Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Eldared
Adjudant
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 25 Mai - 19:24

En ce jour particulièrement chaud, Eldared contemplait avec un mélange de fierté et de désespoir son exosquelette bipède réparé. Le bras canon arraché avait du être remplacé, occasionnant des nuits blanches pour l'ingénieur en chef qu'on avait pu entendre depuis son atelier sur le navire, vrombissant des sons des soudures et des scies à métaux. L'oeuvre était vraiment belle à voir, les protections avaient été renforcées, et le protocole de redéploiement revu, de quoi rendre fier Mimiron en personne, du moins c'est ce que pensait dur comme fer l'adjudant.

Alors qu'il s'apprêtait à nettoyer la machine des traces que la réparation avait causé - et cela lui causait une peine intense -, un nain s'avançait vers lui, baragouinant quelques âneries au sujet d'une punition et d'un service personnel. Pensant d'abord à une plaisanterie douteuse des mercenaires, Eldared congédiât très rapidement la recrue impertinente qui finit par revenir en expliquant avec plus de détails la raison de sa présence.

Sautant de son tabouret, lissant sa barbe, le gnome prit quelques secondes pour réfléchir puis arbora un magnifique sourire narquois. Lançant un chiffon ridicule à la recrue et pointant du doigt un seau d'huile, il lui ordonna de nettoyer la machine de toutes les traces de suie, et de polir les rayures avec le matériel qu'il lui indiqua.
"Et que les choses soient bien claires.. Je ne veux plus voir UNE SEULE trace sombre, ni UNE SEULE PETITE rayure sur ma magnifique invention.. Sans quoi tu recommenceras encore, et encore. Et s'il devait arriver malheur à ma machine en mon absence, le fouet serait le dernier de tes soucis, RE-CRUE."

Alors que le nain ouvrait la bouche pour émettre protestation, le gnome quitta son atelier sans même lui accorder un regard, en gloussant de façon extrêmement agaçante comme à son habitude.

On put apercevoir l'adjudant se diriger vers sa cabine jouxtant la cale et s'enfermer dedans, profitant d'un repos, bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 26 Mai - 17:11

Skaalf, avant, c'était ce nain bourru, un peu simple mais tout de même plutôt sympathique, qui passait son temps à pousser de la fonte sur un coin du navire, prenant parfois quelques pauses pour s'octroyer une bonne mousse à la taverne de la péniche. S'il est sans doute parmi les plus bavards lorsque l'occasion se présente, il ne cherchait pas forcément à aller vers les autres. Un guerrier au tempérament qui laisserait clairement penser à un berserk troll au combat... Il faut admettre que ce n'était pas forcément pour plaire à tout le monde.

Mais Skaalf, maintenant... C'est pire. Un air renfrogné, vexé, ne discutant plus qu'avec quelques rares mercenaires depuis la fin de la dernière mission où l'on l'a accusé - à juste titre - de ne pas avoir respecté les ordres du Capitaine. C'est surtout la punition qui s'en était découlé qui l'énervait. Les coups de fouet, ça... Il avait clairement l'air d'en avoir rien à faire ! Il n'aura d'ailleurs pas daigné lâcher plus que quelques grondements lorsqu'ils lui ont été administré, contenant la douleur qui en aurait fait hurler plus d'un. Sans doute une histoire de fierté, de manière de ne pas totalement se soumettre à sa hiérarchie... Mais force est de reconnaître que contenir cette douleur n'était qu'un jeu d'enfant à côté de l'épreuve qui attendait ses nerfs aux côtés de l'Adjudant.
Les débuts furent difficiles... Très difficiles. La mâchoire du nain se contractant à chaque fois que le gnome ouvrait la bouche, sans jamais pourtant aller jusqu'à protester. Il passa des heures entières à nettoyer cette fichue machine... Mais ce n'est clairement pas le genre de tâche qui lui convient. Il lui aura donc fallu s'y reprendre à une bonne douzaine de fois pour qu'elle soit impeccable, sans doute incendié par le gnome à chacun de ses "échecs".

Jusque là, il a su se tenir, ne rien dire, se contenter de suivre les ordres, mais voilà qu'il devient lui-même particulièrement agressif envers... A peu près tout le monde, en fait. On le surprendra à fracasser sa masse à de nombreuses reprises contre un énorme rondin de bois, dans un coin de la péniche, comme s'il était plus que temps de se battre pour évacuer la pression.
Nul doute qu'il se lancera corps et âme dans la bataille de ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarya
Mercenaire
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 27 Mai - 2:07

Après le retour, deux mercenaires auront quitté le pont du Brise-voiles.

Le premier, un Haut-elfe aux cheveux sombres dont le départ n'aura surpris personne puisque prévu depuis son retour dans la compagnie, quelques temps avant la campagne de l'Archipel de Tamariv. Embarquant ses encens et autres mixtures de recettes pandarènes, celui-ci aura salué de manière amicale la plupart des membres de la compagnie, retournant à une vie sans doute plus mouvementée encore, probablement au front contre la Légion Ardente.

La seconde, nouvelle tête présente depuis quelques semaines, aura déposé sa démission après avoir touché sa solde et dépensé ses marques noires pour s'acheter une babiole enchantée, rentrant probablement à Hurlevent afin de trouver une place dans une compagnie qui correspondra mieux à son tempérament, peu héroïque, ou faire autre chose, peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Tolledo
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 30

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 30 Mai - 2:54

L'aube naissante et les premiers rayons vifs des deux soleils se reflétaient en prisme sur les innombrables gouttelettes d'eau, prises au piège dans une toile d'araignée récemment tissée.
La propriétaire de cette oeuvre avait d'ailleurs filé, à toute allure, grouillant sur les tuyaux rouillés, cherchant vainement refuge sous quelques tuiles branlantes qui couvraient les toits de la Baie, et s'y faisant aussitôt délogé par une main gantée qui avait d'hors et déjà décidé du sort de la bête.
Le salut serait parvenu à la veuve noire, voyant un abri certain dans les poches d'une ombre effilée se dessinant au petit matin, si la botte de son prédateur n'était pas venue la réduire en bouillie, sans pitié aucune, à quelques centimètres de son but.
L'ombre releva la tête pour scruter l'audacieux ou le sauveur, le jugeant silencieusement:

"-  Et cette ville n'a pas encore brûlé de ta présence. Tu m'impressionne de jour en jour.

-  Que crois tu, Hazel. Voilà un petit moment que je prend l'humidité sous ce climat insupportable et que la moindre de ces bestioles me rappellent a tes bons souvenirs. Quoi qu'il en soit, nous avons perdu le navire. Peut-être serait-il bon que tu reviennes auprès de ton semblable, ma chère petite sœur."

Seule l'ombre d'un rictus parvint a la silhouette dégingandée, enveloppée dans un manteau au cuir brûlé de nombreuses fois. L'homme, discret mais arborant les mêmes traits secs et austère que sa voisine, s'éclipsa après une bonne heure, laissant pour seule signature, une veuve écrasée sur le plancher humide.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Tolledo
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 30

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 1 Juin - 1:24

C'est au petit matin suivant que la silhouette du détestable docteur Lydon disparut a dos de griffon, rejoignant la cathédrale, emportant le peu d'affaires qu'elle avait pris avec elle en arrivant dans la compagnie.
Le tabard plié nettoyé, a l'instar de l'uniforme dont aucune tâche ne semblait persister, aura été laissé sur le navire, impeccable.
Difficile d'imaginer qu'elle manquera à quiconque.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese
Visiteur
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 24
Localisation : Azeroth

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 2 Juin - 15:51

Elle était restée dans l'infirmerie du Brise-Voiles le temps du voyage jusqu'à la baie-du-butin. Elle regardait parfois sa main gauche dont l'annulaire n'était plus présent suite au combat contre ce maudit pirate. La douleur du membre fantôme passait par là, lui arrachant malgré tout, des petits gémissements non plaisant. Elle portait des maintenant un bandage sur cette même main pour cacher l'horreur à tous.

Il lui arrivait également la nuit de se réveiller en sursaut, le corps en sueur et tétanisé, une main vers sa poitrine, le tout en haletant péniblement. Elle devait simplement revivre dans son esprit le coup d'épée directe que ce borgne lui avait infligé sur la plage. Elle avait accepté de mourir, elle sait que ce n'est qu'un cycle dans la vie. Mais maintenant elle en avait peur, une peur bleu de revivre la même chose.

Elle avait communiqué au Capitaine ce qu'elle avait apprit sur l’œil du pirate le potier, en soit un artefact magique, lui permettant de tout voir.

Une fois à la baie et remise à neuve, Seryse était du genre solitaire en journée, préférant de loin se mettre sur les hauteurs de la ville pour méditer et se reposer avant la prochaine campagne. Elle participait aux entraînements cela dit. Mais la faune et la flore de la baie ce n'était pas sa tasse de thé, surtout pour une femme. Cela dit rien ne l'avait empêché de boire une bière avec Brittany ou même de servir de distraction le temps que la mercenaire fasse les poches à deux trois soûlards éclatés sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 3 Juin - 2:28

Ylanah observait distraitement la cicatrice encore fraîche qui trônait sous sa poitrine. Un sillon rosé qui dénotait avec sa peau pâle. Son index se perdit lentement dessus, alors qu'elle frissonnait d'effroi en repensant à comment elle l'avait gagnée. Un ou deux centimètres plus haut, et elle serait morte, le cœur transpercé. Et sans les soins d'Arliden, elle serait morte quoi qu'il arrive : encore une fois. C'est avec un sourire triste qu'elle se repassa en mémoire ses moments où elle avait faillit être rappelée à la Lumière, avant finalement de grimacer et déglutir, recouvrant la plaie pour ne plus y penser. Elle se redressa du lit où elle était assise, ayant loué pour deux nuits une chambre à la taverne de la Baie : à un prix prohibitif, que même elle savait trop élevé pour ce que c'était, mais elle n'avait ni l'envie, ni le temps de chercher à savoir qui avait raison ou qui avait de tort.

Elle avait malheureusement des sujets de tourment beaucoup plus pressant. Si elle aurait aimé fêté son nouveau grade, et le succès de la campagne, elle avait la tête ailleurs. Elle s'avança lentement, d'un pas lourd, vers la petite table où reposaient quelques parchemins. Sur chacun d'eux étaient représentées des formes grotesques, repoussantes et dérangeantes. Les traits étaient vifs et brutaux, comme si un possédé les avaient dessinés.

Ce qui n'était malheureusement pas tout à fait faux.

Depuis cette fameuse mission sur l'île des Brumes, et même depuis Haut-Roc et la purge de Veille-Ombre, la présence des murmures des Anciens Dieux, bien que lointaine et inaudible, qui n'était presque rien de plus que le bourdonnement d'un moustique lors d'une chaude soirée d'été, avaient gagnés en force. Se revoyant horrifiée serrer ses doigts autour du cou du druide s'asphyxiant, sa main se crispa sur la chaise où elle venait de s'appuyer. Si elle devait remercier Gor'Bak d'une seule chose, c'était bien de l'avoir sonnée à ce moment-là. Jamais elle n'aurait pu se pardonner si le pire était arrivé… Aussi comprenait-elle un peu l'état dans lequel devait se trouver le lieutenant : de ce qu'elle avait crû comprendre, son passif avec les scions de l'Ombre était loin d'être heureux.

Elle avait la chance de ne pas être autant atteinte que lui, mais ses cauchemars répétés et ses heures de sommeil en moins, le regard qu'il lui semblait peser sur elle par moment, et les rumeurs insidieuses glissées dans le vent à son encontre était pour elle preuve suffisante que tout n'allait pas bien. Ca restait vague, flou. Mais elle avait l'impression qu'un poids supplémentaire pesait sur ses épaules, essayant de la détourner du chemin qu'elle s'était efforcée de suivre toute sa vie. Elle sentait qu'elle devait réellement lutter, parfois.

Aussi, de peur que cela n’atteigne les autres autant que pour faire le point avec elle-même, elle avait préféré se mettre à l'écart, priant beaucoup quand elle n'était pas plongée dans les textes sacrées, cherchant un quelconque réconfort. Elle n'avait pas prévu de faire ça pendant toute la durée de la semaine de battement, juste de quoi se préparer, anticiper. Elle craignait les dires du prophète et sa prédiction. Ce n'était peut-être pas le meilleur moyen de s'y préparer, mais au moins pour un temps, il lui semblait qu'elle avait besoin de ça.

Elle reviendrait vers les autres ensuite bien rapidement, de peur que « quelque chose » n'érode sa confiance en ses alliés. Mais si son corps était vulnérable, son esprit, lui, n'avait pas la même résilience. Elle ferait tout pour ne pas céder ou défaillir.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Liryin
Mercenaire
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 3 Juin - 11:29

Olga avait donné sa réponse au Capitaine, puisque Tarhïel souhaitait se jeter dans la gueule du loup, elle le suivrait, cela semblait simple dans sa tête.

Pourtant la jeune femme était avant tout humaine et elle était persuadée qu'elle trouverait la mort dans cette prochaine campagne, ce donjon dont elle avait entendu parlé. Le principal était qu'elle savait comment les mercenaires avait obtenu la clé et donc ce qui s'y trouverait comme bestiole.

Assise dans les hauteurs de la Baie, elle fixa son regard sur la fourmilière que lui paru être la ville, pendant de longues minutes. En tailleur, l'épée posée sur les genoux, elle l'aiguisait lentement et soigneusement alors que sa mâchoire se serrait parfois avec une nervosité accablante.

Elle avait échappé de nombreuses fois à la mort au cours de sa vie, la première étant lorsqu'elle n'avait que onze ans. Elle pensait avoir accepté cette idée depuis longtemps, mais comme à chaque fois qu'elle s'en rapprochait, elle finissait terrorisée.

Cependant quelque chose lui faisait encore plus peur à présent.
Elle releva la tête vers le semi-orc à ses côtés, en train de fumer la pipe comme à son habitude, probablement qu'il remarqua l’inquiétude dans son regard, toujours est-il qu'il lui offrit ce sourire qui savait tant la rassurer.
Cela marcha, mais pas pour longtemps, les démons de la peur et de l'inquiétude n'étaient pas prêts de lâcher la rousse bourrue.

----------------------------------------------------------

Arrivée à la Baie, Aryse pris une décision qui lui paru à la fois extrêmement difficile mais aussi évidente. Son ours ne serait désormais plus un membre de la Retribution.
Le lien qu'elle avait tissé avec l'animal la poussait à s'inquiéter à chaque combat, à chaque attaque et surtout à se mettre en danger elle-même, quitte à se sacrifier pour le gros pataud de Koda.

Alors dans la semaine, l'on apercevra une tête elfique et une humaine rousse bien âgée qui avaient visiblement fait le chemin pour récupérer la bête et la ramener en Elwynn auprès de la famille Aube-Azur.

Ce fût aussi un bref moment de répit pour la semi-elfe qui en profita pour serrer ses parents dans ses bras, peut-être une dernière fois, peut-être pas.

---------------------------------------------------------------
Pendant ce temps, une certaine archère à la peau pâle semblait loin de toutes ces inquiétudes et semblait presque filer le parfait bonheur maintenant qu'elle avait retrouvé celui qu'elle aimait. Rien ne pouvait atteindre cette joie qui émanait quasiment de son petit être.

Rien, sauf peut-être les coups de soleil qui rendaient sa peau blanche d'une couleur écrevisse à chaque fois qu'elle daignait sortir d'une bâtisse. Ce n'était pas une lordaeronnaise pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 3 Juin - 15:48

Comme d'ordinaire, il était assez rare de croiser le Lieutenant hors de sa cabine, ce dernier s'affairant à faire et défaire des charmes que l'esprit commun ne pourrait concevoir. Néanmoins, ses maux de tête allaient croissants ; ses mains tremblantes peinaient en l'état à modeler l'arcane ; ses yeux même brûlaient de contempler un cristal richement infusé. Mais cette douleur que même des heures de méditation n'avaient pu atténuer, il préférait l'étouffer, la restreindre à son espace.
Car aux yeux des profanes, le Seigneur au blanc bâton n'avait rien perdu des riches appas qu'il aimait à étaler.

Pourtant il évitait soigneusement les quelques miroirs éparpillés, de peur que son reflet véritable ne poigne dans toute son accablante horreur : ses pommettes effacées, son visage brûlé par la flamme d'ombre, mais aussi et surtout un regard éteint. Une raison à ce revirement, autre que l'expérience de l'île aux brumes, quand ses propres talents avaient failli ? Cette virée dans les profondeurs le terrifiait. Trop d'hommes et de femmes songeaient à s'y risquer, aller au devant d'horreurs que ses cauchemars les plus fous ne savaient matérialiser tout-à-fait.

Rien au monde ne l'aurait poussé à s'y rendre ; pas même la certitude de retrouver sa vie passée, une existence paisible où chacun pense à son confort ; pas même les somptueux banquets de Lune d'argent ; pas même la promesse du retour de l'être aimé. En songeant aux jours à venir, l'elfe se tenait penché sur son bureau, interdit. Les rayons chromatiques des pierres étoilées ondulaient ainsi en écho à l'esprit troublé du maître dont elles tiraient l'essence.

Une chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 4 Juin - 20:13

Arliden avait longuement bougonné, ronchonné et même rouspété avant d’accepter l’inévitable : il ne participerait pas à la prochaine mission. L’idée de laisser ses camarades partir sans être là pour veiller sur eux le dérangeait profondément; rester en arrière en sachant qu’ils allaient affronter de terribles dangers… Aussi s’était-il agité, depuis l’arrivée à la Baie, s’occupant de garnir les réserves de l’infirmerie de toutes sortes de fournitures médicales, instruments, rouleaux de bandages immaculés, et bien sûr plantes, baumes, onguents - négociant auprès des gobelins ce qu’il ne pouvait récolter dans la jungle drue.
Il avait été trouver Devi, lui assignant la charge des annales pour la mission à venir, car un récit de seconde main serait inacceptable; elle avait levé les yeux et accepté.

Au crépuscule, alors que le soleil rasant dorait la crête des vagues, on ne voyait qu’un corbeau ébouriffé tournoyer à n’en plus finir, effleurant les flots du bout des rémiges - filant à travers l’air bleu pour le seul bonheur de voler.

_________________
Le loup, en moi, est cette force fluante qui bondit déjà vers sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaelys Chantesang
Vétéran
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 4 Juin - 21:29

Baie-du-Butin avait de curieux effet sur le tempérament de Vaelys.

Le matin, chaque matin, elle se levait avec la rigueur du militaire incapable de se départir d'une telle habitude. Avec la même discipline, l'ancienne forestière pratiquait ensuite un entrainement composé d'exercices de musculation, de souplesse, de répétitions de mouvements d'escrime.
Se plaçant finalement en position du lotus, face à l'océan, elle gardait là les yeux mi-clos, immobile.

Elle réfléchissait alors à la mission à venir. Terrible, cauchemardesque, des horreurs sibyllines auxquelles on ne pouvait se préparer. Oh, bien sûr elle appréhendait une telle plongée dans les ténèbres, l'instinct de survie étant une chose difficilement répréhensible. Elle réagirait sûrement à la mort comme n'importe quel être vivant, mais au fond d'elle même elle l'accueillerait avec soulagement. Elle s'y était préparée depuis si longtemps.

Elle recentrait ensuite ses pensées sur le néant, le vide nécessaire à tout véritable calme.

Mais la ville gobeline était surtout une vile tentatrice. Et l'elfe ne restait en réalité à méditer qu'une poignée symbolique de minutes. Elle se relevait bien vite avec un air conciliant difficilement déception et avidité puis se dirigeait avec empressement vers la taverne ou un de ces revendeurs traînant au fond d'un coupe-gorge.

Et chaque soir, elle s'écroulait dans son hamac dans un état second, empestant l'alcool et le chardon sanglant. Et recommençait le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gor'Bak
Socio-traître
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 5 Juin - 1:27

Gor'bak ne partira pas au donjon, il est le garde du corps du patron et de sa famille, après tout, il a une position spéciale. C'est aux autres séides d'aller risquer leurs vie la bas.
Arrivant a Baie du Butin, l'Ogre aura veillé à ne pas faire de vagues. Ne répondant pas aux provocations ni même aux menaces. Qui allait les mettre en vigueur face à lui ? Gor'bak aura dépensé son argent pour de grandes grillades de poisson géants ou de fruits de mers. Mangeant sur le quai devant le Brise Voile, il laissait les restes que ses dents ne pouvaient pas attraper aux enfants qui crevaient la faim et aux mendiants.
L'Ogre n'aura par ailleurs rien dit quant à l'élection du mercenaire du mois, gardant le silence sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 6 Juin - 1:06

Bien qu'exténuée, Lara n'aura que peu dormi. Rongée par ce sentiment d'incertitude propre à ceux dont les remords surpassent les angoisses. Elle aurait souhaité que sa mère soit là pour la voir trancher la tête de ce draconien, elle aurait souhaité ne jamais avoir à quitter les murs d'Hurlevent ou laisser dans le sillage de son départ, sa soeur cadette. Et alors que le silence régnait, dans cette grotte sinistre aux allures de tombeau, elle se confronta à un exercice qui la terrifiait: La méditation. Sa prêtresse de mère lui avait enseigné les arts de l'introspection lorsqu'elle était plus jeune. Là, plongée dans cette nuit sans étoiles, bercée par la lueur vacillante de quelques torches, Lara se centra sur elle même. Elle chassa de son esprits doutes,s chagrins et peines se focalisant sur ces morceaux de souvenirs, ces instants d’insouciance pur de toute trace d'horreur qui se figent dans le temps. Petit à petit, lorsque qu'un sourire vient animer ses lèvres asséchées, elle s'endormit sur ses genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 9 Juin - 6:30

Si la première nuit avait été l'occasion pour tous de profiter du calme relatif offert par les lèvres closes du nain, contrebalancé par le ronflement quasi-permanent s'extirpant de ses imposantes narines, cette deuxième fut bien plus étonnante.

Le Skaalf qui insupporte bon nombre de ses camarades laissa place à un tempérament bien loin du guerrier impétueux, bourrin, bavard, irrespectueux si ce n'est tout simplement stupide à en croire certains. Un vieux chiffon en mains, il aura passé un temps considérable - sans doute deux bonnes heures - à entretenir son arme silencieusement, tout en laissant vaquer son esprit. C'est avec un calme parfaitement opposé à son comportement au combat et un air songeur, ailleurs, remettant en question les hypothèses quant à son cerveau inexistant, que quiconque aura pu le découvrir, cette nuit là, en ouvrant les yeux. Si la moindre potentielle tentative de lui parler se sera soldée par un léger grognement désapprobateur, il ne se sera jamais montré aussi désagréable qu'il sait parfois l'être au contact de la plus part des mercenaires.

Nul ne saura certainement jamais ce qu'il se passa cette nuit là, dans la tête du Barbe-de-Bronze, pour que celui-ci se laisse aller à un tel élan de réflexion. Mais ce fut au moins l'occasion de voir au travers de sa garde baissée et d'y découvrir toute la vérité, pour qui voulait bien la voir ; des mouvements lents, un regard à peine visible sous ses paupières, des moments d'absence... Mais aussi tous ces impacts sur son armure, ces entailles parfois profondes sur le manche de sa masse qui lui sert d'unique parade, ces tâches de sang, du sien, présentent ci et là aux rares ouvertures qui laissent voir sa peau... Oui, le nain belliqueux, au corps des plus massifs pour son peuple, est poussé dans ses derniers retranchements. Lui tentait encore et toujours de faire bonne figure, là où son camarade elfique, avec lequel il partageait le dur - si ce n'est suicidaire - rôle de tenir l'avant-garde, était à ce moment là dans un état lamentable, incapable de tenir davantage le poste qui lui était destiné. Grande gueule, prêt à défier des aberrations telles que des sans-visages sans sourcier, à balancer sa masse colossale comme un forcené sans jamais peiner à la décrocher de là où elle s'est plantée, il est bien naturel de la part du plus grand nombre de penser que ce colosse résistera à toutes les épreuves et est voué à les hanter de sa voix bourrue pour le reste de leur existence... Et pourtant. Pourtant, en effet, c'est bien cette même existence dont le nain lui-même sans la fin inexorable s'approcher. Est-ce vraiment une mauvaise chose... ? Qui sait.

Pour toute personne qui ne fut pas témoin de cet étonnant spectacle cette nuit là, rien ne sembla changer au "petit matin". Après une nuit de sommeil relativement correcte, le nain referma sa carapace de combattant téméraire, plaisantin et désobéissant sur cette part inexpliquée de sa personnalité, retournant traiter de "tafioles" à peu près tout et n'importe quoi en brandissant ce fameux esprit simpliste qu'on lui connait désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 9 Juin - 16:21

Recroquevillée dans un coin de la pièce leur servant de camp pour la nuit, Ylanah observait le reste des mercenaires avec un léger sourire au coin des lèvres. Enroulée dans sa cape pour ne pas prendre froid, elle se laissait lentement entraîner vers le sommeil, flanquée sur la gauche par Itiel, et par Vertrauen sur sa droite ; ses yeux étaient lourds mais elle faisait ce qu’elle pouvait pour les garder ouverts, encore quelques minutes seulement. Elle profitait de ses quelques minutes de flottement un peu hors du temps pour se repasser en mémoire les deux dernières journées… ou du moins ce qu’il semblait être deux journées.

Ça n’avait pas été simple. Ça avait même été diablement dur. Mais pour le moment, elle avait réussi à garder tous les membres de l’expédition en vie. Pas toute seule bien sûr ! Devi et Seryse étaient très compétentes elles aussi, et même s’ils ne soignaient pas, le rôle de leurs protecteurs était tout aussi crucial. Icaron, Skaalf… Et tout les combattants au corps à corps dans une moindre mesure étaient perclus de blessures. Elle ne comptait déjà plus les soins qu’elle avait appliqué, les prières qu’elle avait entonné. Si elle-même n’avait pas vraiment souffert de blessures physiques, elle était mentalement épuisée. La Lumière avait beau être bienveillante, Ylanah restait au service de cette dernière et pas l’inverse. Même si comme l’avait fait remarquer ses camarades, ils combattaient les ennemis de cette dernière. Elle croisait simplement les doigts pour qu'elle continue de la soutenir, et qu'elle ait la force de tenir le coup.

Poussant un profond soupir en se prenant la tête entre les mains un instant, elle tenta de dissiper ce doute de son esprit. Les ténèbres recelaient suffisamment de murmures, de soupirs, de griffes tentant de se refermer sur les esprits de ceux s’aventurant ici-bas pour qu’elle ne s’en rajoute toute seule. Pour l’instant, elle tenait bon face à son serment, résistait. Les cauchemars étaient toujours présents, la présence insidieuse qu’elle pouvait ressentir était plus forte, mais ça n’allait pour l’instant pas beaucoup plus loin. Elle avait réussi à se préserver. Peut-être que ses expériences passées avec l’Ombre, depuis Haut-Roc, avaient au moins servies à l’endurcir…

Tous ne pouvaient malheureusement pas en dire autant. Et si elle était inquiète pour les blessés, elle l’était peut-être encore plus pour ceux étant perturbés. Douglas, Skaalf évidemment, difficile de le louper, Anarya… Il lui avait semblé que d’autres étaient tendus aussi, mais elle n’était pas sûre que ce soit la même chose. Malheureusement, elle ne pouvait pas faire grand-chose pour eux dans l’immédiat. Pour les aider, il lui aurait fallu du temps, du calme… Deux choses bien trop précieuses actuellement pour les dédier à ça, aussi important que ce soit.

Elle espérait. Quoi exactement ? Difficile à dire. Même elle n’était pas sûre. Sans doutes que les choses se déroulent aussi bien que possible. Elle savait que compte tenu des conditions dans lesquelles l’expédition progressait, il n’y aurait pas d’issues heureuse sans un certain prix…

Pour le moment, elle préférait ne pas y penser. Surtout avant de dormir.

Maussade, elle accorda un dernier regard à ses camarades avant de se laisser sombrer vers un sommeil lourd ; avec de la chance, il serait peut-être sans rêves.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvin Shelton
Sergent
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 23/08/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 10 Juin - 0:12

Un groupe improbable dans un lieu encore plus improbable. Leur mission ? Mettre en échec une prophétie fumeuse.


Paradoxalement, c'est en entrant dans le dédale de pierres sombres que l'appréhension se dissipa pour le tout aussi improbable leader du groupe en question.
Plus de place aux contestations silencieuses, aux remises en questions. Il n'avait plus qu'à faire son travail et faire en sorte qu'un maximum sortent du dédale infernal en vie, avec la mission menée à bien.


Jusqu'ici le sergent s'en tirait bien à titre personnel. Peu de blessures, et pas d'expériences traumatisantes. Il gardait la tête sur les épaules, du moins en apparence.
Il était bien plus froid que d'ordinaire cependant. La tension et la pression le rendant moins chaleureux, plus nerveux, un peu plus sec également.
Quelques rares pointes d'humour réussissaient toutefois encore à passer au travers du masque de sérieux qu'il se modelait pour ne pas montrer de signes de faiblesse, brève réminiscences d'un Marvin différent qui s'estompait à mesure que le groupe progressait plus profondément dans les ténèbres.

Il n'avait jamais eu spécialement envie de participer à tout ça. Il aurait sans doute refusé et rendu son tabard si on ne lui avait pas fait comprendre qu'il était le seul que les officiers avaient sous le coude pour diriger l'expédition.
En revanche il avait furieusement envie d'y survivre et de s'en sortir. Et il adaptait son comportement en conséquence.

Mais pour l'heure, le repos était de base. Sa fidèle arbalète, faisant presque sa taille, calée contre son torse, la tête appuyée contre un pan de mur et les yeux mi clôt, profitant d'un des rares moments de calme.

Personne ici, à l'exception peut-être du paladin, n'était fait pour ce genre de mission. Et pourtant c'est bien eux qui allaient devoir la mener à bien.
Il n'avait pas signé pour ça, se disait-il souvent. Mais il y penserait une fois à l'extérieur, si jamais il en ressortait en vie et sain d'esprit.
Pour le moment, la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 12 Juin - 12:04

« ...ou sauver les deux en te sacrifiant »

Ylanah avait fermé les yeux un instant en attendant la fin de la phrase du passeur, lâchant un rire nerveux, bref. Son regard vagabonda sur les corps inertes de Lara et Seryse, toujours en vie pour le moment. Elle n’avait même pas besoin de réfléchir quand à la marche à suivre, elle s’imposait d’elle-même. La jeune prêtresse blonde ne pouvait – vu les conditions – pas imaginer d’autres issues. C’était tout bonnement impensable pour elle de faire passer sa vie avant celle des autres. Meurtrière, collègue… Ça n’avait aucune importance. Elles étaient toutes les deux ses camarades. Et elles vivraient.

Mais elle, ne serait pas là pour le voir. Il lui restait deux minutes à vivre.

Elle observait le vide à sa gauche, tremblant comme une feuille, les mains moites. Ylanah était terrifiée. Pas nécessairement de mourir, c’était quelque chose d’inévitable, qui arriverait sûrement bien plus tôt que d’autre de toute manière vu les choix qu’elle avait pris dans sa vie. Et elle était en paix avec ça, elle savait les risques qu’elle prenait dès le départ. Mais les cris… Les cris qui émanaient du gouffre…

Le pont des hurlements portait bien son nom.

Finir au fond de l’abîme, son âme tourmentée pour l’éternité… C’était de ça dont-elle était effrayée, plus que tout. Elle repoussait l’instant où elle devrait s’y jeter. Est-ce qu’on pouvait lui en vouloir de s’accrocher aux dernières secondes de son existence, est-ce qu’Elle lui reprocherait ?..

Elle soupira, la respiration sifflante alors qu’elle remontait lentement la tête. Ça ne servait à rien d’avoir des regrets maintenant mais… elle en avait quand même quelques-un. Qu’elle ravala. Elle ne voulait pas y penser. Elle n’était pas sûre de pouvoir se tenir à la décision qu’elle avait prise sinon. Peut-être plus que jamais, ce n’était pas le moment de faire machine arrière, de douter. Et puis, elle n’avait plus de temps.

Elle posa la lanterne qu’Anarya lui avait confié quelques minutes plus tôt devant elle, ne pouvant s’empêcher de penser à l’ironie de la situation. Mais personne n’aurait pu le prévoir, en même temps. Elle jeta un dernier regard à Lara et Seryse, pour se donner quelques forces, puis commença à bouger. Le premier pas vers l’abîme fut le plus dur, le plus lourd. Elle était au bord du gouffre maintenant, littéralement. Une larme roula contre sa joue, tremblante, alors qu’elle se laissait chuter dans les ténèbres sans fond, fermant les yeux.

« Dans la Lumière, nous ne faisons qu’un.. » se contenta-t-elle de se murmurer, cherchant un quelconque réconfort.

C’est au moment où elle allait disparaître qu’elle se réveilla brutalement dans le camp improvisé de l’expédition, après le pont de ses cauchemars. Haletante et en nage, elle ne put s’empêcher de prendre de longues secondes pour vérifier qu’elle était bien vivante, entière. Son regard vagabonda sur ses camarades alors que les événements de la veille lui revenaient en mémoire. Tout s’était bien passé comme dans ses songes, sauf qu’elle avait la chance d’être encore en vie. Contrairement à Skaalf, Gerick ou Tarhiel, d’une certaine manière… Ils étaient encore dix-sept malgré tout, ce n’était pas la fin. Même si c’était probablement plus dur que tout ce par quoi ils étaient passés jusque là.

Aucun n’en ressortirait indemne en tout cas, c’était certain.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 12 Juin - 13:26

« Sauter et mourir pour ses compagnons, ou les sacrifier et vivre dans la honte. »

Aucune des deux solutions ne convenait au guerrier thalassien qui toujours s'était promis de vivre et périr l'arme à la main.
A ses yeux, seul un duel aurait pu les départager, car rien n'aurait été plus grisant que de croiser le fer avant d'être précipité dans l'abysse. Naturellement, il s'était attendu à ce que sa proposition soit rejetée, et ça n'avait pas manqué : il avait même failli être poussé par un homme qu'il devinait trop jeune pour être confronté à de tels périls.

Pourtant il avait hésité, s'était même penché pour contempler l'abîme et ses volutes macabres. Sans doute les derniers jours avaient-ils eu raison de ses belles résolutions, ou bien s'était-il simplement assagi avec le temps ?
Peu importait, puisqu'il s'était ressaisi au dernier moment pour cracher au visage du destin, et c'était a priori la réponse à cette foutue énigme. Cette victoire l'avait conforté dans l'idée qu'il était encore capable de lutter pour ses principes, et vivre. Il voulait vivre, revoir le Soleil au delà des murs impénétrables du donjon, mais surtout sentir son cœur battre.

En lustrant son glaive à l'ombre de l'infirmerie improvisée, Icaron repensait aux perdus : Skaalf qu'il commençait à apprécier pour sa franchise, Gerrick qu'il ne connaissait que de vue ; pourtant il avait osé s'en prendre au passeur, preuve irréfutable de sa volonté inflexible, ce que respecte l'elfe plus que tout. Enfin Tarhiel, ce bâtard courageux, capable et pourtant traître à son sang.
S'il honorait la mémoire des braves, le guerrier décida de renier à jamais la mémoire du semi-orc en ce qu'il était un natif thalassien. Ses principes sont absolus, ses idées plus rivées qu'un mont.

« Vendel'o eranu. Tu n'es plus un guerrier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Tolledo
Mercenaire
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 30

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 12 Juin - 14:38

"C'est vrai qu'on est plus des masses de Haut-Roc, ça fait drôle."

Olivia ne put s'empêcher d'étirer un petit rictus amer en se remémorant cette phrase lâchée quelques jours plus tôt alors que de nombreux souvenirs venaient lui frapper l'esprit sans crier gare.
Ils n'étaient en effet plus si nombreux, et encore moins dans ce gouffre infernal dans lequel ils avaient choisis de s'engouffrer.
Tarhïel avait fait un choix qui ne l'avait pas vraiment étonnée, bien qu'elle aurait préféré voir l'arcaniste choisir la voix de la sagesse, comme il l'était souvent, d'ailleurs. Elle avait su l’apprécier à sa juste valeur, pensait-elle, se tournant régulièrement vers son avis lorsqu'il lui était possible d'en donner un, rare figure de prudence dans la compagnie. Et c'est à présent sans le demi-orc laconique qu'il faudra composer et prendre la température de ce qui pouvait bien les attendre. Une regrettable perte, qui ramenait également la blonde à ses tout débuts sous les couleurs de la Retribution.

La perte définitive d'Ylanah aurait probablement bien plus affecté encore cette dernière. Une figure aussi pure et fragile dans tout ce chaos palpable avait de quoi suffire a ne pas devenir complètement fou, et ne plus avoir cette lumière dans l'obscurité aurait été un terrible drame.

Le sergent avait finit par se reclure à l'écart pour cette période de repos, préférant se réfugier dans d'innombrables pensées et dans l'affûtage de sa lame, plongée dans un silence qui en disait long sur ses envies a vouloir converser avec quiconque.
Cette campagne prenait un arrière-gout de ce qu'elle et Marvin avaient vécus à Tornheim, bien trop prononcé, et il était hors de question de revivre la même fin. Une chose était sûre, toutefois : Jamais sans Marvin, une fois encore.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devi Daenth
Mercenaire
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 12/01/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 12 Juin - 17:55

La nuit de Devi avait été particulièrement agitée. Dès que le groupe s’était installé, une fois les soins terminés, elle s’était esquivée sans un mot pour personne pour se nicher dans le recoin le plus isolé. Recroquevillée sur elle-même, elle avait passé la plus grande partie du temps de repos à griffonner pour les annales, puis, le temps passant, à gribouiller les formes grotesques des serviteurs des Très Anciens, grouillant à travers les pages. Comme un reflet des cauchemars qui ponctuaient son sommeil et la réveillaient, pantelante, les yeux écarquillés, avant de l’entraîner à nouveau, enroulée dans sa couverture. Et seuls les pans flottants de l’étoffe dissimulaient ses tremblements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Liryin
Mercenaire
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 13 Juin - 19:51

Olga fît honneur au pont des hurlements alors que Tarhïel était confronté à un choix bien compliqué. Même s'il ne l'entendait pas, elle lui avait pourtant bien hurlé de ne pas faire le con et pourtant...

Ses yeux s'écarquillaient, son souffle se coupa, elle voulait encore crier, hurler, se jeter sur Tarhïel et le frapper de colère, de haine et de tristesse envers l'abandon qu'il venait de commettre, son abandon.
Il avait choisi la puissance plutôt qu'elle. Il avait choisi les dieux anciens plutôt qu'une cause juste.

Elle le fixait, sans voix et tremblante alors qu'il passait devant ses camarades et elle. Finalement son corps ne pu rien exprimer d'autres que quelques larmes, alors que la mâchoire d'Olga se serrait au point d'en faire grincer ses dents, que sa gorge se serrait au point de la rendre muette et que son visage se crispait de colère et de frustration.

Il était devenu l'ennemi en plus de lui avoir brisé le coeur et elle comptait bien se venger et se battre contre lui comme elle ne s'est jamais battue auparavant. C'était le nouvel objectif qu'elle s'était fixée, un but et une raison de vivre.

<< Dire que j'ai eu peur de mourir parce que je ne voulais pas infliger ça à Tarhïel...>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 16 Juin - 0:57

Fouiller dans les affaires de Skaalf n'aura... Strictement rien donné. A croire que malgré tous les risques que représentait que l'abîme, celui-ci n'avait quand même pas daigné laisser de testament derrière lui.

Ainsi donc toutes ses affaires auront été récupéré par la Rétribution. Les deux énormes masses de rechange qui lui appartenaient vaudront bien une certaine quantité de piécettes, au même titre que les diverses babioles qu'on retrouva ci et là, dans son bardas ou sous sa couche, comme cette chope de collection, finement ouvragée, sans doute trop pour un travail de nain d'ailleurs.

Le nain, que peu apprirent à apprécier, ne laissa ainsi pas la moindre trace derrière lui, si ce n'est un souvenir fugace d'une grande gueule ne voyant jamais l'occasion de se battre... Et ce jusqu'à la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarya
Mercenaire
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 16 Juin - 1:22

La silhouette de l'arcaniste aux cheveux blancs aura quitté le campement dans la soirée, l'ex-adjudant s'éclipsant sans plus de cérémonie, ne saluant que quelques proches anciens camarades après avoir longuement discuté avec le capitaine et le lieutenant, notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese
Visiteur
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 24
Localisation : Azeroth

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 16 Juin - 13:27

Ils étaient enfin sortis de ce donjon lugubre et sans sens logique à la réflexion. Ses rêves, enfin ses cauchemars résumés parfaitement ce qu'elle avait vécu dans cet endroit du mal. Peine, souffrance, douleur, les dieux anciens adorés de se jouer de ces émotions et son entrainement sur l'ile vagabonde était en particulier pour combattre ces émotions. Mais c'était différent, bien différent de ces leçons évoqués par maitre Yuang. Pourtant elle avait ressentie ces abstraits négatifs et même si elle essayait d'être impassible devant les autres, neutre en soit, intérieurement elle était brisée par cette expérience. La seule chose qu'elle avait conclu était le fait que si elle s'acharnait à garder quelqu'un en vie... Il finissait par mourir. Brisétoile avait été le premier de cette tragédie, maintenant Icaron, elle allait finir par se surnommer le fléau quel'dorei. Cela dit rien n'avait changé en dix ans, à chaque fois qu'elle créait un lien, aussi faible soit-il, la personne finissait par disparaitre ou mourir. Elle devait avoir une malédiction.

Elle se réveilla en sueur, un sursaut de peur quand un cauchemar était trop violent pour elle. Elle se tourna dans son lit de fortune, non sans gémir de douleur de ses coups qu'elle avait prit pour se mettre en boule.

Les yeux rivés sur Itiel dans le lit d'en face, elle sourit bêtement, elle l'avait sauvé, le paladin aussi, dougy et Auguste. Elle avait aussi participé au combat contre le maréchal, prenant des rixes énormes pour éviter la mort de ses camarades. Elle n'attachait pas d'importance à la sienne, elle avait compris que c'était un cycle tout simplement et rien ne la retenait ici. Mais les pertes de ce combat étaient importantes. Olga qu'elle ne connaissait à peine dont elle avait passé la nuit d'avant contre elle. Un nain dont son prénom lui avait échappé sans oublier Davi qui avait été extraordinaire dans les soins. Elle finit par lâcher quelques larmes en silence, la douleur était vraiment présente dans sa tête. Elle cherchait encore des petites lueurs comme le soutient de Vaelys quand elle avait été abandonnée mais le concentré d'un tout était lourd pour elle. Elle n'avait qu'une seule idée en tête pour le moment, fuir loin de tout, retourner sur l'ile à méditer sur la cascade de la sérénité.

Elle finit par s'endormir de nouveau, jusqu'au prochain sursaut pour repenser à la même chose de cette boucle infinie.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 16 Juin - 15:14

Quand Ylanah se réveilla au lendemain de leur retour du donjon des Dieux Très Anciens après avoir dormi un nombre d’heure que la décence réprouve, elle avait encore beaucoup de mal à le croire et du se pincer à plusieurs reprises pour vérifier qu’il ne s’agissait pas d’un rêve, d’une vision qui se tordrait en cauchemar au moment le plus opportun pour tenter de la faire sombrer dans le désespoir…

Mais non.

Elle ne rêvait pas. Elle était bien là, entière. Aussi bien mentalement que physiquement. Mais même si une partie d’elle était euphorique et voulait fêter leur retour, une autre la retenait et lui commandait de faire preuve de retenue : après tout, sur les vingts mercenaires qui avaient pénétrés dans l’Abîme, seul la moitié étaient revenus.

Gerick Marshow. Skaalf Barbe-en-Fer. Sven Ingalls. Icaron Brilléclat. Olga Rosengart. Dhunmum Duracier. Devi Daenth. Douglas Lewis.

Les huits mercenaires avaient malheureusement connus une triste fin. Depuis un an maintenant qu’elle était dans la Rétribution, la jeune prêtresse avait perdu bien des camarades, des amis, des élèves… On dit que certains s’habituent à la mort des autres, qu’ils s’endurcissent. C’est faux. On ne s’habitue jamais à la mort. Dans ce monde, ce métier, elle est bien souvent brutale, injuste. On apprend simplement à mieux la gérer, l’accepter un peu plus facilement. Mais les larmes coulent toujours le long des joues, le sentiment d’impuissance ne nous quitte jamais, et le vide laissé par le départ des autres ne fait que lentement se creuser un peu plus.

Elle soupira et siffla entre ses dents, plus amère. C’était encore plus dur d’être en paix avec elle-même en sachant qu’elle devait probablement sa vie à certains de ceux qui avaient donné la leur dans les entrailles de la terre, pour la compagnie. Mais justement, c’était une raison de plus pour ne pas se laisser mourir à petit feu et sombrer dans le désespoir. Il fallait vivre, vivre par respect pour ceux qui n’avaient plus cette chance. Elle avait mis de long mois avant de le réaliser, et maintenant elle s’en voulait d’avoir été si aveugle.

Mais plus que jamais, elle se sentait grandie. Bien plus apte à comprendre les autres et a traiter leurs blessures, à prendre des décisions. S’imposer et faire valoir son point de vue si besoin. Elle n’avait aucunement l’âme d’une meneuse d’homme bien entendu, mais elle n’était plus la petite prêtresse ingénue et naïve qui avait rédigé une candidature à la hâte pour une compagnie de mercenaire. Elle avait mûrit, gagné en forces. Et d’autres lui avaient fait remarquer, ce qui n’avait fait que la ravir. Le Lieutenant l’avait autant surprise que touchée la veille.

Elle n’avait maintenant plus qu’à vivre, pour faire profiter les autres de son expérience, et toujours lutter pour en garder un maximum en vie. Les horreurs des tréfonds mettraient du temps à s’estomper, mais elle les combattrait de toutes ses forces. Elle s’entraiderait avec ses camarades pour les surmonter.

Elle était bien d’accord avec le prophète sur un point : ils étaient entrés, disparates et désunis, et ils en étaient ressortis comme un, liés par un lien aussi fort qu’invisible.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rumeurs NBA
» [RAID] La Compagnie KOUBAK ®
» Rumeurs : morts inexpliquées dans les royaumes humains.
» Les rumeurs + ou - certaines de Mars 2010
» Nouveaux Comtes Vampires, compil des rumeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: