Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 22 Sep - 20:35

Le sorcier des moissons s’était éclipsé au cours de la soirée, évitant avec grand soin chacun de ses camarades. Silencieux comme une ombre, il s’était retiré à la limite du camp, ne sortant pas de la zone autorisée, pour s’agenouiller à même la terre et l’herbe détrempée.
La pluie gouttait librement sur son chef, et ses cheveux plaqués par l’humidité ne faisaient qu’accentuer son air chétif.

L’endroit était désert, une fois la nuit avancée. On n’y trouvait plus que le tronc élancé d’un frêne, dont la croissance effrénée n’avait rien de naturel, pas plus que sa fulgurante décroissance, si tant est que qui que ce soit y assiste; la nuit même qui marquait le changement de saison, le druide avait accompli quelque rituel mystérieux, dont il refusait de parler.

Ce n’est que des heures plus tard qu’il fit sa réapparition, avec quelque chose de changé. Il semblait plus droit, plus détendu, et un spécialiste du langage corporel serait assuré que l’individu qu’il avait sous les yeux était plus ouvert, comme libéré d’un poids que le temps avait fini par accepter. Allant droit vers un feu de camp, il y jeta une poignée de graines desséchées.
Et la lumière du feu ne manquera pas de révéler que toute trace végétale avait disparu de sa chevelure.

_________________
Le loup, en moi, est cette force fluante qui bondit déjà vers sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
Mercenaire
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 25 Sep - 0:00

Une décharge, un soupir, une brise.. Et plus rien. Tout défila devant ses yeux. Ses péripéties, ses contes inachevés, et Falzammar, toujours et encore, Falzammar.

"J'aurais voulu la voir une dernière fois. J'aurais voulu entendre le chant du vent au travers des pins. J'aurais voulu revoir la splendeur de ce val. Enfin, qu'importe...Qu'importe"

La naine plongea ses mains bouffies dans la crinière de Ragja. Brossant les touffes hirsutes de ses oreilles par petites caresses.

"Tu m'as manqué ma grande, oh qu'oui, tu m'as manqué"


Et alors que son corps inerte s'enlisait quelque peu dans la boue, un fin sourire éternel courba ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 25 Sep - 14:16

Au petit matin, la blonde repassa devant les cendres encore fumantes du bûcher funéraire d'Heinger. Elle les regarda longuement avant d'aller s'asseoir contre le muret à quelques mètres de là avant de venir laisser vagabonder son regard dans le ciel tristement grisâtre de ce comté qui portait si bien son nom. Le temps reflétait-il leur humeur, ou bien la conditionnait-il ? Dur à dire. La blonde avait décidé de pencher pour la seconde option pour l'heure, alors qu'elle fermait les yeux en se remémorant les événements de la veille.

Objectivement, la mission était loin d'être un fiasco. C'était même une réussite inattendue. Les informations que fournirait Lloyd seraient de poids dans la lutte contre le Cartel de Tombepoudre, et permettrait aux mercenaires d'appréhender avec plus de préparation leurs missions future. Il restait pour l'heure quelques inconnues de taille, comme leur présence sur les côtes Lordaeronnaises, mais nul doute qu'elle ne tarderait pas à obtenir réponse à ses questionnements. Elle s'était d'ailleurs promis de poser quelques questions... personnelles, à Lloyd. Et ces réponses là, elle n'était pas sûre d'être prête à les entendre.

Cela dit, elle était amère des événements de la veille. Ou plutôt non, amère ne pouvait que vaguement refléter l'état d'esprit dans lequel elle baignait à présent. Elle était en colère, triste. Comme Itiel l'avait dit, peut-être que les morts d'Albert et Heinger auraient pu être évitées. Elle savait que ses actions avaient réussi à sauver des mercenaires qui autrement auraient sans doute connu le même funeste destin. Mais si elle avait réagi plus tôt, plus rapidement... Si elle avait été plus ferme en ordonnant à Heinger et Pastor de descendre, si elle avait pris le dernier gobelin en vie plus au sérieux...

Elle serra les dents en soupirant.

Il n'était plus l'heure aux regrets à présent. La jeune fille qu'elle était l'année dernière avait laissé place à une femme qui s'était endurcie au fil des mois. Pas de la même manière que pouvaient l'être Yella, Anarya ou Vaelys, non. Mais elle avait tout de même grandi, appris de ses erreurs. Elle était plus sûre d'elle-même et avait confiance en ses capacités, était respectée par ses pairs et les autres mercenaires. Elle avait beaucoup appris mais se savait encore ignorante de tant de choses. A mesure qu'elle comblerait ces déficits de connaissances, elle réagirait plus rapidement, plus justement.
Elle ne laisserait pas la mort de ses camarades être vaine. Elle les honorerait en se servant de leurs exemples pour en sauver d'autres.

Mais elle avait encore un démon à affronter, un mur à abattre qui l'empêchait d'avancer. Ses lèvres fines s'ourlèrent en une grimace de dégoût douloureuse, alors qu'elle sentait le sang venir battre vivement dans ses tempes et son souffle s'accélérer, porté par une rage indicible.

Lester Marsh.

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
Mercenaire
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 26 Sep - 21:45

Lara n'en pouvait plus d'attendre. Elle tournait en rond espérant désespérément que Findol lui accorde le droit d'utiliser ses pouvoirs. Le problème étant que la jeune femme n'était pas prête. Et bien que l'envie la poussait à s'accrocher à l'idée qu'elle serait le prochain Antonidas, fort était de constater qu'elle n'en avait pas les capacités. Et même si la raison ne poussait personne à essayer de la comprendre, la demi elfe quant à elle connaissait parfaitement la nature de son ambition.



Au plus profond de sa poitrine, dormait un organe dont peu connaissaient l'existence. Un moteur alimenté par la force de certaines émotions. Et il brûlait, ce cœur. Car de toute les essences du monde, il se nourrissait de la seule  énergie dont elle avait toujours eu besoin. Elle la ressentait lorsqu'elle recevait les lettres de sa sœur. Lorsque Findol la félicitait. Lorsqu'elle pensait à son père. Et plus que tout encore, lorsqu'elle la voyait revenir intacte de mission. L'elfe de sang avait beau lui avoir témoigné l'intérêt le plus médiocre, elle se rattachait au seul fait de son bien être, au seul principe de sa survie. À chaque instant qu'elle passait à la regarder, sa poitrine s'enflammait d'un amour déraisonné. Et au delà de toute logique, chaque moment passé à ses côtés dans le plus parfait des mutismes l'amputait de tous ses tracas.



Elle ne s'était pas recueillie sur ce bûcher, parce qu'elle savait que la naine avait failli anéantir la seule source d'humanité qui la rattachait à son actuelle condition. Et même si tous en doutaient, elle n'en demeurait pas moins respectueuse.



Mais qu'importait, le jour arrivera ou Vaelys et tous les autres pourront compter sur sa fonction de mage, ça, c'était un fait dont personne n'aurait à douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 27 Sep - 14:15

Brisée.

Ylanah se sentait... Tout simplement vide. La nouvelle de la capture d'Itiel et non de sa mort avait à peine réussi à la calmer. Cela dit, ça ne l'avait pas empêchée de pratiquement tomber à genoux en signe de reconnaissance face à Vaelys lorsque cette dernière le lui avait annoncé. Il restait... Un fin espoir. Et c'est là que demeurait pour la jeune prêtresse une partie du problème : elle n'était plus sûre d'avoir la force d'avoir espoir.

Mais c'était même pire que ça. Son esprit ne pouvait s'empêcher de s'insurger en défiance face à la Lumière, remettant en doute les bases de sa foi. Pourquoi ? Pourquoi la Très Sainte continuait-t-elle de laisser les personnes qui lui étaient les plus chères sur cette terre disparaître, pire encore, de l'exacte même manière que les précédentes ?! Elle en avait enragé toute la nuit, le cœur empli de colère et de haine.

Elle avait soigné d'innombrables personnes, sauvé la vie à plusieurs, survécu et défendu les valeurs de la Sainte dans le plus sombre des abîmes, au milieu de l'Ombre et de la Flamme. Elle avait aidé à repousser les assauts de la Légion à plusieurs reprises, purifié la dépouille d'un sorcier noir. Elle s'était toujours oubliée au profit des autres, n'avait jamais hésité à faire rempart - de son propre corps s'il le fallait - pour sauver ses alliés et même parfois des personnes qu'elle ne connaissait tout simplement pas. Alors...

Pourquoi ? Pourquoi se sentait-elle abandonnée par Celle à qui elle avait tout donné sans la moindre concession ? Elle ne La blâmait pas encore, mais la jeune femme n'en était pas très loin.

En allant se laisser choir sur sa couche, la blonde ne pu retenir de nouvelles larmes alors qu'elle blâmait Azeroth entière pour ce qui s'était passé ce soir. Au final, s'est elle-même qu'Ylanah vint à blâmer plus que nul autre. Car après tout... C'était parce qu'Itiel la pensait en danger qu'elle en était venue à charger l'Ettin.

Ce n'est qu'au petit matin, épuisée par les sanglots et les cris étouffés de rage et de douleur qu'elle avait poussé dans la nuit qu'elle s'endormit d'un sommeil de plomb et sans rêves. Une fois réveillée, c'est une Ylanah un peu plus... "Normale", qui avait émergé. Elle n'était pas sortie de sa tente. Elle ne parlait toujours à personne. Mais si d'aventure on venait à lui parler ou tenter de la toucher, la blonde ne réagirait pas cette fois comme un chat sauvage. Elle n'aura sans doute fait que hocher la tête en silence.

Ne lui restant plus que ça, la jeune femme s'agenouilla devant la lanterne que lui avait confié Anarya après la mort d'Alexane. Elle posa également son bâton en travers de ses cuisses, ses mains fermement agrippées à ce dernier alors qu'elle inclinait la tête fortement. Yeux clos, elle se mit alors à implorer le pardon de la Sainte, priant ensuite pendant des heures. Pour Itiel. Pour qu'elle leur revienne saine et sauve, qu'ils la retrouvent. Qu'elle puisse la revoir en vie.

Même si l'espoir était dangereux dans de pareilles conditions... Ylanah ne pouvait s'y accrocher que comme une ancre.

Bien plus tard, elle se sera brièvement excusée auprès de ses camarades pour la veille.


Spoiler:
 

_________________
Thème Ylanah

Thème Bleunwen

Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valteri Vinrae
Mercenaire
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 27 Sep - 15:45

La magicienne semblait s’isoler de ses camarades depuis l’arrivée au Comté, drapée d’une pensive mélancolie qui s’hérissait pourtant de piques narquoises lorsque sa présence, dans les missions, se faisait nécessaire.
Elle ne manifestait pourtant aucune tristesse, au contraire souvent plongée dans de profondes réflexions ou des exercices magiques, ou plus rarement jouant simplement avec la surface nacrée d’une conque, trouvée on ne sait où - une plage lointaine, exotique, tropicale peut-être ?

Cependant, on la voyait parfois s’animer, un sourire aux lèvres, pour venir à l’infirmerie; elle s’y amusait à invoquer toutes sortes de mets pour aider à remplumer Gor’bak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hudson Huxley
Mercenaire
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 1 Oct - 8:40

Il y avait bien quelqu'un d'autre qui avait su profiter du chaos semé par les premiers opportunistes qui avaient lancés l’assaut au mariage. C'est ainsi que lors de la nuit même suivant la mission, la grisaille du campement s'était faite un peu plus édulcorée, et ce, grâce à l'aide toute particulière des décorations de noces trouvées sur place et recyclées.
Toutefois, si le camp dans son entièreté n'était pas concerné, il s'agissait bien là d'une seule et même tente, celle de Valteri qui, au petit matin, aurait pu se réveiller entourée d'un joyeux bordel floral. Dans une disharmonie totale, la toile de la tenture ainsi que son parterre s'était retrouvé piqué de fleurs par là, entouré de rubans grossièrement enroulé sur les fondations.
Forcément, le coupable, lui, jouerait très bien la comédie, n'offrant que quelques regards terriblement surpris à quiconque oserait l'accuser du regard, bien qu'il ne fut pas difficile de l'entendre ricaner comme un enfant terrible une fois leur dos tourné. Pour ce qui est du reste du temps, le Gilnéen savait parfaitement s'entourer d'une très bonne compagnie à son gout : ses armes, et son humeur tout aussi changeante que d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvin Shelton
Sergent
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 23/08/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 1 Oct - 12:55

Quelques peu aigri par son double "échec" de la mission dernière, le sergent aura mit quelques jours à cesser de pester sur le fameux Stephen et ses deux échappées belles à coup de téléportation.

Autre fait marquant : la disparition de son arbalète, sacrifiée au terme d'un duel compliqué face au même mage adverse. Ce n'était pas la première fois qu'il en perdait une, mais cette fois il semblait moins pressé de s'en trouver une nouvelle. A la place on l'aura remarqué portant une épée bâtarde en acier, du même genre que celle qu'il utilisait pour ses leçons avec son homologue Der Kelton, et ses entraînements plus classiques avec Olivia.

Le sergent n'en laissait pas pour autant tomber la distance, portant toujours ses trois pistoles habituelles sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kataline/Anatiel
Mercenaire
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 1 Oct - 21:16

Le balai soulevait des nuages de poussière.
Cela faisait des heures qu’il ratissait de long en large le campement, le débarrassant de tessons et d’autres décombres jonchant le sol depuis l’explosion. Les arcanes l’animant depuis la veille, le balai avait désencombré une large partie du quartier réquisitionné pour les mercenaires durant la nuit, mais il restait encore à faire.
Le regard de la mage se décrocha de la hampe au doux balancier pour se fixer, rien qu’un court instant, sur la tente de l’infirmerie.
Pour ses actions elle avait été réprimandée, et l’Adjudant l’avait astreinte au nettoyage du campement… pourtant nul regret ne venait tarauder sa conscience, sinon une sourde frustration. Elle avait certainement agi sur un coup de tête, sans peser les conséquences au préalable... mais pour une fois, elle avait pu empêcher le pire pour l’un d’entre eux, pour une fois elle avait pu intervenir. Elle s’était faite une promesse, que plus un seul autre mercenaire ne périrait sous ses yeux, quoiqu’il en coûte, et elle la tiendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
Mercenaire
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 3 Oct - 23:49

Les cliquetis de ses propres chaînes la réveillèrent durant la nuit. Et si l'idée d'avoir survécu ne la révulsait pas, elle enragait tout de même.
Cela se traduisait par de petits spasmes nerveux et des flots de larmes incontrôlés.

Elle avait réussi à rester digne devant Aldenbrecht mais elle restait faible,
au demeurant. Le combat avait été éprouvant et les nuits difficiles.

"C'est pas possible..."

Elle ne supportait pas l'immobilité, ni même l'idée d'être bridée. Si de base elle avait voulu être aventurière ça n'était pas pour aujourd'hui mourir en cage, comme un vulgaire animal. Le gros de ses pensées allèrent à sa triade favorite, qui abritait dorénavant un nouveau membre. Elle s'imaginait déjà rentrer et retrouver Findol, Elena et bien sur Vaelys. Mais pour l'heure, il était loin, le mage de talent auquel elle se figurait. Oui. Bien loin.


Dernière édition par Lara le Sam 7 Oct - 8:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Tolledo
Recrue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 30

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 5 Oct - 9:11

Cela avait tout d'une mauvaise farce et Olivia n'avait pas voulu y croire au retour des autres de la mission, sans Marvin.
Elle qui avait finit par s'habituer a ne pas être scotchée a sa moitié tournait en rond dans le campement, et voyait sa patience s'amenuire à mesure que les heures passaient.
Le campement lui paraissait d'ailleurs bien petit, à force de faire les cents pas, et guetter chaque sortie, chaque entrée de mercenaires, nourrissant l'espoir à chaque apparition de revoir Marvin entrer en ricanant, comme il aurait très bien pu le faire et dire : " Tseh, à la minute où j'ai commencé a leur raconter mes histoires, ils m'ont relâché, tu parle de petites natures !"

Elle l'entendait, même, plusieurs fois, repassant à chaque fois un scenario différent, mais il ne s'agissait là que de son esprit bien trop inquiet qui lui jouait des tours.

Puis vint bientôt la panique, et la résignation. Il était bel et bien capturé, et il faudrait agir. A cette révélation, plus personne n'aura vu la déjà discrete mercenaire, trop occupée à aiguiser la lame d'une bâtarde qui aura déjà versé bien du sang.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 6 Oct - 11:06

« Nous viendrons vous chercher, Minhalet. »

Findol mit fin à la conversation en brisant le lien mental. Fût-il un grand Seigneur, l'élite des sorciers thalassiens, il n'avait su protéger la jeune femme, n'avait même su la suivre du regard sur ce champ de bataille où le sang des gardiens du Comté dessinaient des sillons rougeauds.
La savoir vivante suffisait pour l'heure à rassurer le cœur du vieux haut-elfe, conscient du danger qu'elle pourrait plus tard représenter, mais il n'oubliait pas Stephen. Viendrait un jour où il écraserait ce petit parvenu contre la paume de sa main. Détruirait tout ce qu'il avait cherché à accomplir.
Cette fois il en faisait le serment.
Il ne survivrait pas.
Mais Minhalet elle, devait vivre coûte que coûte, dût-il sacrifier ses camarades, même trahir la confiance du Capitaine. Rien d'autre n'avait d'importance.

Le sort des hommes de la Rétribution lui était finalement assez égal, au détriment d'individualités qu'il avait appris à apprécier au fil des campagnes, mais ses disciples étaient bien différents.
Ils étaient la preuve tangible que Findol Daena Ancresoleil avait encore de belles choses à offrir : ses connaissances, son expérience. Il avait mis toute son âme dans leur apprentissage ! Elle ne pouvait pas finir comme Luderick, c'était tout bonnement impensable, il ne le supporterait pas.

Ruminant dans sa tente, le Lieutenant cherchait à recouvrer un semblant de contenance, éclaircir son esprit assailli par le doute. Mais sans avenir il ne pouvait encore qu'espérer que les choses prennent une nouvelle tournure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Aliya
Mercenaire
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 7 Oct - 0:25

Aliya semblait étrangement abattue ce soir-là.

Même si elle se faisait discrète et réservait, elle prenait son rôle de protectrice très à coeur, trop peut-être, et la culpabilité de ne pas arriver à protéger ses alliés commençait doucement à la hanter.

Pourquoi ? Pourquoi ne pouvait-elle pas les sauver ? La frustration et le découragement transperçait son âme comme une lance en plein coeur.

Elle rageait des formations qui l'empêchaient à chaque fois de venir en aide aux autres, elle fulminait de les voir toujours aussi loin d'elle.
Chaque fois qu'il y avait un mort ou un prisonnier, elle est dans l'incapacité de faire quoi que ce soit, qu'ils se trouvent trop à l'écart ou qu'elle soit débordée par les ennemis, il y avait toujours quelque chose.

Oui, beaucoup de sentiments négatifs passèrent par l'esprit de la guerrière qui comprenait petit à petit pourquoi l'ambiance était si pesante au sein du groupe. Tout simplement, parce qu'elle était, finalement, aussi impuissante qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaelys Chantesang
Vétéran
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 7 Oct - 2:56

A la lumière des braises mourantes, une silhouette se glissait jusqu'au bûcher. Accroupie parmi les cendres, elle tendît la main jusqu'aux restes brûlés de la mercenaire, attrapant une poignée de poussières fumantes, placée dans un geste doux, respectueux, dans une urne sommaire de bois simple.

Le lendemain, durant le temps libre de l'elfe de sang, on pût voir Vaelys concentrée sur un petit pot de bois tout à fait banal.
Au fil des heures consacrées, le récipient fût peu à peu couvert de petites gravures. Ici et là, des runes rajoutées à même le bois.
Au bout de jours de travail soigneux, lent, un nom prît finalement place sur l'urne désormais ouvragée, délicatement calligraphiée à la façon des ouvrages elfiques, avant d'être scellée laborieusement à l'arcane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 7 Oct - 9:49

Le druide n’avait pas frémi quand Jacek s’était effondré. Il s’était même précipité, et avait une énième fois sauvé Ylanah - cette fois-ci dans un seul et unique but, et lorsqu’il s’était de nouveau éloigné, il sentait confusément que la prêtresse savait ce qui lui restait à faire, que sa perception en soit consciente ou non. Aussi n’avait-il pas été surpris lorsqu’une Lumière radieuse - familière - avait baigné son vieux comparse. Aussi ne s’était-il pas retourné.

Malgré ça, il était arrivé trop tard pour Olivia.

Il en avait ressenti un pincement de frustration, bien vite balayé. Inutile de s’apitoyer sur quelque chose qui ne pouvait plus être changé. Ce n’était, après tout, pas la fin du voyage, et si toutes les larmes avaient beau ne pas être un mal, il les considérait généralement comme une perte d’énergie absolument ridicule. Alors, il avait rendu les derniers soins funéraires au corps d’Olivia, comme on l’avait toujours fait à Gilnéas. Il avait récupéré son épée et ses effets - des choses importantes. Marvin voudrait les avoir. Taylor voudrait les avoir.

Et il s’était remis au travail. Ainsi va la vie des mercenaires.

_________________
Le loup, en moi, est cette force fluante qui bondit déjà vers sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Aliya
Mercenaire
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 8 Oct - 12:59

Si l'archère se faisait particulièrement discrète ces derniers temps, ce n'était pas pour rien.
Depuis le début de la campagne, et même avant ça, depuis qu'elle avait rencontré sa soeur et s'était visiblement réconciliée avec elle, on avait pu noter un net changement de comportement chez ladite "folle" de la compagnie.

Maintenant, Loon était en pleine guérison, sa psychologie instable semblait avoir laissé place à un calme, une discrétion et une maturité grandissante de jour en jour.

Un exemple suffisait à le prouver : Elle qui autrefois passait son temps à être réconfortait et rassurait par Ylanah, inversait aujourd'hui les rôles, comme le voulait leurs âges respectifs.

Chaque trace du mal-être de la tireuse d'élite disparaissait petit à petit et cela même en se retrouvant là où elle avait vécu si longtemps, au Comté de l'Orage.
Non, Loon n'abandonnerait pas pour si peu, elle voulait à tout pris positiver.

Malgré tout, certaines peines passagères la prirent de plein fouet, comme la disparition d'Itiel, l'état d'Ylanah, ou plus récemment la presque-mort de Jacek et la mort d'Olivia qu'elle respectait et admirait pour son caractère si fort, mais tout cela n'empêcherait pas à l'Archère d'accomplir sa renaissance, d'avoir le droit à un nouveau souffle.

C'était peut-être ça, sa rédemption à elle, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Dagern
Mercenaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 04/06/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 8 Oct - 17:16

Assis sur les tuiles couvertes de mousse d'un haut toit, les jambes pendante, il parcourait inlassablement des yeux une lettre froissée. Les lueurs de la lune et de l'affreuse Argus éclairaient la ville endormie.
Un vent frais d'automne soufflait et il rajusta sur ses épaules une drôle de couverture grise. Prenant le temps d'exhaler un soupire avant de porter à ses lèvres le goulot d'une bouteille d'alcool.
Sa prise se resserra sur la page alors qu'il chassa une larme de l'index.
Elle était partie.
Il repensa à Haut-roc, aux tambours, aux élans, aux réprouvés, au boules de neige et aux sommets enneigés.
Elle était partie.
Il repensa à Lumèche, à Tamariv, à la mer écumante, aux leçons de natation et au son des canons.
Elle était partie.
Il repensa à l'abîme, à l'horreur du monde et à ses erreurs.
Elle ne reviendrait pas.
Sa tête s'affaissa entre ses mains tandis qu'il entreprenait un effort surhumain pour ne pas s'effondrer. De la fureur qui avait pu le submerger jadis, il ne restait rien et le loup furieux n'était plus qu'un chiot effrayé et terriblement seul. Il sentait son propre souffle dans ses mains, et le flot humide des pleurs qui le submergeait.
Il revit le discours du Capitaine et le bûcher. Il se remémora la discussion qu'ils avaient eu, quelques jours auparavant, et à toutes celles qui avaient précédées. Cet espoir et ce soulagement qu'il avait pu ressentir en imaginant un bref instant des lendemains heureux. Tout cela n'existait plus qu'à l'état de cendres fumantes et de souvenirs douloureux.
Une profonde rancune le saisit l'espace de quelques secondes, avant qu'il ne se rende compte de l'idiotie de ce sentiment.
Tout en se redressant, il entreprit de relire encore une fois la missive.
Ni l'un ni l'autre n'avait jamais été très doué pour les mots, mais la sincérité de ceux qu'il parcourait ne faisait aucun doute.
Il enroula la couverture autours de ses épaules et fouilla un petit sac de lin qu'il avait posé à ses côtés, en extirpant un petit élan de bois, grossièrement taillé.
"il est pas très beau mais j'y tiens"
Idiot. Il n'avait même pas été là, parfaitement impuissant à empêcher l'inévitable.
Son esprit se tourna vers son ami, prisonnier.
"ne lache jamais Marvin, s'il te plait"
Le chagrin ne le quitterait pas de sitôt, et il le savait. Mais perdre le peu qu'il restait et trahir sa mémoire serait plus ravageur encore.
Il plia soigneusement la lettre qu'il rangea en compagnie de la sculpture, avec précaution, dans le sac.
Se lovant dans la laine grise, recroquevillé sur lui même, Taylor songea à tout ce qu'il aurait à faire quand l'aube d'un nouveau jour chasserait l'obscure nuit de sa mort.
Le chemin serait long.
Il ferma les yeux et s'imagina loin d'ici, dans le ventre rassurant d'un tambours gigantesque.
"Viens on planque ses bottes ?"
Merde. Pourquoi je pense à ça ? se dit-il avant de sombrer dans un sommeil agité de rêves et de souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hudson Huxley
Mercenaire
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 10 Oct - 6:45

"Putain, mon dos.."
"T'inquiètes pas mon grand, quand on sera tous pendus d'ici d'main, il t'servira plus à grand chose, héhéhé.."


Le ricanement du vieux Stanton résonnait contre les parois de la cellule pourtant exigue. Hudson, lui, ne lui avait répondu que par un vague grondement désapprobateur, occupé à se redresser et reprendre totalement connaissance. Ses yeux se rivèrent sur le sur le couloir bien gardé, alors que les lueurs de l'aube grise filtraient doucement au travers des étroites fenêtres.

"Pendu, mon cul ouais."

Il se reveilla en sursaut, non sans grogner de douleur. Son premier reflexe fut celui de chercher Stanton du regard, personne. Le second, d'observer son avant bras gauche, recouvert, lui, à présent, de boursouflures causées par une enième explosion. La totalité du bras avait finit par en être recouvert, et les Milles-Pointes défilaient a nouveau sous ses yeux.
Aucune trace de Stanton. Aucun geolier et toujours pas de corde à son cou. Le même temps maussade au dehors, mais Gilnéas était loin.

Il n'était pas mort.

Un dernier regard accordé a l'ensemble de la tente qui l'abritait et servait d'infirmerie avant de sombrer à nouveau dans un sommeil profond, quoi que plus rassurant, celui ci. Un dernier marmonnement, juste avant :

"Mon cul, ouais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
Mercenaire
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 11 Oct - 1:39

Lyonne encaissait le choc. Passé son costume de fringante maraudeuse et sa peau de tigresse cynique, fort était de constater qu'il ne restait pas grand chose. Quoi que.

Elle se débarrassa du pourpre qui maquillait ses lèvres et du khôl qui entourait ses yeux. S'extirpa de ses vêtements, et délaça son armature de bandages qu'elle plaquait sur sa cage thoracique. Sa chevelure retombait sur son dos nu, constellé de centaines d'étoiles dessinées, lorsqu'elle s'aperçut dans le reflet d'une lame. Elle cilla, lentement avant de  s'engouffrer dans son duvet molletonné.

Elle ne s'aimait plus comme avant. Et si Alma ne semblait pas forcément la percer à jour, là, seule, avec la nuit pour seul témoin, elle se laissait embrasser par ses remords, par ses fautes. La recrue ne cédait pas, mais elle restait cramponnée à cet idéal de vengeance transposé dans son ambition. Cette idée de se rachetée en devenant indispensable... Et plus l’introspection passait, plus elle se convaincu que cela arriverait. Le temps passa et elle commença à s'endormir...

Elle aimait ce moment de finesse et de lenteur, ce moment ou elle s'absolvait à la réalité pour ne faire  plus qu'un avec les domaines oniriques de son inconscient. L'ex-capitaine attrapa Bosco qui essayait discrètement de s'enfuir et le serra fort contre sa poitrine.

"Brmiaou....."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Tolledo
Recrue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 30

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 11 Oct - 11:06

Alma veillait. Si elle n'avait jamais brillé pour son éloquence, encore moins son extravagance, la discrète rôdeuse se démarquait comme une sentinelle dont le calme à tout épreuve pouvait parfois laisser penser à une certaine forme de passivité dérangeante. Rien pour l'heure n'aurait pu faire tomber ce masque de sérénité qu'arborait cette dernière, pas même les plus brutes et les plus effrayants de la compagnie.
Elle se contentait de veiller, tant sur son amie que sur son propre environnement, profitant la plupart de son temps libre de l'air vivifiant de l’extérieur, des embruns ballottés par le vent et de l'humidité de la terre sous ses bottes boueuses.
Chaque tête qui lui était inconnue se voyait scrutée un instant, gagnant au passage l'expression d'un sourire tout à fait assuré et sincère, si elle avait le loisir d'offrir a ses nouveaux frères d'armes quelques salutations de convenance.

Alors que les deux faucons occupaient la majeure partie de leur journée a planer et piquer sur leurs malheureuses proies, le troisième volatile - un corbeau à l'aube de sa vie d'adulte - était régulièrement perché sur une hauteur du campement, jamais bien loin de la chasseresse. Tous trois finissaient pourtant souvent par se réunir auprès de celle ci, se chamaillant parfois pour se percher a l'unisson sur la silhouette qui n'était déjà pas bien grande, donnant l'image au loin d'une drôle de créature parfois chancelante sous le poids de ses bêtes, dotées de trois paires d'ailes tricolores : une fauve, une blanche, une noire.

La chanceuse - ou malheureuse - qui partagera la tente de cette dernière, elle, aura eu a composer avec un amas de plumes, de petits ossements et brindilles, réunis dans un coin près de sa couche.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 1935
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 13 Oct - 4:29

Quelques heures après la parution du rapport des mercenaires, on aura vu se rassembler sur la place de la Main d'Argent une bonne dizaine de Garde Gris. Entassant un important tas de bois et le recouvrant d'huile, les hommes du guet auront conduit, sous la houlette d'un prêtre, le jeune médecin terrifié.
Après une rapide proclamation de ses crimes, il aura été hissé sur le bûcher et immolé.
Ses cris de douleur auront retentit sur la place durant une bonne dizaine de minutes avant de s'estomper, ne laissant qu'une abominable odeur de viande brûlée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Valteri Vinrae
Mercenaire
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 16 Oct - 11:45

Les fleurs.

C’était la colère qui l’avait réchauffée ces jours pluvieux, allongée dans l’infirmerie. Pas une colère noire, dangereuse, mesquine et pleine de rancoeur, ni même une rage froide et patiente comme un serpent venimeux. C’était un tout autre type de colère : une flamme brûlante, certes née de torts subis, mais qui en devenait un de ces brasiers qui alimentaient, dont le souffle ardent vous poussait vers l’avant et vers le haut.

Les fleurs !

Elle se sentait mieux. Et pas seulement parce qu’elle était guérie. C’était la paix des décisions prises qui avait balayé le trouble niché en elle.
Elle alla trouver Hudson, et, se hissant sur la pointe des pieds, mains sur ses épaules pour égaler la grande perche, lui offrit un baiser-sourire.

«Merci pour les fleurs.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
Mercenaire
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 17 Oct - 18:09

Elle rejeta d'abord la faute sur Marvin. Il lui fallait un coupable, et c'était à cause de lui qu'elle était dans cet état. C'était sa faute, sa faute à lui.

Elle resta adossée à la toile de la tente pendant des heures, forte d'une patience qu'elle n'employait qu'à deux choses, aimer et apprendre. Tout se mélangeait dans sa tête, un brassage de sensations et de sentiments qui embrasait ses entrailles pour donner naissance à une émotion naissante, et complexe. La peur. Celle de perdre ceux qu'elle aimait...

Un visage sortit de cette nuée de pensées noires, celui de Prescott. La première qui l'accepta vraiment, la première qui lui tendit la main. Et elle n'avait pas été là pour elle, comme elle n'avait pas été là pour Chantesang.

"Ouais, t'es une belle merde Quatre, une belle merde."

C'était aussi sa faute, sa faute à elle.


Plus tard dans la semaine, Lara aura déposé un paquet à coté des affaires de Vaelys. Contenant un anneau en métal simple, orné d'une petite pierre blanche discrète, et un petit mot sur lequel était inscrit une maxime en thalassien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hudson Huxley
Mercenaire
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 18 Oct - 9:03

Il n'avait pas réagit tout de suite, l'air très certainement un peu idiot, en regardant la petite silhouette se hisser de la sorte pour l'atteindre.
Il l'avait aussi regardé s'éloigner, un œil vaguement plissé quant à la raison de cet acte qui avait eu le mérite de générer une drôle de réaction.

"Les fleurs, les fleurs... Hein?" S'était-il répété jusqu'a ce que l'information fasse enfin un déclic. "Ah, oui, les fleurs, héhé." Quelques secondes dans son esprit, tout au plus, et pourtant au moins cinq bonnes minutes avant que la grande perche ne comprenne enfin, remuant bêtement jusqu'à trouver la posture la plus adéquate, celle des bons jours, d'un homme pas peu fier et fringuant, presque snob. L'admettre faisait un mal de chien, mais il était heureux.
Si le verbe parfois agressif du Gilnéen grognon n'avait pas changé, l'étrange enchanteresse avait réussit un exploit d'alchimie tout particulier : transmuter la morosité imprégnant l'essence d'Huxley, en une sorte d'effervescence euphorique.

Le grand enfant qu'il était n'en avait pas fini d'en faire voir de toutes les couleurs à cette campagne bien grise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kataline/Anatiel
Mercenaire
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 19 Oct - 13:44

Elle était restée longtemps à l'infirmerie, et quand enfin elle put en sortir, ce n'était pour rechercher la compagnie d'aucun sinon celle de Jahlen.
Certes, elle n'était pas la seule à rentrer en piteux état des missions, mais cela devenait une constante pernicieuse.
Sa témérité la perdrait, et elle le savait... Combien de fois avait-elle frôlé la mort ? Son regard se dirigea momentanément à ses mains, et l'illusion les couvrant se rompit; des aspérités, de la peau rouge boursouflée, et des oedèmes se révélèrent, sur le dos et les paumes.
Féralas.
C'était la dernière région où elle avait succombé au plaisir procuré par l'arcane, au plaisir d'incanter, de lancer un sortilège plus fort. Plus addictif.
D'un soupir la vision disparue.

Plus tard, durant sa convalescence, la mage se résolue finalement à prendre le temps de lire une missive, et d'y rédiger une brève réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rumeurs NBA
» [RAID] La Compagnie KOUBAK ®
» Rumeurs : morts inexpliquées dans les royaumes humains.
» Les rumeurs + ou - certaines de Mars 2010
» Nouveaux Comtes Vampires, compil des rumeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: