille-ombres lui offrirait une telle chose, et qu'elle l'accepterait ? Pas même elle, quelques mois plus tôt. Elle l'ouvrit d'un geste. Le bras reposait dans une étoffe sombre et fluide. Cette opportunité, devait-elle la saisir ? Ne l'avait-elle pas déjà fait, en gardant soigneusement l'objet au lieu de le jeter aux flammes ?

Au matin, les mercenaires auront constaté un changement. La prothèse de bois d'apparat laissant la place à une seconde, d'un métal pourpre finement ciselé n'étant rien d'autre que du tellurium enchanté. Diverses runes, des reliures parfaites. Aussi efficace que l'originel, sinon plus. Une merveille manaforgée qui n'aura pas laissé de marbre l'adjudant, celle-ci gratifiant bien plus qu'à l'accoutumée les autres mercenaires de sourires, de mots agréables. Les choses n'allaient peut-être pas si mal, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacek
Mercenaire
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/04/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 29 Déc - 14:09

"Dangereux pour ses confrères". Bordel cette phrase ne passait pas, elle occupait l'esprit du vieux vétéran depuis un moment alors que la nuit continuait de défiler et que les autres mercenaires dormaient ou occupaient leurs tours de garde.
Les latrines n'étaient qu'une punition comme une autre tout comme l'interdiction de toucher de la nourriture ou de préparer un de ces fameux ragoûts, une simple manière de rappeler qui commande dans la compagnie. Même l'humiliation d'être transformé en ver et finir dans le gosier d'un poisson, une expérience qu'il ne recommandera à personne, avait vite quitté son esprit.


D'un pas lent il quitta le dortoir des mercenaires.

Blanche avait raison, un officier doit s'imposer et punir même un accident dans le doute, surtout que connaissant le côté joueur du mercenaire, on pouvait se poser des questions. Et pourtant, il n'aurait pas mis la vie d'un officier, d'un mercenaire en danger volontairement. C'était sa famille et même si parfois il avait des relations tendues avec certains, il donnerait sa vie pour eux.

Il passa devant deux mercenaires, les saluant d'un signe de main tout en continuant de marcher.

Il l'avait sans doute un peu cherché, il avait prit le pari gagnant que d'être une grande gueule l'éloignerait de tout grade et de toutes responsabilités. Il n'en voulait pas et n'en avait pas besoin pour faire son travail de première ligne... La première ligne, la Lumière seul sait à quel point qu'il aimait ça, premier au contact dernier à le quitter. C'était comme une vocation pour lui, pas bien talentueux et sans réel aptitudes dans d'autres domaines militaires, il avait plongé sans aucune réticence dans cette marée de plaques et de boucliers.

Il finit par arrêter de marcher et prit place au bord de la falaise en face de leur campement, il s'étira avant de bailler s'accoudant sur un gros tambour.

Il n'avait pas eu le charisme du Belluaire, la présence de Baron ou la fougue de la Rouquine mais répondu toujours présent à leurs côtés, tenant la ligne même si cela n'avait toujours pas suffit. Lui qui cherchait la mort au combat, il ne l'avait trouvé que prenant la vie de ses camarades, comme une mauvaise blague qui lui rappelait qu'on ne décide pas de sa mort sur le champ de bataille. Carreau, Loquace, Ladi, Zelko...Tous un tas de visage amical revenait le voir et même Baron, sans se targuer d'une amitié avec ce dernier, une entente simple avait vécu entre le chevalier de la Mort et l'ancien Croisé.

L'aube commençait à se lever, c'est fou ce qu'on rumine quand on prend de l'âge, il grogna et se dirigea vers le centre du campement qui commençait doucement à s'éveiller.

Il avait toujours suivi les ordres et accepté les punitions, et pourtant cette dernière lui restait en travers de la gorge. Peut être que Viril a raison, je ne risque pas de m'améliorer avec l'âge et si je commence à avoir du mal avec les décisions du corps officier, il est peut-être temps de tirer sa révérence.


Dernière édition par Jacek le Mer 11 Jan - 17:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios
Mercenaire
avatar

Messages : 658
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 29 Déc - 16:42

Quand le vent sifflait sur la tente de peau, une corde de lyre vibrait au loin, on entendait même les têtes de pin souffler au musicien ces notes qu'il délivrait à la nature. Chaque brise était réglée comme un arpège, chaque hurlement résonnait par delà les montagnes comme une gamme interminable. L'un voyait enfin la lumière poindre depuis sa caverne, et l'autre se relevait pour apprécier un horizon familier.
La dame blanche était encore haute quand il sortit, et la pluie battante recouvrait d'un voile opaque son champ de vision.

Il leva les yeux, et une plume d'aigle vint se poser sur son front. Il s'en saisit, l'essorant au possible, et tourna les talons pour faire face au gouffre, les hauteurs donnant sur l'immense plaine que surplombait le Totem. Cette vue aussi lui était familière.
Impossible d'affirmer que la chose fût naturelle, mais il tint contre ses lèvres la flûte d'or jadis offerte par sa mère, répondit à Zéphyr et Borée.
Air

Il lui sembla qu'un mulot grattait l'herbe comme les cordes d'une harpe.
Et l'autre entendait depuis sa couche, le chant des roseaux. Enveloppé dans une serviette chaude, il ne grelottait déjà plus. C'est pourtant à la pluie que succédait la neige, fraîche mais accueillante.
Le troisième déposa une nouvelle plume sur ce tambour auquel s'adossait un bon bougre.
Au lever du jour, la symphonie s'était enfin tue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Dagern
Mercenaire
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 04/06/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 29 Déc - 17:23

Il était en colère. Ce n'était pas commun et il s'étonnait de subir ce sentiment qu'il réprouvait d'ordinaire. Les altercations de la veille avaient échauffés les esprits et les corps, créant de nombreuses inimités au sein de la compagnie qu'il venait à peine de rejoindre et cela l'embêtait profondément, si bien que cette mauvaise conseillère l'avait submergée sans crier gare.
Le nombre, les gens différents qu'il appréciait l'empêchait de parvenir à fixer son esprit sur une conduite à tenir et il craignait de devoir choisir un camp dans une bataille idéologique qui le dépassait de loin.
Songeur, il huma l'air pur, mais glacé, des hautes montagnes des îles brisées et posa son regard sur la vallée qui s'étendait face à lui alors qu'un soleil éclatant illuminait l'azur du ciel.
Et pourtant, malgré le ressentiment qui l'habitait, il souriait quand esprit vagabondait sur des sujets plus légers, plus agréables ou plus drôles.
Des visages, des rires qu'il commençait à à aimer, auxquels il s'attachait au fur et à mesure des jours.
Non, décidément. La colère ne lui ressemblait pas.
Il fallait se secouer, haut les coeurs, les ennemis sont ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna McKellen
Recrue
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 31 Déc - 2:44

Les ronflements incessants de Marvin avaient depuis longtemps été assimilés par l'oreille sensible de la mercenaire, et cette dernière avait fini par ne plus y faire attention au fil des années.
Pourtant ce soir, celui ci, couplé aux chuchotements des oiseaux de nuits veillant encore au coin du feu, avaient suffit a garder la blonde en eveil. Les yeux rivés sur la toile tendue au dessus d'eux, les couvrant de la neige et du froid, tenaient plus de la cage oppressante que de l'abris chaleureux.

De l'air, il fallait de l'air.
En silence, veillant a ne pas réveiller les endormis, elle quitta la tente commune pour se confronter aux températures glaciales, familières des sommets environnants.
Les ronflements avaient laissé place à un silence tout relatif, régulièrement coupé par le sifflement du vent entre les pierres, ou les quelques animaux en maraude.
L'air était agréable, et le ciel offrait quelques nuages aux multiples reflets colorés.
Le nez levé vers ce spectacle, appréciant le confort tout relatif d'une rambarde pour seul appui, la mercenaire se prit au jeu de quelques réflexions.
L'incident qui causa la perte de toute sa compagnie, a l'exception de cette dernière, et de l'intarissable Marvin, était un événement qui avait marqué, en profondeur. Et si elle n'en parlait que peu, ou tachait de montrer un certain flegme à cet égard, la nouvelle confrontation avec l'ennemi reprouvé semblait avoir donné un coup de sabre sur toutes les cicatrices qu'elle s'était efforcée à panser au cours de ces deux derniers mois.
Les souvenirs liés a ses anciens compagnons de fortune s'entassaient, d'autant de récits joyeux que désolant, jusqu’à s'amalgamer avec les plus récents, balayés par une avalanche redoutable.
L'image même de la mort, trop familière, s’était présenté a ses yeux, ce soir. Le premier soir d'une confrontation qui ne faisait pourtant que commencer, et les récits de l'avant-veille, menés par Alphred n'étaient la que pour alimenter, une fois encore, le fatalisme dont elle savait faire preuve au quotidien.
Le froid de la nuit bien entamée la rappela vite à l'ordre, forçant cette dernière a regagner, le pas traînant, la tente qu'elle avait abandonné plus tôt. Arrivée devant l'entrée, Olivia marqua un nouveau temps de réflexion, laissant son regard vagabonder tout autour d'elle, pour terminer sa route en direction du pont suspendu les reliant à Totem du Tonnerre.
Là, quelques pensées plus légères vinrent lui arracher un sourire, avant qu'elles ne soient balayées d'un revers de la main, dans les airs, comme si ce seul geste aurait pu réellement suffire à les faire taire.
Il était temps de rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Liryin
Vétéran
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 2 Jan - 15:47

Ca y est, c'était arrivé. Ce qu'elle avait tant redouté c'était produit dans la soirée d'hier.

Elle n'aurait jamais pensé que cela arriverait à un ami, à vrai dire. Mais plutôt à une personne qui ne mâcherait pas ses mots, ou qui serait bien plus désagréable et pourtant non, c'était sur Alphred qu'elle avait bondi dans le but pur et simple de le frapper jusqu'à la mort lors de sa crise psychotique.

Ils avaient bien raison d'avoir penser qu'elle était possédée. Après tout, plus que de violences physiques, la crise avait démontré une certaine violence visuelle. Et pourtant, ce n'est que l'esprit malade de la pauvre jeune femme qui, heureusement, fût maîtrisée en moins de deux par Taylor et Olivia, et calmait rapidement par Arliden qui avait su trouvé les mots et les gestes. On avait même pu apercevoir la jeune femme se blottir dans ses bras, telle une enfant ayant besoin d'être consolée.

Au final, elle fût surprise, agréablement même, alors qu'elle se rendit compte que les autres faisaient comme si de rien n'était, ce qui lui allait parfaitement.
Allez donc expliquer cela à tout un groupe, mauvaise idée, surtout en sortant tout juste d'une crise.

La bataille de boules de neige était bien amenée puisqu'elle lui permis de se changer les idées, et après celle-ci, on la vit s'éloigner du camp, vers la ville avec Alphred, sûrement pour discuter de tout cela, en tout cas, ils furent introuvable pendant deux-trois bonnes heures, et après cela, ils rentrèrent se coucher directement, alors que Loon avait retrouvé le sourire, et presque une certaine joie de vivre.

Visiblement le Blondinet avait passé l'éponge sur l'incident survenu quelques heures plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solweig
Mercenaire
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 21/12/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 2 Jan - 16:42

La naine présente depuis quelques temps déjà à Haut-Roc avait été passer la nouvelle année parmi les indigènes, les cornes-célestes plus précisément.
Un gueuleton et un débat d'amoureux des plumes sur les mérites comparés des aigles et des griffons.
Elle était revenue le surlendemain encore à moitié ivre pour aller s'affaler dans un coin
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 4 Jan - 10:10

Il avait fallu un certain temps à Arliden pour repousser sa frustration et retrouver sa sérénité suite à la mission au cours de laquelle il avait été notablement inutile, alors même que le poison réprouvé courait dans ses veines et l’affaiblissait; il avait été incapable de se concentrer et plus il essayait, plus son exaspération grandissait.
Il avait fallu qu’il plonge au plus profond de son lien avec la terre pour obtenir un résultat, et réussir in extremis à restaurer les chairs de ses camarades.

Aussi, lorsque son état stabilisé par les soins lui permit de s’activer, il entreprit de se mettre au travail. Accompagné de la forte odeur épicée du café typique des taurens de Haut-Roc, il s’était installé près du Lieutenant, dont la situation demeurait critique.
De ses pouvoirs, il referma au mieux les plaies de l’elfe, arrangea autant qu’il le pouvait les dommages internes, les déchirures de la chair et les flots de sang déplacés. C’était un travail long et complexe, mais qui ne pouvait être esquivé.

Du doigt, le druide traça à l’ocre rouge, le sang de la terre, de longues chaînes de runes phrasées sur le front, les bras et les épaules de Findol. Afin de s’assurer, par la grâce du Rêve, que son esprit demeurerait en paix jusqu’à son réveil. Au niveau du coeur, il esquissa les contours d’une main au majeur barré de trois lignes, signe de protection contre le mal.

Ce n’est qu’après en avoir terminé qu’il se tournera vers les autres blessés.

_________________
Le loup, en moi, est cette force fluante qui bondit déjà vers sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorrhagan
Recrue
avatar

Messages : 354
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 4 Jan - 15:35

« Le lieutenant vous dites ? »

Abandonnant ses notes sur des thèmes indicibles aux profanes, l'adjudant quitta rapidement la tente des officiers pour rejoindre celle dédiée aux soins. Il était là, prostré sur cette couchette. Son état lui rappelait leurs retrouvailles, à Silithus. Mais à ce moment là, il était conscient et son état en amélioration. Ici, il était brisé, pas définitivement bien sûr, mais suffisamment pour en inquiéter Arliden, qui avait déjà tracé ces symboles protecteurs n'ayant aucun sens aux yeux de la femme.

Elle s'assit sur une caisse, lançant un regard inquiet au sorcier-des-moissons avant de reporter son attention sur le haut-elfe. L'illusion tenait à peine, et l'arcaniste pouvait aisément voir les marques qu'il cherchait d'ordinaire à camoufler. Sa main effleura naturellement l'une de ses joues, comme une mère le ferait à son enfant blessé, malade. Elle ne pourrait pas rester jusqu'à ce qu'il soit rétabli, mais passerait le voir chaque jour, ne serait-ce que quelques minutes, jusqu'à sa remise sur pieds.

Elle chercha dans ses affaires les pierres enchantées. Ses créations, ses enfants. Ses merveilles. Ce n'est qu'après les avoir calées au creux de l'une de ses mains que la blanche quitta l'infirmerie, disparaissant une nouvelle fois dans la tente des gradés qui serait plus vide, cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 4 Jan - 19:24

Malena fixait l'horizon, les mains dans les poches et une couverture sur les épaules afin de se prémunir du froid ambiant d'Haut-Roc. Une de ses mains quitta à contrecoeur sa poche pour venir agripper la corde du pont sur lequel elle se tenait alors qu'elle observait la rivière et les villages tauren en contrebas, pensivement.

Elle n'était pas ravie de la tournure qu'avait pris la mission de la veille, mais elle n'était pas mécontente non plus.


"Tout le monde est en vie...", soupira-t-elle en laissant ses traits se détendre un peu.

La guerrière avait crû au pire quand Loon avait crié que le Lieutenant était possédé : le groupe de l'arrière était au prise avec un puissant archimage secondé par des assassins réprouvés, et l'avant était en sous-nombre face aux défenseurs. Heureusement, tout le monde avait agit au mieux de ses capacités et réussit à garder son sang-froid. Personne n'avait subit de blessures mortelles ou handicapantes, et la mission avait été un succès.

Son seul regret restait d'avoir eu à donner l'ordre d'abattre le Lieutenant.

Compte tenu de la situation, c'était la seule décision a prendre. Elle le savait et elle se doutait que personne n'allait pouvoir lui en vouloir pour ça. Mais ça n'allait pas être évident de regarder en face la personne dont on avait ordonné la mise à mort...

Se détachant, la rouquine retourna à l'intérieur de la tente commune pour se réchauffer et se reposer, essayant un peu d'oublier tout ça et de se promettre d'aller discuter avec Findol, une fois ce dernier rétabli.


---

En plus de la surveillance d'Arliden en temps que patient, Ylanah aura également vérifié les plaies des autres personnes empoisonnées par les nécrotraqueurs, et aura fait son possible pour apaiser l'esprit du lieutenant quand le temps le lui permettait, suite à sa possession.

_________________
Panic Intensifies:
 


Dernière édition par Malena/Ylanah/Liam le Mer 4 Jan - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna McKellen
Recrue
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 4 Jan - 20:08

Olivia n'avait rejoint l'infirmerie que tard, dans la nuit. Si la raison principalement évoquée était sans aucun doute la surcharge de travail qui attendait les soigneurs, le simple fait de se retrouver au milieu de convalescents et dont certains avaient été aux portes de la mort, en était une autre.
Et si elle ne se fit pas prier pour qu'on lui applique les soins nécessaires, non sans une réserve toute particulière, c'est avec autant d'engouement qu'elle s'empressa de sortir de cette tente, une fois ceux ci terminés.
Trouvant refuge a l'abris du vent, et un peu de chaleur auprès d'une bouteille savamment dissimulée, la mercenaire repassa le déroulement de la mission avec un certain dépit.

"Un coup de pied dans la mare, voilà tout ce qu'on a fait."

Comme tout les autres, elle n'avait pas manqué d'être soulagée a l'idée de n'avoir perdu aucun de ses nouveaux camarades. Seulement, la douleur sourde causées par ses brûlures ne pouvait que lui rappeler la plus grosse erreur de cette soirée. Aucune fumée, aucune odeur caractéristique de la chair en combustion n'avait émané du camp réprouvé, et il était très certainement trop tard réparer cette erreur.
La frustration d'un tel échec qui la gagna finit par se taire au profit de quelques rasades d'alcool, avant que celle ci ne se décide a regagner les dortoirs, sans un mot. Le sommeil n'aura pas manqué à l'appel, tandis qu'elle y sombra dans une dernière pensées.

"Cette foutue chance ne m'a pas encore quitté, au moins."

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauvin Rondeau
Socio-traître
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 6 Jan - 0:51

Marcus ne s'était pas prononcé sur l'assaut, sur la tactique usé ou encore de l'état du Lieutenant. Il aura remis son rapport au plus vite dans la nuit. Il avait pris plus de coups que ce qu'un corps humain solide ne pouvait enduré, même en armure et c'est seulement grâce aux bons soins de Solweig qu'il était encore de ce monde.
Son rétablissement était cependant rapide, et dés le lendemain, il était dehors, s'entraînant à un de ses passes-temps favoris, le lancer de hache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazran
Sergent
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 6 Jan - 7:55

Fatigué.
Juste...Fatigué.
Le bâtard avait du mal à se remettre de la dernière expédition : Et quelle expédition. Elle fût éprouvante pour tous, peu furent épargnés suite à l'assaut sur le camp des réprouvés. Blessé, éprouvé, ses réserves vidées. Et pourtant, contre toute attente, ils avaient survécu.
Deux jours, à trainer son mal au fond de l'infirmerie. Deux jours à attendre en silence. Deux jours à endurer les râles des autres blessés, et aller et venu des médecins. Deux jours à suivre des yeux les va-et-vient des visiteurs, jusqu'à épuisement, dormant le reste du temps.
Les quelques moments où il ne restait pas dans cet état semi-végétatif, il méditait. La lame thalassienne en travers de son giron, les runes illuminées d'un doux halo bleuté, pulsant aux mots de pouvoir que le semi-elfe citait avec une foi sans faille, yeux clos, marmonnant sans discontinuer, comme une prière à un dieu invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios
Mercenaire
avatar

Messages : 658
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 7 Jan - 11:52

Une explosion, des cris. Cette odeur pestilentielle étonnamment familière. Que se passait-il à l'extérieur ? Des pas, on le soulevait, on parlait avec un autre, sa voix lui était inconnue mais résonnait justement : des réprouvés, ici ?
S'il représente un trop grand danger pour la compagnie, comme c'était arrivé au dernier soir, mieux vaut encore l'abandonner. Il l'aurait ordonné.
Après tout, s'il avait été mis à mort plus tôt, rien de tout cela ne serait arrivé. Probablement.
En fait, l'impression de souillure suivant la possession ne l'avait pas encore quitté. Même son corps le dégoûtait, et cette magie qu'elle avait retournée contre ses pairs. Dominé par une misérable banshee, il s'était montré vulnérable, terriblement inefficace. A l'instar d'un autre, cet échec lui resterait longtemps en travers de la gorge.

Il ouvrit les yeux, chercha à capter l'attention du Shelton supposé, mais la douleur était encore trop forte, et les mots restèrent figés là, au bout de sa langue. Attendre.
S'il n'était pas certain d'être encore à sa place ici-bas, sa vie avait encore été épargnée par le destin.
Il le remercierait plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauvin Rondeau
Socio-traître
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 8 Jan - 9:08

Gor'bak montait la garde devant l'infirmerie, sa grande épée sur mesure à la main, comme ordonné. Tout comme nombre de mercenaires, il était très courroucé, mais certainement pour d'autres raisons qui lui étaient propres.

L'humeur de Gor'bak était proportionnelle à celle du Capitaine dans une logique simple. Quand le Patron n'était pas content, Gor'bak l'était presque autant, car un Patron pas content, c'était moins de faveurs et d'attention qui lui étaient accordés, c'était moins de nourriture et moins d'entretien et surtout, c'était qu'il n'avait pas bien fait son travail, d'une certaine manière.

Alors, il fallait donner des bons résultats au Patron. Il fallait venger au vingtuple les morts faits dans nos rangs, il fallait faire en sorte de satisfaire le Patron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvin Shelton
Adversaire
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 23/08/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 8 Jan - 14:27

Marvin également montait la garde la majorité du temps. Mais non comme un mur à l'entrée de l'infirmerie, et davantage en se postant aux ponts permettant l'accès au piton rocheux abritant les mercenaires.

Arbalète en main, il avait été rendu bien plus sérieux par les récents événements. Lui n'avait pas été blessé gravement, et avait déjà bien récupéré. Mais ce n'était pas le cas de tout le monde, et il passait le temps qu'il n'employait pas à jouer les sentinelles à inciter Prescott a se reposer, ou à assister les infirmiers comme il pouvait.

Ce qui est certain c'est qu'on ne l'avait pas entendu plaisanter depuis l'attaque. Ou peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 9 Jan - 19:40

Les travaux du camps avançaient, lentement. Le manque de matériaux de base se faisait cruellement sentir.
Le trou creusé par le météore avait été comblé par du sable et de la terre et le socle de la partie droite de la tente principale était en bonne voie, mais missions n'avaient pas encore été remplies par les mercenaires si bien qu'il fallait encore attendre pour poursuivre.
L'infirmerie réorganisée accueillait encore de nombreux mercenaires gravement atteints par les vapeurs de peste.
La sécurité avait été renforcée et des patrouilles surveillaient en permanence les ponts et les chemins qui menaient au campement.
Des balises sentinelles et des runes de détection avaient également été installées tout autours des tentes et de la base pour prévenir tout intrus indésirable.
Les réprouvés ne pourraient plus recommencer pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Solweig
Mercenaire
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 21/12/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 10 Jan - 11:21

La naine une fois à peu près rétablie avait aidé de ses compétences au rétablissement des blessés, en privilégiant d'abord non les plus graves qu'elle laissait à la prêtresse, mais au contraire à ceux qui pouvaient rapidement reprendre le combat.
La compagnie avait besoin de remettre des gens sur pied.
Et du doc, bien entendu, la pièce maitresse à retaper rapidement.

Et il avait eu chaud, le doc.Elle non plus n'était pas passée trop loin.

De fait cependant, elle participait peu aux travaux, gardant ses forces, même si elle aidait à purifier les sites frappé par l'infâme mixture des réprouvés.

Elle proposa cependant son aide pour renforcer le socle, la Terre grondait d'avoir été ainsi maltraitée, c'était presque un devoir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna McKellen
Recrue
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 11 Jan - 1:21

La nuit était déjà bien avancée sur les hauteurs de Haut-Roc, lorsque le tintement métallique des sangles d'une paire de bottes vint frapper le sol la plateforme du grand Totem central. Le griffon qui avait fait le voyage depuis Dalaran fixait d'un œil éreinté la longue silhouette qu'il avait porté, se déplier dans toute sa longueur. Enfin, la bête se vit soulagée du poids de deux sacs bien remplis, avant de pouvoir prendre le repos qui lui fut accordé.
Les pas lents de la silhouette firent résonner un nouveau concert métallique, tant de ses bottes que des armes battant ses flancs, sous l'oeil de quelques taurens curieux, ne laissant derrière son sillage que ce faible écho mourant et la fumée grisâtre d'une cigarette allumée.

Haut-Roc avait ses nombreux avantages, et entrer dans une compagnie de renommée en avait bien d'autres. Hazel contempla depuis les hauteurs du totem le campement dont seul un pont la séparait de ce dernier. Elle avait pris le temps de se changer a peine arrivée, revêtant ainsi les couleurs de la Retribution pour laisser derrière son noir et rouge habituel.
Ses deux sacs contre son épaule, elle jeta de sa main libre la cigarette alors éteinte dans le vide, avant de s'engager sur les planches suspendues, aussi assurée qu'un rat ne le ferait sur une gouttière.

Une fois le pont franchi, et le regard des quelques mercenaires en patrouille croisé, l'ombre effilée du Docteur Lydon s'effaça sans un mot, prendre ses repères. Les présentations se feront plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy/Balthazar
Mercenaire
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 11 Jan - 2:59

Il était là, éclairé par la lueur fluette d'une bougie qui se consumait peu à peu, au rythme des gribouillis sur le papier. Attablé derrière des documents; des cartes et des ordres écrits, Menchel réalisait des tracés sur l'une d'entre elles, puis se mettait à écrire lui-même sur un morceau de parchemin qu'il aura soigneusement rangé dans la sacoche, avec la carte griffonnée un instant plus tôt et les plaques des fantassins décédés.

Le lendemain, dès l'aube, les pas rapides d'un coursier auront martelé le sol de Totem-du-Tonnerre.

En dehors de ses obligations, Edran se sera familiarisé avec son nouvel environnement. Tantôt à l'infirmerie pour apprivoiser ce nouveau monde, tantôt avec les autres mercenaires pour apprendre à les connaitre, il n'aura pas hésité à faire le premier pas.

Cependant, l'épais sac en cuir qu'il se coltinait jusque là aura été abandonné par ses soins, dans l'infirmerie. Mais gare à celui qui oserait y jeter un oeil.


Dernière édition par Dorn/Revan/Edran le Mer 11 Jan - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Liryin
Vétéran
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 11 Jan - 12:50

Olga était arrivée hier en milieu d'après-midi, et pourtant, on l'avait peu vu, voir pas remarquer.

En fait, cette bougresse n'avait même pas pris la peine d'aller se présenter auprès de ses camarades, sauf à ses supérieurs bien sûr, auquel elle accorde toujours un respect et une amabilité étonnante.

Elle s'était simplement planquée dans un coin à fumer un gros cigare, ou se perdre dans ses pensées pour le restant de la journée, sauf si une personne avait besoin d'une aide quelconque, dans ce cas, elle prêtait main-forte sans broncher, toujours terrée dans un silence ou un grognement peu avenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorrhagan
Recrue
avatar

Messages : 354
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 11 Jan - 13:53

Très tôt le matin, Grem sera allé réveiller la recrue maigrelette, l'invitant dès l'aube à faire ce qu'ils avaient prévu la veille. Le demi-orc se sera montré patient face au manque de capacités physiques et techniques de l'humain, apportant beaucoup de conseils à l'homme faible alors que celui-ci n'était même pas parvenu à toucher une fois correctement le demi-orc. Le résultat aura semblé ridicule, et l'humain en sera ressorti brisé, probablement couvert d'ecchymoses, mais peut-être au fond satisfait de cet exercice douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazran
Sergent
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 11 Jan - 17:04

Le soleil se levait et berçait peu à peu les sommets montagneux où l'ordre avait monté le camp, la silhouette élancée du bâtard se dessinant au bord du vide, du bon coté de la barrière. Le visage à l'abri des rayons agressifs d'An'she sous son si apprécié couvre-chef, et surtout, plongé dans les brumes âpres dégagée par le tabac consumé dans sa pipe.
Il avait pourtant respiré à plein poumon les émanations corrosives des mixtures réprouvées, mais il semblerait que rien au monde ne pourrait lui arracher cette pipe. Réprimant quelques quintes de toux aux rares occasions où il s'en sépare. Savourant chaque bouffée amère de tabac, comme si c'était la dernière. Un plaisir coupable dont il abusait. Après tout, ces derniers jours avaient rappelé au sang-mêlé à quel point sa vie ne tenait qu'à un fil, ses talents martiaux et magiques n'y changeaient rien. Les réprouvés étaient un facteur bien trop chaotique pour pouvoir se baser sur les acquis.
A mesure où le tabac se consumait, ses souvenirs renaissaient de leurs cendres, surgissant du passé. Son éducation élitiste pour sauver la médiocrité de son sang, le regard impitoyable de son paternel. Cet enseignement dont il garde de nombreuses séquelles l'ont forgé. Assez pour se défendre d'agents entraînés dans sa jeunesse, venus pour le capturer ou pire. Assez pour le défendre des restes du fléau, il avait su se préserver de la Légion, et plus que tout, il avait supporté la haine de son propre peuple. Et pourtant, tout ceci ne l'avait pas préparé à survivre au front actuel.
Les armes ont changé. L'environnement est inconnu. Les règles n'existent plus. Un vainqueur, un vaincu, pas d'entre-deux. Il y aura sans doute des sacrifices à faire avant la fin.. La fin. La fin de qui? Il prie pour que ça ne soit pas la sienne, ni celle de celui qu'il considérait comme son frère. Mais ça.. Ça ne dépendait que de lui, et de la tournure des prochains événements.
Sa pipe s'était éteinte, le soleil bien là, et ses compagnons éveillés.. Il était temps de filer. C'est d'un geste mécanique qu'il chassa les cendres de sa pipe, ainsi que ses souvenirs, heurtant l'objet fétiche contre son gantelet gauche, un rituel précis, minutieux, avant de rejoindre la troupe, prêt pour l'entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna McKellen
Recrue
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 14 Jan - 15:12

"Entre s'les peler en écoutant un vieux en haut d'une montagne et bouffer d'la peste à une altitude humaine, tu prends quoi ?"

Quelle ironie. Alors que la veille au soir Olivia s'était prise à répondre a cette question existentielle, préférant de loin la première perspective, le simple fait de se retrouver à inhaler les vapeurs de peste a plein poumon ne s'était pas réellement imposé comme une évidence. Et pourtant elle se retrouvait là, parmi les autres blessés, crachant régulièrement, à plein poumon, le feu acide de la peste qui l'avait rongée.

Si comme toujours, se retrouver coincée à l'infirmerie ne lui plaisait que peu, elle ne s'était pourtant pas opposée aux soins lui étant prodigués.
L'envie de sortir d'ici n'était qu'une motivation de plus à se laisser faire, et c'est dès le lendemain, que cette dernière quitta l'infirmerie plusieurs fois par jour pour prendre l'air, observant d'un œil reconnaissant son plus fidèle frère d'arme, Marvin.

"Chance" lui allait comme un gant, mais au fond, elle ne la devait qu'a une seule personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios
Mercenaire
avatar

Messages : 658
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 15 Jan - 13:05

Le Lieutenant revenait de sa convalescence bien averti, même confiant du devenir de la campagne en dépit d'un échec personnel. N'est-ce pas le devoir d'un maître des arcanes que de ne jamais se laisser démonter ? Lozatski, la marâtre, Vash'nor et cette maudite banshee dont il n'avait cure du nom, qu'ils viennent donc, armés et parés. Le mage prend appui sur l'expérience pour évoluer, mettre en place de nouvelles approches, même élaborer de nouveaux sortilèges.
Et l'échec n'est qu'une étape incontournable du processus. Détruire, façonner et recomposer, cycle éternel qu'incarne parfaitement son école de prédilection : l'enchantement.
Ces derniers temps, un globe arcanique voletait à ses côtés, masse d'énergie concentrée qu'il valait mieux éviter d'approcher. De plus, une baguette sertie trônait à sa ceinture à l'instar de l'épée quelconque.
Mais si elles occupaient une place importante dans son esprit, l'elfe avait temporairement abandonné ses propres recherches pour veiller l'Adjudant Brynt dont l'état seul suffisait à l'inquiéter. Même en la sachant capable de raser des bâtiments complets d'un souffle, impossible de ne pas la penser fragile en voyant son corps fluet, tenant sa main unique, si froide.
Mais elle en avait vu d'autres, qui plus est, il n'était pas temps pour elle de partir. Lui-même avait plus que jamais besoin d'elle pour l'épauler.


_


A peine remis de l'attaque des réprouvés, Titus avait tout de même repris l'entraînement et alternait entre les phases de prière solitaire et d'autres exercices plus musclés avec Grem quand il ne s'occupait pas du jeune Celestin, auquel il aura tout de même proposé d'y prendre part. S'il refusait sûrement pour l'heure, épuisé, qu'à cela ne tienne car il reviendrait à la charge le lendemain, surlendemain et ainsi de suite.
Tout de même, le regard du paladin manqué avait changé ces derniers temps, et d'aucuns l'auront trouvé moins ouvert qu'à l'accoutumée.

_


Au coin du feu, on entendait parfois le forestier chantonner d'anciennes comptines en ancien commun, non sans gratter les cordes de sa lyre de bois brut.
Bien qu'étant toujours ouvert aux discussions, il se faisait un plaisir de conter, même à ceux qui l'avaient dédaigné à raison au premier jour, les déboires des seigneurs croulants et chevaliers d'un autre temps, mêlant au fond historique un soupçon de fantaisie pour défaire la monotonie du réel.
Étrangement, aucun elfe ne viendra s'ajouter à ces récits nordiques parfois méconnus, encore moins aux légendes mystiques rattachées au domaine sylvain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Revenir en haut 
Page 12 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 19 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Nouveautés et rumeurs WF
» Compagnie Maritime Brigande
» Rumeurs pour les soeurs de batailles
» salaire et compagnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: