Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 17 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Sinistre
Adversaire
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 28/12/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 15 Jan - 18:54

Depuis l'incendie, une silhouette se glisse parfois dans les ombres quittant la sécurité de Totem-du-Tonnerre et ses alentours pour observer et pour choisir. Depuis un moment elle suit un vieux Tauren, un pêcheur qui aime venir taquiner le saumon dans les rivières d'altitude une fois la nuit tombée, répétant les mêmes gestes, les mêmes habitudes.
La silhouette regarde le pêcheur allumer son feu de camp, installer ses cannes puis une petite planche de bois pour s'occuper de ses prises, laissant une machette de piètre qualité sur le côté. Répétant toujours la même organisation.

"Tu l'observes depuis trop longtemps ! Agis !" 

Du haut de son perchoir de roche, à une dizaine de mètres du Tauren, la silhouette semble plongée dans une profonde réflexion, tiraillée.

"Il semble si vieux... Tu imagines ce qu'on pourrait découvrir ?"

La silhouette hoche la tête pour elle-même, avant de soupirer longuement.

"Tu as pris toutes tes précautions. Ne fais plus durer le plaisir"

Cette fois, elle sourit avant de chercher une lame fraîchement aiguisée qu'elle cache dans la doublure de son pantalon de cuir. Elle l'observe longuement comme une vieille amante qu'elle n'a pas revu depuis des années mais pour qui la flamme s'était rallumé après toute ces nuits, depuis le brasier qui a ravagé une partie de Haut Roc, a l'aiguiser en observant le Tauren.
Les exclamations du vieil homme sortent la silhouette de sa torpeur, elle penche légèrement la tête en affichant un sourire mauvais tout en se glissant hors de son observatoire.

Le vieux Tauren paraît ravi, un banc de saumons vient de passer au niveau de ces cannes et sa pêche s’annonce miraculeuse. Il retire un hameçon du gosier d'un poisson d'une belle taille, observant sa prise avec une pointe de fierté dans le regard, puis de surprise quand sa jambe gauche cède sous son poids et qu'une vive douleur l'envahit. Incapable de rester debout, il tombe à la renverse dans un râle sourd.

Il n'est pas un combattant, mais n'en reste pas moins un ennemi redoutable de par son espèce. La surprise et la préparation jouent toutefois en la faveur de son assaillant. Alors qu'il cherche à comprendre ce qu'il lui arrive, une lame pernicieuse lui transperce la gorge sur toute la largeur. Le Tauren pose une main sur la blessure fraîche dans l'espoir vain d'endiguer le flot de sang vif qui s'en écoule, avant de s’effondrer sur le dos, face au ciel étoilé. Il suffoque encore quelques instants avant d'émettre son dernier soupir.

"Tu as été trop vite !"

La silhouette ricane et vient essuyer sa lame sur les vêtements du Tauren.

"Vite...Vite...Il va refroidir..."

Elle tourne la tête aux alentours à la recherche d'un potentiel gêneur, mais seul le bruit de la nature et de la rivière qui s'écoule cherche à se faire entendre.

"Fais ça bien. Maintenant que tu as recommencé, il va falloir être prudent."

Elle range son précieux couteau après avoir vérifié sa propreté et fouille dans son veston de son autre main, récupérant une nouvelle lame dentelée et recourbée. 
La silhouette regarde le cadavre sous ses yeux, une lueur malsaine luit dans ses yeux alors qu'elle louche sur la machette du Tauren.



La découverte du vieux Silkewa méconnaissable, la nouvelle de la découverte du cadavre affreusement mutilé, avait rapidement fait le tour de Totem-du-Tonnerre. Ouvert de l'aine jusqu’à la mâchoire comme une vulgaire bête, le tueur avait sorti chaque os, chaque muscle et chaque organe qu'il avait trouvé, ne laissant qu'une enveloppe de chair vide ainsi que tout ce qu'il n'avait pas eu le temps de prendre, d'utiliser ou laisser pour on ne sait quel motif. 
Plusieurs effigies macabres, composés des trouvailles du tueur, furent retrouvés dispersés aux alentours de la dépouille, certainement des offrandes dévoyées du meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 1942
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 18 Jan - 3:54

Ce qui n'était qu'une rumeur s'était transformée rapidement en écho, prenant de l'ampleur à mesure qu'avançait la nuit : Le Capitaine avait disparu.
Le Lieutenant mutique et furieux restait inaccessible et les Sergents se montraient aussi incapables de répondre aux questions de leurs hommes.
La présence inquiétante du sorcier Veille-ombres et son influence sur les décisions de l'état-major ces dernières semaines étaient au cœur des discussions et certains se mettaient à douter avec plus ou moins de justesse du bien fondé des actions dernièrement entreprises.
Son ombre planait sur le campement sans que ce dernier n'ai repointé le bout de son nez, quittant le combat très affaibli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 19 Jan - 0:31

Malena n'arrivait pas à trouver le sommeil.

Allongée dans son hamac, elle fixait le plafond de la grande tente taurène, une main sur le front. Elle avait eu des doutes sur la campagne dès l'arrivée de Veille-Ombres. Sauver l'âme de Yebald en lui apportant le repos et s'occuper des Réprouvés était une chose, mais le faire en travaillant au côté d'un mage noire génocidaire, qui avait tué de nombreux membres de la compagnie, et traumatisé d'autres...

C'était impensable pour la rouquine.

Mais il y a de long mois déjà, le capitaine lui avait demandé de lui faire confiance, ce a quoi elle avait consenti après avoir longuement pesé le pour et le contre avec elle-même. Mais après l'assaut de la veille, la disparition du dit capitaine, les choses prenaient une tournure aussi peu attendue que déplaisantes.

Contrairement à d'autres qui étaient fatigués d'une telle situation, et voulaient peut-être baisser les bras, elle préférait mettre un terme à tout ça une bonne fois pour toute. Il était grand temps de simplifier la pile de problèmes qui s'entassait devant eux.

---

Ylanah avait le regard dans le vague, un peu hagarde. Plus que des poches, c'était de véritables valises de marchand gobelin richissime qui ornaient le bas de ses yeux. Poussant un long soupir las, la prêtresse tenta de recoller un peu ses pensées dérivantes entre elles, pour se relever.

Les deux dernières semaines avaient étés abominables à l'infirmerie.Dire qu'elle avait été débordée, elle et ses collègues, n'était qu'un doux euphémisme. Avec les blessures d'Arliden et le manque précédent de personnel médical, s'occuper du flot d'entrées dans l'infirmerie avait été un calvaire sans nom. Heureusement qu'une collègue Lumineuse les avaient rejoints, ainsi que le médecin de l'Alliance et la dernière femme, qui lui était encore relativement inconnue.

Elle pourrait avec un peu de chance retrouver un peu de repos, bientôt. Mais serait-ce une bonne, ou une mauvaise chose ?

Car mieux valait une tonne de blessés qu'autant de cercueils, ou pire. D'ennemis.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazran
Mercenaire
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 19 Jan - 12:41

Suspect.
C'était peut-être le terme le plus adéquat pour décrire le vieux prêtre de la compagnie depuis la dernière expédition. Depuis un temps, son passif avec la foi plus sombre de l'Ombre Oubliée avait presque disparu des mémoires, consigné la plupart du temps à l'infirmerie, seule la Lumière semblait l'accompagner. Mais la dernière épreuve de l'ordre confirme bien que le confesseur tient la main de la thèse et de l'antithèse, dans un équilibre aussi effrayant qu'improbable. De plus, la plupart des mercenaires auront sans doute remarqué et réprouvé sa relation pour le moins cordiale avec le sorcier Veille-Ombre. Le vieillard semblait en effet porter une attention toute particulière à ce dernier, simple attrait dû à une curiosité maladive, un partage d'idées communes, ou quelque chose de plus complexe. Les désintéressés diront simplement qu'il "perd la boule", après tout, le vieil aveugle n'avait jamais été aperçu remonté contre quelqu'un, jamais en conflit - outre dans les batailles menées par la compagnie -, était-il seulement possible de le désappointer réellement? Avait-il des ennemis? Et nous sommes en droit de nous demander alors : A-t-il des alliés?
Une équation aux multiples inconnues, un mystère, une énigme, Vahnek n'était pas qu'un vieux prêtre aveugle, aux mains baladeuses, et à l'attitude d'un papy gâteau. Mais qu'était-il de plus?
Peut-être que certains secrets referont surface au fil de la campagne, peut-être que certaines morts feront tomber les masques, peut-être que des réponses filtreront au milieu des malheurs. Peut-être quand "Ils périront tous dans le tourbillon primordial", qui sait. "A l'aube du Clair-Obscur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 1942
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 21 Jan - 3:29

La bataille avait été rude et seule l'arrivée des renforts avait permis d'y mettre un terme et de sauver les mercenaires qui défendaient avec vaillance la hutte du Tauren. Le Capitaine était faible, mais en vie et il faudrait quelques jours pour le remettre sur pieds. Tard dans la nuit un bûcher funéraire avait été dressé pour incinérer les restes du brave Lienar qui était parti avec courage, affrontant ses ennemis la tête haute jusqu'à ce que la mort le fauche.
Les rumeurs s'apaisaient un peu et la tension des jours précédents s'évacuaient progressivement dans la satisfaction de la victoire.
Mais les plus prudents murmuraient déjà l'avènement de jours plus sombres encore et des difficultés croissantes.
Ce qui était sûr, c'est que les réprouvés n'avaient pas dit leur dernier mot et que dans l'ombre de la montagne un être aveugle et décharné scandait des prédictions de cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Alma Tolledo
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 30

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 21 Jan - 4:20

Le Docteur Lydon n'était pas du genre à faire son métier par pur altruisme, non. La curiosité et la soif de connaissance l'avait d'abord piqué dans sa jeunesse, mais les prouesses dont étaient capables corps et esprit avaient su séduire cette dernière au point d'en faire sa vocation.
Mais ses nombreuses années au service de l'armée et l'assaut sur le Norfendre ne l'avait pas rendu douce et conciliante, comme l'étaient en majorité la plupart des pratiquants au corps soignant, ou tout du moins, ce qu'on pouvait espérer d'eux.
Le moindre geste était pourtant précis, calculé, pour remettre le corps au repos et optimiser au maximum les chances de guérison, voire simplement de survie lorsque le cas se présentait. Lydon avait d'ailleurs une petite phrase toute faite pour les plus plaintifs : "Si douleur il y a, alors l'essence vitale demeure."
Passer entre les mains de cette dernière n'était donc pas une partie de plaisir, d'autant que sa sympathie semblait inexistante. Mais ce qui était sur, au moins, c'est que le moindre os brisé, la moindre plaie ouverte, trouvera toujours son compte entre les doigts osseux de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 21 Jan - 11:40

Deux vies au prix d’une.
D’un point de vue de stratégie militaire, ç’avait sans doute été le meilleur choix : sauver deux mercenaires au lieu d’un. Pourtant, pourtant… Il savait que ce n’était pas le cas.
En faisant le choix de prendre le temps de préparer son sort, il avait laissé la vie s’échapper de Lienar. Et ce faisant, en n’ayant pas agi pour le sauver, il se rendait responsable de sa mort.

Comme souvent lorsque le druide avait besoin de réfléchir, l’infirmerie fut vite envahie du parfum épicé du thé typique de Haut-Roc; à peine entremêlé de l’odeur plus âcre des herbes à fumer qui se consumaient doucement dans la pipe du sorcier. Il marmonnait tout bas, les yeux suivant des mouvements invisibles à travers le ciel, solitaire dans la nuit.
Il savait qu’il ne se pardonnerait pas ce choix; mais il fallait bien vivre avec.

_________________
Le loup, en moi, est cette force fluante qui bondit déjà vers sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Liryin
Mercenaire
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 22 Jan - 12:46

Depuis qu'ils étaient rentrés de mission, Loon ne lâchait plus Alphred sauf si on la demandait ou lui donnait un quelconque ordre. On peut la voir à tout instant restée au chevet du beau blond, à lui tenir la main, attendre qu'il se réveille ou bien lui parler lorsqu'il semble conscient.
Sa dévotion envers le mercenaire semble sans faille.

---------------------------------

Olga restait fidèle à elle-même, ne parlant toujours a aucun des mercenaires.
Finalement, la seule fois où elle avait su communiquer normalement, c'était avec ce "vieux pervers" de Tarhmor pendant que les autres étaient absents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 1942
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 27 Jan - 19:50

Durant la journée, la compagnie toute entière aura fait ses bagages pour se rendre au nouveau campement au pied de la grande montagne. Les quelques blessés qui restaient auront été transportés sur le chariot, tiré par des élans empruntés.
La nouvelle base dispose de tout les dispositifs de sécurité possibles. En dehors des balises et de détecteurs, des barricades ont été installées tout autours pour permettre de repousser un éventuel assaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Taylor Dagern
Mercenaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 04/06/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 30 Jan - 19:27

Îlot de chaleur au milieu d'un désert glacé, le nouveau campement lui plaisait. Bien que moins spacieux que le précédent, il était également plus convivial et rassemblait volontiers les mercenaires autour du foyer central d'une tente principale dont la seule intimité consistait en de grands paravents déployés à la hâte pour séparer les hamacs du lieu de vie.
Appuyé contre la barrière de bois brut qui longeait la route, il passait son temps libre à surveiller les alentours d'un œil absent, plongé dans d'intenses réflexions qui semblaient absorber toute son attention.
Son humeur, elle, n'avait pas changé, mais l'éclat de ses sourires s'émoussait à mesure que le froid et la solitude isolaient les mercenaires du reste du monde.
Au fond de lui il ne parvenait pas à déterminer précisément l'origine de cette mélancolie progressive qui s'installait en lui. Un éclat de rire puissant le fit sortir de sa torpeur.
Taylor soupira en se détachant de la rambarde et se dirigea vers la tente de laquelle provenait l'exclamation.
Un sourire para son visage, comme un masque aussitôt enfilé et il pénétra dans l'édifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 1942
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 30 Jan - 19:28

Accoudé à la minuscule table qui faisait office de bureau, couverte de paperasse et de plans de bataille, il avait enfermé sa tête dans ses mains, s'accordant quelques minutes d'un repos mérité après des heures d'un travail fastidieux mais indispensable.
Tôt ou tard il faudrait déléguer car les tâches administratives lui pesaient et l'agaçaient au plus haut point depuis quelques temps. Son esprit d'ordinaire inflexible vagabondait au-delà des monts et de l'océan.
Deux formes maladroites se massaient en riant tout autour de lui et une douce musique tintait dans l'air. Un fatras de jouets d'enfant gisait pêle-mêle sur le sol flou et mouvant et la silhouette délicate d'une grande femme surmontait le chaos avec un calme surnaturel. Sa vue lui apporta un sentiment de tendresse et d'inquiétude mêlées.
Derrière, à travers la vitre imprécise d'une fenêtre brûlait dans un ciel mauve une étoile ardente dont la simple présence rassurante suffisait à calmer les angoisses des apparitions précédentes.
Enfin vint à lui une porte noire. Elle provoqua en lui malaise et il l'ouvrit lentement. L'effroi se saisit de lui car elle dévoila une mer de cadavres dont les mains écorchées se saisirent de lui pour  l'entraîner dans leur océan morbide.
Il entendit une nouvelle fois les rires et la musique.
Il vit la femme le regarder tristement.
Il sentit la chaleur de l'astre qui faiblissait.
Puis tout fut noir.
Dans la tente, au milieu des papiers, le Capitaine s'éveilla, en sueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Alma Tolledo
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 30

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 31 Jan - 3:32

Si le nouveau campement ressemblait bien plus a ce qu'elle avait le plus souvent connu, et si cet effet de proximité avait de nombreux avantages à ses yeux, Olivia n'était pas la première à en profiter, et loin de là.

Fuyant au mieux les réunions trop bruyantes et les rassemblement trop massifs autour du foyer chaleureux, cette dernière se réfugiait la ou il lui était possible de s'accorder quelques temps de réflexions, loin de tout parasitage ambiant.

Olivia était du genre franc, à faire la tête quand elle la faisait, à rire aux éclats facilement lorsque les récits s'y prenaient, mais si elle tâchait tant bien que mal de dissimuler l'inquiétude qui la rongeait au fil des jours, cela s'avérait être une tâche relativement complexe à entreprendre, à mesure que la considération pour ses frères d'armes montait.
Ce n'était pourtant qu'une infime part des préoccupations qui la rongeait, alors que son regard se perdait sur le chemin étroit menant vers les sommets, scrutant à l'aide d'une longue vue les hauteurs, comme si les réponses a ses questions l'attendraient au point observé au travers des lentilles.
Si le ton donné et les discours entretenus laissaient percevoir qu'ils arrivaient tous au but de cette campagne, le doute était permis.
Pourtant, il lui suffisait de tourner la tête en direction de l'animation du campement, des braseros brisant le silence lorsque tout le monde était endormi, de quelques craquements de branches, pour chasser les quelques idées moroses de son esprit, ou bien même de discerner, bien malgré elle, le timbre chaleureux des voix portées par Marvin ou Taylor, se détachant aisément du reste. Tant de détails, aussi petits soient-ils, qui demeuraient rassurants, l'extirpant de nombreuses torpeurs, au profit de nuits de repos bien méritées.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 31 Jan - 15:03

Ylanah n'avait pas de mal à occuper ses journées.

Outre l’entraînement matinal obligatoire pour tout membre de la compagnie – qui ne manquait pas de la laisser pantelante depuis son arrivée chez Rétribution – la jeune prêtresse passait le plus clair du reste de sa journée enfermée sous les peaux de l'infirmerie à vérifier que chacun des produits médicaux de la compagnie était correctement rangé, et que les réserves étaient suffisantes pour faire face à un cas de force majeure. L'assaut des nécro-traqueurs sur le campement avait été catastrophique et ils avaient été mal préparés. L'infirmerie avait rarement été aussi pleine et dans un tel état d'urgence.

Heureusement qu'ils n'avaient perdu personne, mais mieux valait être prudente que de s'en remettre une nouvelle fois à la chance.

La blonde avait d'ailleurs une meilleure mine depuis quelques jours à présent. Proche de l'épuisement pendant des semaines, ce léger moment de flottement dans la campagne était aussi inattendu que bienvenu.

Le soir, enfin, après avoir passé quelques temps en compagnie de ses camarades à la suite du repas, on pourra facilement la voir prier pendant près d'une heure à l'extérieur avant qu'elle ne rentre trouver le chemin de sa couche.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 1942
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 3 Fév - 18:16

C'est sous les yeux incrédules de la plupart des mercenaires qu'une effervescence inédite agita le campement dans la journée. Un groupe ramena de Totem-du-Tonnerre un chargement de sacs et de caisses, tandis que d'autres installaient tables et brasiers.
Certains, enfin, s'employaient à installer de nouveaux dispositifs de sécurité tout autour du campement.
Des rumeurs commencent à courir qu'une fête se prépare, malgré l'ambiance morne et peu propice à l'amusement de ces dernières semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 5 Fév - 2:05

Les mains jointes dans son dos, son visage aux traits anguleux, à moitié couvert, le Lieutenant veillait. En ce qu'il était, maître des arcanes, les braises chatoyantes du feu de camp faisaient écho à son regard fixe et se consumaient aussitôt ; piégé dans cette espèce de réflexion solitaire, il attendait. Rien d'autre que la fin. Une conclusion à cette aventure déplaisante, la sortie du tunnel.
"Ils périront dans le tourbillon primordial".
Son intuition hurlait au dedans. Craindre l'oracle d'un fou ? Impensable, rien n'est écrit. Jamais.
Jamais il ne serait fixé.
Jamais il ne resterait les bras croisés.

Un filet enchanté avait été dressé dans la journée, et recouvrait les hauteurs du campement, le préservant d'éventuelles chutes de pierres, ou de bombardements impromptus. Ses fines mailles ne céderaient pas même au vent infernal qui n'a de cesse de battre les tentes, du moins l'avait-on affirmé.
Et lui n'allait pas l'infirmer. Pourquoi les choses prendraient-elles une tournure autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 6 Fév - 14:29

Liam... boudait.

Il n'y avait pas vraiment d'autres mots. Le jeune homme originaire d'Hurlevent avait râlé toute les journées de samedi et dimanche dans sa barbe, et broyait encore un peu du noir en ce lundi matin. S'il faisait comme si de rien n'était quand on lui posait la question, il était pourtant facile de connecter les points entre eux : le soir de la fête de la compagnie, le blondinet faisait partie des quelques mercenaires chargés d'inspecter les alentours pendant que les autres s'amusaient. Pas d'alcool, de saucisses grillées, de jeux en tout genre. Juste l'écho des feux d'artifice pour lui signifier qu'il était bien là, dehors, les pieds dans la neige, plutôt qu'en train d'admirer le spectacle dans l'enceinte du camp.

Et qui pourrait le blâmer après tout de regretter de n'avoir pas été présent, quand on savait qu'un aveugle, qu'un manchot, et qu'une bourrine s'étaient classés dans les trois premiers à un concours d'adresse ?

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac
Mercenaire
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/01/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 10 Fév - 23:39

En ayant marre des râleurs et des dépressifs, ce bon Isaac sera allé se divertir auprès d'Eldared.

Comment, ELDARED ?!

Effectivement ! Il se sera empressé de lui montrer le masque à gaz pris sur le réprouvé en haut du pic pour lui demander s'il n'y aurait pas moyen de le retaper, histoire de s'épargner les inhalations nocives. Peu connaisseur des arcanes de l'ingénierie gnomulistique, il aura écouté patiemment les instructions du sergent-bricoleur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Zoophile
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 21
Localisation : A L'AISE BREIZH

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 11 Fév - 7:35

Dans la nuit, la jeune Renarde sera passée rendre visite à Olivia, probablement déjà endormie, l'observant ainsi d'un air navré pendant de longues minutes. Finalement, elle lui aura préparé un semblant de petit-déjeuner amélioré, avec plein de bonnes choses pour se rassasier, qu'elle aura pu trouver sans voler dans la réserve ; le tout déposé près de son lit. Avant de filer retourner se coucher, elle aura déposé un petit mot sur le plateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarya
Mercenaire
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 11 Fév - 16:34

C'était comme la chute tragique d'un livre dont elle n'avait pas vu arriver la fin. Veille-ombres, mort. Un moment qu'elle avait longtemps souhaité bien qu'à l'époque ces mots ne pouvaient concorder. Il y à deux ans, elle le haïssait et savait pertinemment qu'elle mourrait avant lui, ce qui n'avait d'ailleurs pas manqué, en un sens.

Seulement, les choses avaient changé. Elle était en ce jour celle qui le comprenait. L'une des rares personnes à admettre la possibilité de sa rédemption, qu'il avait cherché, et acquise à ses yeux. Les autres ne voulaient que sa fin, ce qu'elle pouvait comprendre, puisqu’aucun d'eux n'avait tissé un tel lien avec le vieil homme et de fait, ne pouvait l'imaginer.

« Vous êtes ce que je n'ai pas détruit, et de vos propres cendres vous avez su renaître. »

Tous les mots employés dans la lettre avaient du vrai. Elle la relisait d'ailleurs, seule et en silence. Une unique bougie perçait l'obscurité de la tente, à cette heure tardive où tous cherchaient le repos. Le bras de tellurium reposait dans l'étoffe sombre, et la clé était posée juste à côté. Trois choses qu'il lui avait légué, mais qui ne représentaient finalement pas grand chose en comparaison aux souvenirs qu'elle garderait de lui.

« Une part de moi sommeillera toujours en vous-même, mais je sais que vous parviendrez à vous guider seule. »

Les conversations qu'ils avaient eu allaient bien au delà des politesses échangées avec le lieutenant Elensar, qu'elle ne pouvait plus regarder de la même façon. Elle lui en voulait malgré elle,  comprenant aujourd'hui seulement qu'ils n'avaient pratiquement rien en commun. Pas de sacrifice pour le haut-elfe. C'était une chose qui lui était inconnue. Un fossé qui les séparait, et qui n'était pas unique. Tout, mis à part leur utilisation des arcanes, les distinguait.

« Vous ressemblez de plus en plus à Veille-ombres ».

Les termes du capitaine, quelques mois auparavant. La sorcière blanche, qui l'avait mal pris il y a quelques mois, pouvait aujourd'hui l'affirmer fièrement, bien que personne ne comprendrait les choses à sa manière. Il s'était fourvoyé et le savait. Il l'avait préservée du même destin plus que quiconque, mais personne ne comprendrait cela.

La solitude avait eu raison de lui. Nul ne peut vaincre la corruption seul. La volonté s'érode lorsque nous en prenons conscience, c'est qu'il est déjà trop tard. L'idée d'une symbolique sépulture lui plaisait. Il le méritait à ses yeux, après ces deux années à chercher à se racheter, sans que personne n'ait entrevu cette possibilité.

Il restait beaucoup de choses à faire. Elle aurait apprécié l'avoir à ses côtés pour vaincre les réprouvés, et peut-être finalement la Légion ardente. C'était ce qu'il souhaitait, ce pourquoi il s'était battu. Elle se résolut finalement à croire que ce n'était pas un livre qui s'achevait. Seulement un chapitre, long et éprouvant. Elle poursuivrait sur cette voie qu'elle savait aujourd'hui être la bonne, celle de la lumière, à laquelle elle ne pouvait que se rattacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 12 Fév - 0:48

Veille-Ombres, Dietrich, était mort.

Ylanah, assise devant ce qui ressemblait à une sorte de petit autel à l'intérieur de l'infirmerie, fixait les flammes vacillantes de l'unique bougie brûlant encore en cette heure tardive de la nuit, cette simple vérité allant et revenant dans son esprit, l'obnubilant. La jeune femme reposait son menton sur ses mains, le visage très éprouvé mais plus calme qu'auparavant, bien qu'encore rougi par les larmes qui avaient coulés à flot de ses yeux bleutés.

« Il est mort, il est mort... » marmonnait-elle parfois, perdue dans ses pensées.

Contrairement à l'Adjudante, la blonde n'avait pas de passif particulier avec l'énigmatique mage noir. Ses méthodes étaient impies, mais elle n'avait pu que constater l'efficacité de ces dernières face aux démons, pour les voir finalement lentement décliner jusqu'à l'inévitable chute du sorcier. Mais elle se sentait un peu liée à lui. D'une part pour avoir contribué à la chance de salut de son âme, mais aussi à cause de son sang qui était entré en contact avec elle. Ce qu'elle avait vu… Aucun mot, d'aucune langue en sa connaissance n'aurait pu le décrire avec exactitude. Indirectement, Dietrich lui avait fait contempler l'abysse, une fosse de noirceur dépassant probablement la compréhension d'un simple esprit humain. Oser prétendre qu'elle n'en avait pas été ébranlée serait un mensonge et une insulte.

Mais, après coup, elle avait choisi de le voir sous un autre prisme. Plutôt que de perdre espoir, elle sentait plus que jamais qu'elle ne s'était pas trompée le jour où elle avait choisi de quitter la sécurité des murs et des hautes flèches de la cathédrale. Ne pas lutter ne ferait que précipiter la fin qu'elle avait entraperçu. Aussi maigre soit-elle, la moindre chance de salut mérite qu'on se batte pour elle. Que pouvait-elle risquer ? Perdre ce qu'elle perdrait quoi qu'il arrive si elle choisissait de se retirer, d'abandonner ? Il n'y avait en vérité pas de choix. Mais était-ce simple pour autant, de conserver ses convictions en de telles circonstances ?

Certainement pas, et elle devait lutter pour ne pas céder aux sirènes de la facilité : elle avait entendu ses murmures…

Mais non. Ylanah avait pris sa décision et était résolue. Aucune mort n'était vaine tant qu'on trouvait du sens dans chacune, et voilà le sens qu'avait eu celle de Dietrich sur elle : montrer ce qu'il ne fallait pas faire, pourquoi, et quels en étaient les risques – tant pour sois que pour les autres. En ça, elle pouvait comprendre les réactions du père Tarhmor, d'Anarya : la mort de Dietrich avait été altruiste, même si tous ne pouvaient pas le comprendre. Sa vie ne l'avait sûrement pas été, et méritait-il sûrement sa fin. Mais c'est bien sur le chemin de la rédemption qu'il s'était éteint. Une tombe était probablement la moindre des choses.

Aussi amère pouvait-être l'ironie de la situation, la disparition du sorcier lui donnerait sûrement de la force.

Fermant les yeux alors que les premiers rayons du soleil se levaient, toujours devant l'autel de fortune, la prêtresse fit de son mieux pour se libérer l'esprit, commençant à prier : pour Dietrich, pour tout ceux présents ce soir-là, qui avaient été héroïques, pour elle-même et enfin, pour Ladislas.

Elle savait que ce qu'elle avait vu était faux. Que les cris d'agonie étaient faux. Que ses horribles blessures étaient fausses. Mais elle n'était pas dénuée de sentiments. Voir son élève et peut-être premier ami au sein de la Rétribution ainsi… Elle pouvait bien user d'un peu de réconfort de la part de la Très Sainte avant d'aller chercher quelques heures de sommeil bien méritées.

Elle les espérait sans rêves, car elle savait qu'ils ne seraient pas heureux.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 13 Fév - 23:43

Le Lieutenant était d'humeur massacrante ces derniers temps, et c'est peu de le dire. Au mieux silencieux, au pire grondeur s'il était interrompu dans son affaire, l'aborder devenait de plus en plus difficile, que l'infortuné soit ou non officier.

La mort de Veille-ombres n'aurait pas dû l'atteindre, ce n'était qu'un sorcier déchu parmi d'autres ; et ces autres ne lui étaient pas étrangers. Pis-encore, il les avait côtoyés, avait nommé l'un Frère, l'autre Camarade.
Oui, ce vieil homme, réduit de surcroît, n'était rien de plus à ses yeux qu'un empêcheur de tourner en rond. Piètre informateur à l'humour désespérant, et ces quelques mois passés en sa compagnie n'étaient rien de plus qu'un souffle, un battement de cils dans la vie de l'elfe.

"Que la glace qui recouvre votre cœur se fonde." Qui diable était-il pour juger de son être ? Sa route n'avait toujours été qu'une succession d'erreurs, qui l'auront d'ailleurs mené à sa perte, de fait sa parole n'avait aucune valeur.
Une succession d'erreurs. Quelle ironie.
En quoi étaient-ils différents alors ? La pureté du corps face à l'âme, seul écart et de taille. L'heure n'était plus à la remise en question.

L'ambiance maussade étreignait ainsi le campement au lendemain de cette fameuse histoire, et n'épargnait pas même le forestier au visage peinturluré. Son timbre était bas et morose, sa voix éteinte ne savait chanter que de vieilles balades au ton mélancolique.
Quand il devait gratter, ses mains tremblaient. Quand il tirait, son regard pourtant acéré comme l’œil du faucon vacillait.
Cette première rencontre avec le vide insondable n'avait été qu'horreur et frustration.

Le paladin manqué se remettait doucement de l'affrontement avec la sombre Val'kyr, et surtout de la morsure des flammes de l'Adjudant, certes indésirée mais particulièrement douloureuse. Son crâne rongé avait été intégralement rasé, son dos couvert de cratères purulents avait plus que jamais besoin de Sa Grâce, non, ce n'était pas beau à voir.
Mais sa foi n'avait pas failli.
Pas cette fois.
Son corps pouvait être mutilé, son esprit déchiré, mais la flamme intérieure n'aurait de cesse de brûler désormais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazran
Mercenaire
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 14 Fév - 13:09

Citation :
Veille-Ombre était mort. Bel et bien mort. La fin d'un temps, la fin d'une ère.

Il avait contribué à la destruction quasi-totale de la compagnie, il avait retourner les frères et sœurs mercenaires de Rétribution les uns contre les autres, il en avait tué, sacrifié au nom de forces obscures, pour alimenter sa noble guerre contre la Légion Ardente.
Le pragmatisme. Voilà ce qui le caractérisait. Le pragmatisme. Un noble but, des méthodes outrageantes.
Un monstre. Un homme. Un héros. Il voulait sauver le monde, il s'est condamné par les mêmes forces qui l'ont amené au pouvoir.
Un ennemi. Un inconnu. Un ami.
Il nous a pris autant qu'il nous a rendu. Condamner, autant que sauver, exploiter que considérer.
Un égoïste. Un facteur neutre. Un guide.

J'ai détesté cet homme. J'ai aimé cet homme. D'une Némésis, jusqu'à cet ami mystérieux et torturé que l'on essaye tant bien que mal d'aider. Cet enfant perdu que, tel un père, j'ai tenté de ramener sur la voie. Mais j'ai échoué.

Pour moi, voilà qui était Dietrich, alias Veille-Ombre. Nous avons été avalé par son ombre, consumés et à la fois protégés dans son sillage. Qu'allons-nous faire de son héritage? La flamme va-t-elle se préserver? Sera-t-elle ravivée? Brûlera-t-elle d'une ardeur écarlate, ou d'un noir obscur? Sera-t-elle notre renaissance, ou notre fin? La victoire, ou notre défaite?


Dietrich a fait ses choix. Il a joué face à la Légion Ardente, ainsi que d'autres puissances plus sombres encore, il a perdu. Mais sa mort n'est peut-être pas qu'une fin vaine et sans intérêt. La suite ne dépend que de nous. Alors je vous le demande, mercenaires, qu'allons-nous faire de son héritage?
Le choix vous incombe à tous. Quel prix êtes-vous prêts à payer pour réaliser son rêve? Nôtre rêve?

L'Aube du Clair-Obscur arrive.

Voilà ce que le vieux prêtre avait écrit de sa propre main, faisant fi de son handicap, un mercenaire debout à ses cotés, le regard vitreux. Ces mots douloureux, inscrits profondément dans un banal morceau de papier jaune qu'il aura fait passer de mains en mains, toute les mains, officiers y compris. Il n'avait rien à cacher. Ici, tout le monde avait connu le sorcier, en tant qu'allié ou ennemi. Le prêtre n'émettait aucun commentaire. Il avait tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 19 Fév - 15:17

Alors que les activités du campement des mercenaires allaient bon train au beau milieu de l'après-midi, deux individus pour le moins atypiques furent aperçus sur la route, marchant en direction du campement. Le premier, un humain à la toison blonde bien connue, portait une armure toute aussi lourde que celle dorée et flamboyante de son voisin, aux teintes tout de même bien plus sobres.
Rendus au campement, ils se dirigeront directement dans la tente des officiers pour converser avec le Capitaine de longues minutes durant. Sans doute des rumeurs circuleront-elles sur la potentielle aide que ces deux-là viennent apporter à la compagnie, au vu des combats qui s'annoncent. Et elles se confirmeront sans doute lorsqu'ils ressortiront de leur entretien avec Assast pour vaquer à quelques occupations dans le campement.

Le nain, répondant au nom de Vogan Masse-d'Argent, sera principalement aperçu dans l'infirmerie, prenant connaissance des blessés actuels et apportant potentiellement son aide aux soigneurs, si besoin est. Parfois, on le verra s'éloigner un peu du campement avec Tayes, l'humain avec lequel il est venu, pour discuter de Lumière seule sait quoi. Un œil averti notera certainement, à ces moments-là, la relation de maître à élève liant les deux paladins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 20 Fév - 1:23

Malena... N'était plus.

Tant de fois la guerrière avait trompé la mort, tant de fois elle s'était dressée en rempart inébranlable, véritable ennemi increvable de chaque adversaire qu'elle avait pu avoir face à elle.

Cette fois, elle était tombée sur plus fort qu'elle. La vaillante guerrière s'était éteinte paisiblement dans la neige des sommets de Haut-Roc.

Malena était venue dans la Rétribution pour mourir, à l'époque de son recrutement. Dépressive et désœuvrée, elle espérait trouver la mort sur Draenor, en aidant comme elle pouvait. C'est finalement là-bas, dans les heures les plus sombres, qu'elle avait fini par trouver son salut. Des amis. Des frères et des soeurs, tant d'arme que de coeur. Elle avait bel et bien trouvé sa rédemption chez les mercenaires. Sa vie avait enfin un sens, elle se sentait à sa place. Tout n'avait pas été tout rose, ni simple, mais elle se savait chez elle.

Après la rédemption malheureusement vient la mort. On peut repousser l'échéance autant qu'on le veut, mais à la fin, Elle nous réclame tous. Selon son souhait le plus cher, elle n'était pas morte en vain. Tolm malheureusement l'accompagnait dans la tombe, mais tant d'autres avaient survécus. Ce n'était pas la fin la plus triste qu'elle aurait pu entrevoir.

L'âme de la guerrière s'en allait maintenant, en même temps que le vent balayait ses cendres sur les Îles Brisées. Elle avait un verre à prendre avec Zelkova le sourire aux lèvres, et peut-être même avec Brady si l'envie lui prenait.

"Je continuerais de vous regarder. N'abandonnez jamais."

---

Dans les affaires de la guerrière, on pourra facilement trouver le testament de cette dernière :


Citation :
"A mes frères et soeurs de la Rétribution,

Si vous lisez ces lignes, c'est que je ne suis plus. J'espère juste que j'ai pas foiré ma sortie, ça m'embêterait... J'ai jamais été très douée pour m'exprimer, encore moins à l'écrit, et c'est pas maintenant que ça va changer, donc on va passer rapidement à ce que je vous lègue vu que ma famille, c'est vous.

A Anarya Brynt, je lègue ma maison aux Carmines, mon anneau de protection, ainsi que cinq pièces d'or.
A Sylvess, je lègue vingt pièce d'or, pour elle et sa famille. Qu'elle en fasse bon usage.
A Arliden, je lègue mon collier de protection. Il m'a bien servi (enfin, je suis morte, donc pas tant que ça du coup !), et j'espère qu'il lui permettra de tenir suffisamment longtemps pour qu'il puisse continuer de faire ce qu'il sait faire de mieux : sauver des vies.
A Jacek Falsom, je lègue cinq pièces d'or. Qu'il boive à ma santé, et utilise le reste pour sa main et son oeil.

Et, enfin, à toute la Rétribution et au capitaine Assast Aldwyn en particulier, je vous remercie pour tout ce que vous avez pu faire pour moi, et même "ailleurs", je vous suis reconnaissante. De la confiance que vous avez pu m'accorder, de la profonde amitié de certains, et de tant d'autres choses. J'ai pu voir des choses que peu voient dans leur vie. Je ne regrette rien. J'ai bien vécu. Ne me pleurez pas, continuez à aller de l'avant comme vous savez si bien le faire.

La Rédemption ou la Mort !

Citation :

Malena Rowend."


Une autre enveloppe se trouvera dans les affaires de la feu la Rouquine, pour Anarya seulement cette fois, scellée.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Tolledo
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 30

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 20 Fév - 9:47

Le reveil d'Olivia à l'infirmerie avait sonné particulièrement douloureux ce matin là. Outre la douleur de son corps meurtri de toutes part et le sentiment bien désagréable de ne voir plus souvent les soigneurs que ses propres frères d'armes ces derniers temps, la nouvelle qu'on lui avait apporté l'avait terrassée, la laissant, là, incrédule.

Malena était tombée au combat. Un de ces nombreux visages qu'elle avait appris à connaitre, à apprécier. La chevelure de feu de l’intrépide guerrière manquera dorénavant au paysage, son tempérament ne pourra plus surprendre quiconque. Elle n'était pas la plus joyeuse des mercenaires, du moins en apparence et aux yeux d'Olivia, mais elle l'avait vue, volontaire, toujours prête a mettre sa vie en sacrifice pour protéger ses congénères.

C'était là, une figure de la première ligne au paraître inébranlable qui laissera un trou béant tant dans les formations de combat que dans les cœurs de chacun. D'une façon évidente, cette dernière lui manquera, et si la tirer en arrière plus tot n'avait pas suffit à la préserver, au moins le sentiment d'avoir essayé ne manquait de traverser l'esprit d'Olivia.

Fatiguée, cette dernière se laissa a nouveau bercer par la chaleur de la tente, forcée de récupérer, à son tour. Si ce n'était en aucun cas pour remplacer le vide que Malena laisserait, il était plus que nécessaire qu'elle ne laisse pas sa place sur les lignes de front trop longtemps sans sa présence.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 17 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rumeurs NBA
» [RAID] La Compagnie KOUBAK ®
» Rumeurs : morts inexpliquées dans les royaumes humains.
» Les rumeurs + ou - certaines de Mars 2010
» Nouveaux Comtes Vampires, compil des rumeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: