Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24, 25  Suivant
AuteurMessage
Gauvin Rondeau
Socio-traître
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 27 Nov - 22:50

Sortant des oubliettes de Egham ce matin, c'est dans l'après midi que Dalstein portait l'uniforme de la compagnie, tout de plaques, un morion vissé sur la tête.
Alors que pendant ce temps, dans les sombres couloirs des profondeurs du château, on criait au traître et à la vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Allié/Client
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 27 Nov - 23:53

A la manière de ce vent froid qui lui caressait la nuque en cette soirée d'automne, ce sentiment viscérale de manque finirait lui aussi par disparaître. Elle n'en parlait pas. Kazran l'aurait pris pour une mauviette, Kinkan lui aurait simplement proposé de boire et Jacek, lui, n'aurait fait que lui servir quelques blagues douteuses nappées de "Sale histoire". Quant à Alma, elle restait si discrète que Lyonne en venait à penser que se confier la dérangerait presque. Alors elle passait en revue les occupants du fort, les nouveaux comme les vétérans, sans jamais n'y voir plus qu'une poignée de visages amicaux. Mais cela ne l’empêchait pas de virevolter de l'un à l'autre,  les faisant rois de sa douce attention tout en dissimulant sa peine sous ce masque de malice qui lui sied à merveilles.

L'art d'un sourire, subtilement teinté d’allégresse, la maîtrise d'une embrassade lascive, dénuée de tout sentiment et tant d'autres artifices qui tombèrent avec le coucher du soleil, à l'heure où seuls quelques crépitement de braises n'osaient encore déranger le silence de la nuit.

Elle aimé plus que tout ce moment ci, lorsqu'elle se dévêtait pour rejoindre les entrailles réconfortantes de ses couvertures. Quand elle abandonnait son costume de Chipie pour ne plus incarner que la belle s'endormant, loin de la bête endormie.

Elle se sentait vraie, entière. Car il était parfaitement inutile de s'encombrer de doutes au cours de ces heures de libertés. Loin du brouhaha des autres, loin de la tourmente et de la guerre. Peu à peu elle gagnait le monde onirique de ses songes, nue, dans son cocon d'étoffe. Elle serra fort dans le creux de ses mains frêles ce bandeau cramoisi, le caressant de bout de ses lèvres. Un souvenir fugace et quelques remords plus tard, elle s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauvin Rondeau
Socio-traître
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 29 Nov - 9:54

Gor'bak passa une bonne partie de la journée à marteler un morceau de poutre, à lui fabriqué une tête garnie de morceaux de métaux tranchants, de lames brisées des vaincues ou de cloues de charpentiers particulièrement bien rouillés ou pointus.
A la fin, une arme en sorti, une arme de sauvages pour certain, une arme qui vengera le Doc et Kikan pour Gor'bak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 222
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 29 Nov - 10:25

Ce n’était pas la première fois -même au sein de la compagnie- qu’Arliden se retrouvait dans cette situation, mais il fallait bien avouer que cela suscitait une certaine nervosité chez lui.
Il se montrait pourtant plutôt docile, et d’une courtoisie irréprochable à la sauce gilnéenne.
Il ne regrettait pas son geste, même lorsqu’il avait vu les hommes de Garrett approcher jusqu’à devenir leur seul horizon. Et son regard s’éclairait d’un nouveau respect pour Kinkan, le pandaren qui se plaignait si souvent des moeurs humaines, dès lors qu’il l’avait vu, blessé, se dresser et faire face.
S’ils devaient mourir, se disait-il, cela serait au moins sans honte. Peut-être qu’ils avaient trouvé leur rédemption, finalement.

_________________
Le loup, en moi, est cette force fluante qui bondit déjà vers sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Zoophile
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 22
Localisation : A L'AISE BREIZH

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 30 Nov - 8:23

Elena observait le reste de la compagnie se mouvoir au sein du fort, depuis les hauteurs, assise sur les remparts.

C'est un choix impossible. Comment suis-je censée le faire ?
Je pensais aux semaines écoulées et à la succession d'événements qui m'a conduite à ce point.
Ça n'a pas d'importance. Rien de tout cela n'a d'importance.
Seul ce choix compte.
Ce choix impossible,
pensa-t-elle.

Il le fallait et c'était enfin chose faite, et sans regret.

Elle se releva, comme en cohésion avec elle-même, afin de rejoindre la vie, plus dure et froide, qui s'étalait sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarya
Mercenaire
avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 30 Nov - 19:13

Anarya et Vaelys seront rentrées à l'aube, éreintées et trempées mais en bon état. Elles se seront entretenues avec le capitaine avant de toute deux aller en quête de repos, informant au passage la disparition et probable mort de Dalstein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Liryin
Vétéran
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 30 Nov - 20:54

L'Archère se montrait discrète depuis le début du Comté de l'Orage, depuis la fin de leur dernière permission, là où elle avait rencontré et fait la paix avec sa soeur encore en vie.

La progression de "Dana" était impressionnante, les crises semblaient envolées, le calme et la maturité la gagnaient peu à peu alors que la demoiselle au visage poupin pouvait finalement avancer dans sa vie et ne plus restait bloquée dans son passé cauchemardesque. Pas à pas, elle traversait le chemin de la guérison et, commençait même à en voir le bout.

Assise dans un coin de la cour du château d'Egham, Dana avisait ses compagnons, pensive, son inquiétude principale était la disparition d'Arliden qu'elle appréciait tant... Mais, elle semblait aussi confiante sur le fait qu'il reviendrait tôt ou tard.
"Après tout, il est comme un chêne millénaire, impossible à déraciner." Ce fût la conclusion qu'elle en tira.

Son regard finit par se poser sur l'entrée de l'infirmerie et une unique et dernière pensée la traversa...
"Si la mort vient me chercher, je pourrais lui dire fièrement que j'ai trouvé ma rédemption."
Un léger sourire s'incrusta sur ses lèvres alors qu'elle passa la main sur son tatouage, la dague de la compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarya
Mercenaire
avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 6 Déc - 21:42

Rare sont ceux qui croiseront l'arcaniste aux cheveux blancs les jours à venir, celle-ci préférant vraisemblablement s'isoler de tous, l'échec de la dernière mission semblant particulièrement l'affecter. Les quelques fois où celle-ci apparaîtra se feront sans son bras en tellurium, la manche de son uniforme ayant par ailleurs été grossièrement coupée au niveau du coude pour ne pas pendre inutilement dans le vide. Son regard luisant se sera toutefois éteint au lendemain de l'expédition, ne changeant rien à l'air froid et ô combien condescendant qu'elle arborera en toute circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldared
Adjudant
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 7 Déc - 13:47

Aujourd'hui, l'adjudant était introuvable, non pas qu'il soit recherché en général par quiconque dans la compagnie. Il s'était retranché dans sa dépendance du château pour s'occuper du matériel qu'il avait fait transiter depuis leur ancien campement vers Landbrook puis vers Egham avant que les choses ne tournent mal. Sa resplendissante armure de combat occupait quasiment tout son temps, et l'on pouvait entendre des détonations mineures, des crépitements électriques et de temps à autre un juron très aigu.

De son côté Leinart reprenait du poil de la bête, lui qui la semaine passée semblait encore si affaibli semblait enfin reprendre le contrôle de sa volonté et de sa légendaire droiture. D'autres auraient dit que les mois passés avec sa cape sombre sur le dos l'avaient rendu sanguinaire, agressif et solitaire, désormais il revenait même parler à certains mercenaires et consommer quelque boisson près d'un feu dans la cour en compagnie des sombrefers. La dernière mission avait été pour lui une occasion de se ré-affirmer en tant que parangon de loyauté et de combat martial. Il était aller trouver Grise-Hache après son retour pour lui apporter les armes émoussées rapportées par Lyonne, et après une discussion assez animée sur le pourquoi du comment reforger correctement ces armes il se saisit d'un marteau et de pinces pour se mettre à l'oeuvre. Toute la nuit durant les mercenaires purent être dérangés par le son du marteau contre l'enclume ponctués d'éclats de voix de temps à autre. L'ancien apprenti du forgeron de Dalaran au Rempart prenait goût à exercer à nouveau ses talents, les fracas du marteau contre l'acier étaient pour lui autant de coups portés à sa torpeur passée.
Avant que l'aube ne pointe au dessus des créneaux d'Egham, Leinart regagna le dortoir pour s'allonger et pour la première fois depuis son arrivée en ses lieux, s'endormit pour une heure ou deux, apaisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios
Mercenaire
avatar

Messages : 648
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 8 Déc - 14:23

Titus passait le plus clair de son temps adossé à un muret, grattant les cordes de sa mandoline avec un plectre en ivoire, chantonnant quelque sérénade sans saveur ni ferveur. Épopées mystiques de bourgeois mal lunés ou contes pour jeunes gens désœuvrés. Trop de ratés avaient tôt fait de l’irriter.
Il s’était humilié.
Il ne se respectait plus.
Quelques envoûtantes tonalités sortaient néanmoins du lot creux, rassuraient les passants ou rares intéressés par les compositions du musicien en herbe. Sans doute sa consommation de substances hallucinogènes et autres feuilles à pipe avait-elle fini par l’inspirer ?

« Ce soir au clair de lune… Ses mèches rousses et bouclées se ballottaient d’une joue à l’autre, dessinant les contours de sa face ronde, son nez grossier à peine embelli par des traits faussement effilés. Sinon par ses yeux d’azur bien taillés et pétillants, une peau éclaircie par son enfance passée au bois, il ne reconnaissait pas vraiment les traits de son frère.
Comment aurait-il pu l’ignorer si longtemps ? La nature fait bien les choses.
Les ordures sont bonnes à jeter.

Dans l’ivresse commune… Parfois le bâtard saluait un mercenaire, repensant avec tendresse aux bienfaits de la chair, délices prodigués par cette maison close que les gens d’en haut avaient jugé bon de fermer. Mais pour qui se prennent-ils ? Et lui, pas grand-chose.
Mais quelle importance.

Je veux le crier sur les toits. Il devait à présent sauver sa réputation de baladin courtois, qui avait pris un sacré coup ces derniers temps. Mais à qui la faute, sinon sa propre incompétence et lâcheté ? Bah ! Au fond, quelle importance. Le temps passe vite, les gens meurent aussi.
Il faut bien arrêter de se prendre la tête pour des petites bêtises.
Bévues.
Insignifiantes erreurs.

Je n’aime que toi. » Quelle importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauvin Rondeau
Socio-traître
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 9 Déc - 0:34

Gor'bak aura quémander quelques épices et sel le lendemain aux cuisines. Puis vers midi, un fin fumet de bœuf rôti sans vraiment l'être se sera échappé des écuries. Une peau mal traitée de Yaungol et puante servant désormais de paillasson d'entrée aux écuries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevrius le vindicatif
Mercenaire
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 10 Déc - 20:46

Horza tard dans la nuit sera venu récupérer la peau du Yaungol à l'entrée des écuries, sans vraiment s'en cacher. Il aura ensuite passé le reste de la soirée à la tanner et à la nettoyer devant sa tente, installé dans un coin reculé de la cour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarya
Mercenaire
avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 11 Déc - 20:10

C'est dès l'aube que les plus matinaux auront pu observer l'arcaniste aux cheveux blancs parcourir le château de long en large, gribouillant des notes et dessinant des croquis sur un calepin dédié à sa punition. Le vrai travail aura commencé au début d'après-midi, la mage commençant a réparer divers endroits du fort et à réaménager certains espaces sous l’œil et les conseils avisés du lieutenant en personne. Ainsi, le bastion de la Rétribution prendra au fil des jours un tout autre aspect, à la fois plus confortable pour ses habitants, mais également plus dangereux.

-Le premier jour aura été consacré au gros du travail, à savoir la consolidation. Toitures et pans de muraille auront été réparés et renforcés par divers sortilèges et matières premières réservées ou invoquées pour l'occasion.

-Le deuxième jour aura permis d'achever les réparations et de commencer le réaménagement de l'ensemble. Certaines pièces, comme les dortoirs,  l'infirmerie ou la salle commune auront été améliorés, les fenêtres réparées et les murs isolés pour permettre une meilleure répartition de la chaleur et des sons dans l'ensemble de la structure.

-Le troisième jour verra le réaménagement de certaines pièces et la pose d'une première série de défenses. Une salle aura notamment été aménagée en un espace permettant aux mercenaires de se laver, le dépôt d'armes aura été renforcé, comme la salle des officiers. Un passage secret aura été créé entre l'écurie et la salle commune située à l'arrière du fort, des runes auront été gravées dans divers couloirs et à l'entrée de plusieurs pièces. Certains mercenaires auront été avertis des mots de pouvoir à prononcer pour annuler temporairement les enchantements mortels.

-Rien n'aura trop bougé au quatrième jour, les deux mages profitant de ce repos pour discuter des ajouts à venir.

-Le cinquième jour aura été dédié à l'édification de nouvelles défenses mêlant ingéniosité et puissance arcanique. Des pièges activables à tout moment par n’importe quel mercenaire se trouvant au bon endroit, ou par tout ennemi s'aventurant au mauvais endroit du château. De vieilles armures et armes auront été enchantées pour servir de gardiens à diverses pièces et le pont levis aura été amélioré et piégé pour l'occasion.

-Le week-end aura été consacré à la pose de runes de défense et au confort des mercenaires, les couchettes des dortoirs et surtout de l'infirmerie auront été rendues plus agréables, des bancs placés d'un bout à l'autre du château, la salle des officiers et la salle commune profitant d'une nouvelle décoration.

Anarya, exténuée par ce travail permanent, aura conclu les réparations en enchantant la fontaine au centre de la cour, une eau potable s'écoulant de manière permanente de celle-ci, jusqu'à ce qu'il en soit décidé autrement. Tout aura d'ailleurs été nettoyé, le fort se voyant offrir une seconde vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 12 Déc - 20:09

La jeune prêtresse n'était pas loin d'être complètement débordée.

Depuis la capture d'Arliden, c'était elle qui était chargée de tenir la bride de l'infirmerie. La tâche ne lui était pas véritablement étrangère puisqu'elle travaillait depuis plus d'un an et demi déjà avec le sorcier des moissons, mais entre assister et diriger, elle avait remarqué qu'il y avait une différence bien palpable. Elle attendait à présent le retour du médecin-chef, qu'elle espérait prochain : il ne faisait presque pas de doutes dans l'esprit de la blonde qu'il trouverait un moyen de s'en sortir, il avait toujours fait preuve de ressources.

Elle s'inquiétait davantage pour ses deux compagnons de cellule. Elle avait déjà traversé la crainte de ne pas revoir ses camarades pendant cette campagne, aussi évitait-elle de trop y penser.
En plus de sa charge nouvelle, il fallait qu'elle aille régulièrement s'occuper des latrines aux côtés d'une Bleunwen incroyablement silencieuse et discrète depuis son entretien avec le capitaine. Ylanah s'occupait de la tâche sans commentaires, et retournait bien rapidement à la gestion de l'infirmerie non sans s'être copieusement lavée les mains.

Il n'était pas rare de la voir veiller tard pour gérer avec le plus grand soin les stocks : la campagne s'enlisait, et bientôt les fournitures de soin viendraient à manquer. Quand elle n'était pas occupée à rationner le matériel médical, elle était penchée sur trois épais ouvrages, quasiment tous le temps ouverts ensemble : deux librams, un récent et soigné dans lequel elle écrivait beaucoup, l'autre bien plus ancien et écrit en thalassien ; le dernier enfin, était ce fameux tome sur l'application de la Lumière dans l'artisanat qu'elle trimbalait depuis le début de la campagne.

Cela faisait des semaines que les cernes d'Ylanah étaient bien marquées, et rien ne laissait malheureusement supposer que cela aller changer sous peu.
La lanterne lui manquerait, mais on aura pu la voir la rendre avec le sourire à sa juste propriétaire.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aile Belreven
Recrue
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 13 Déc - 12:00

Cela faisait longtemps que Valteri ne se mêlait plus à ses camarades, hormis naturellement lors des corvées et des missions; on la voyait occuper son temps à noircir des pages et des pages de calculs, de schémas et de croquis totalement dénués de sens pour le profane.
Pourtant, ce soir-là, après les funérailles du vieux Sergent, elle s’était décidée à laisser de côté son mystérieux travail pour se mettre en quête de Vaelys, pour ne lui demander qu’une chose.

«Les pistoles d’Hudson. Vous les avez ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Gordon
Recrue
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 13 Déc - 13:24

Ni de longues phrases, ni de belles paroles. Le testament du Sergent Der Kelton, sans doute lu uniquement par ceux chargés de faire respecter ses dernières volontés, est clair et concis.

Aussi apprend-on que ses dix marques noires vont à Vaelys Chantesang et non à ses deux disciples, sans que cette décision soit accompagnée d'explications particulières.
Le reste de ses biens ne sont mentionnés nul part ; ainsi, l'intégralité de son or revient à la compagnie dont le trésorier ne manquera pas de remarquer que le montant récupéré n'est que légèrement inférieur à tout ce que le Sergent a gagné depuis son entrée de la compagnie. Au final, en comptabilisant ses quelques effets personnels, Hans n'aura pour ainsi dire rien coûté à la Rétribution.

Avec sa double capture de plusieurs semaines, la perte du guerrier ne se ferra pas tellement sentir au campement. Seule la certitude de ne plus jamais le revoir remplace les maigres espoirs qui animaient, encore la veille, ceux qui s'étaient attachés au vieil homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenn Oldman
Mercenaire
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/11/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 14 Déc - 8:54

Le jeune marin s'était fait discret depuis son arrivée, il y a de cela quelques temps déjà, au sein de la compagnie.
Le garçon était reservé et ça se voyait. Participant aux corvées sans broncher, il passait la plupart de son temps libre a gratter les feuillets épais d'un carnet relié grossièrement. On le voyait donc souvent ainsi installé sur une caisse, croquant visages et paysages, scènes quotidiennes du campement qu'il gardait jalousement des regards indiscrets.
Pour ce qui est du reste, le rouquin passait parfaitement inaperçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Tolledo
Mercenaire
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 14 Déc - 8:59

Alma ne se joignait plus réellement aux bains de foules quotidiens, et pour cause. Délaissant sans le vouloir son amie Lyonne, elle s'était vue chargée d'une mission pour le moins peu commune : un oeuf avait fait apparition dans le nid qui trônait à l'intérieur de sa tente.
Ainsi, la Tirassienne avait de quoi se tenir occupée. Tard dans la nuit, tôt le matin et même a n'importe quelle heure de la journée, elle veillait au confort de ses faucons et du futur à venir, sous le regard quelque peu jaloux du jeune corbeau Orwell, qui lui, s'était mis à faire quelques aller-retours timides vers Arliden, cherchant probablement l'attention qui lui manquait en cette période.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaelys Chantesang
Vétéran
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 14 Déc - 10:56

S’acquittant de ses tâches quotidiennes ainsi que de la remise des affaires de Huxley à Vinrae, c’est avec la même froide sobriété habituelle que Vaelys accueillit la nouvelle de la mort de Hans, la même apparente indifférence qu’elle reçut la part du testament. Pas un mot plus haut que l’autre, pas un moment de trouble, rien qu’un semblant de pincement de lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 2013
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 19 Déc - 14:56

Depuis l'assaut des troupes du Cartel, Egham était devenue très calme. Les habitants se terraient pour la plupart et seuls quelques rares courageux osaient affronter le dehors. Un rempart sommaire d'acier et de pierre avait été dressé pour défendre les contours de la ville et les stigmates de la bataille nettoyés au mieux. L'ambiance restait morne mais le regard porté par les civils sur les mercenaires semblait se modifier petit à petit. Aucune affection, non, mais au moins un peu de reconnaissance qui se lisait sur les visages de ceux que croisaient les patrouilles de Retribution.
On chuchotait par ailleurs d'angoissantes nouvelles. Le Cartel aurait fait venir de Kalimdor des renforts en nombre et pris le contrôle d'une grande partie du Comté en trahissant leurs employeurs. Ces faits tendaient qui plus est à être confirmés par les quelques rares informations que les officiers de la compagnie daignaient partager.
Dans la nuit du dix-huitième jour, un cavalier solitaire avait traversé la place centrale pour se diriger au triple galop vers le château d'Egham, s'était entretenu avec le Capitaine et avait filé comme il était venu.
Un petit groupe de trois personnes était aussi arrivé. Les prisonniers.
Harassés, ils avaient été immédiatement emmenés voir les officiers pour être interrogés mais n'avaient pas pu ajouter grand chose aux rumeurs déjà en place. Libérés, ils avaient profité de des troubles pour fuir vers le sud, sans se retourner.
Du côté des mercenaires, si les victoires récentes avaient mis un peu de baume au cœur, les difficultés des premières semaines et les pertes ne cessaient de creuser la détermination de ces derniers.
Mercenaire, soldat ou civil, tous n'espéraient qu'une chose : La fin de la guerre.
Hélas pour eux, elle ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 25 Déc - 23:07

Depuis la bataille à Cap-Tempête, Ylanah n'avait pas quitté son lit à l'infirmerie. Si elle avait repris conscience dès le lendemain de l'assaut sur la ville aux prises du Cartel, la prêtresse demeurait affectée par ses blessures et en particulier la perte de son œil gauche. Un peu désorientée dès qu'elle se levait, il lui faudrait sans doute un peu de temps pour apprendre à s’accommoder de ce handicap. Pourtant, même si elle était peinée par sa blessure, la jeune femme semblait étrangement plus sereine.

Le corps de Lester Marsh n'avait peut-être pas été retrouvé, mais il ne faisait aucun doute dans l'esprit d'Ylanah que ce dernier avait péri : l'explosion du bombardier avait sans doute soufflé le peu qu'il restait du chef de la sécurité du Cartel, après toutes les blessures que ses camarades lui avaient infligés. Jusqu'à preuve du contraire, elle n'aurait aucune raison de penser autrement. Et de fait, l'épée de Damoclès qui planait au-dessus d'elle depuis des mois, et qui avait été la source des pires de ses malheurs avait enfin disparu.

En outre, la prêtresse n'était plus celle qu'elle était au début de la campagne. L'enfant avait laissé place à une femme habituée aux atrocités de la guerre, et même si elle gardait ses convictions liées à ses croyances en la Lumière, Ylanah était devenue beaucoup plus lucide quand au monde l'entourant, et elle était moins encline à faire passer quoi qu'il arrive les autres avant elle, à moins que ce ne soient des amis proches de la jeune femme.

Pour la blonde, sa blessure n'était au final qu'une cicatrice témoignant du chemin qu'elle avait parcouru depuis son entrée chez Rétribution il y un an et demi. Un rappel permanent des leçons que l'échec lui avait enseigné.

Il lui faudra simplement un peu de temps pour s'y adapter.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 2013
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 27 Déc - 20:22

A écouter pendant la rumeur

Si calme.
Un timide soleil déclinait sur les remparts du château d'Egham alors qu'un vent froid et humide se levait en provenance de la mer.
Les sentinelles attendaient avec nervosité l'appel des troupes de la compagnie, discutant à voix basse de l'échéance qui approchait à grand pas.
Plus tôt dans la journée, les civils de la ville avaient été évacués par une escouade de mercenaires vers le Comté de l'Orage et placés sous la protection de l'armée de coalition.
Telenor, Garrett, Gerlan et Serena d'Irevent s'étaient finalement unis sous une seule bannière pour faire face à l'ennemi mortel des hommes du nord : Les morts-vivants.
Les réprouvés approchaient. Les éclaireurs rapportaient les premiers mouvements de leur-avant garde à une dizaine de kilomètres à peine. Des centaines, peut-être des milliers de troupiers décharnés avançaient en ordre de bataille vers le comté. Egham serait son premier rempart.
Si il était évident que des réprouvés arriveraient aussi par la mer, freiner le corps d'armée principal pour laisser le temps aux soldats de la passe de la Crête aux éclairs de se préparer.
Chacun était conscient de sa mission cruciale. La confiance en revanche, manquait. Retribution avait affronté pire disait-on. La compagnie s'en sortait toujours. Et puis le Lieutenant était là, ses pouvoirs déchaînés briseraient les vagues des suppôts de Sylvanas disaient certains optimistes.
Les visages étaient graves et les corps lourds. Tous ne s'en sortiraient pas.
Mais ils devaient vaincre. Car plus que le destin d'un Comté, c'était pour la fierté de l'humanité qu'ils allaient combattre.
Car Lordaeron se relèvera.


Dernière édition par Assast le Ven 29 Déc - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Loon/Liryin
Vétéran
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 29 Déc - 13:14

D'abord ébahie, les yeux écarquillés et la bouche grande ouverte à l'annonce, c'est finalement en sanglots qu'éclata l'archère.
Ce n'était pas des larmes de tristesse mais de joie, quelque chose venait de se produire, quelque chose dont elle ne pensait jamais avoir le droit.

Pour certains, ce n'était qu'une formalité et ça n'allait pas changer grand chose à leur vie, d'ailleurs ça n'allait pas non plus changer celle de Dana, pourtant cette promotion marquait la fin de "Loon".
Elle était le symbole de sa guérison, mais aussi une preuve que le Capitaine l'a pensé assez stable pour lui faire un minimum confiance. Ce n'était pas rien pour elle, non. C'était son grand final, l'accomplissement et la réussite des objectifs qu'elle s'était fixée avant le Comté de l'Orage.

Elle était guérie. Une nouvelle aire commençait pour la jeune femme. Loon la mercenaire folle dingue laissait place à Dana la vétérane, discrète, plus mature et presque sage.

***************************

Du côté de la prêtresse bâtarde, ce n'était pas la même histoire. Si elle avait enfin daigné afficher un sourire lorsque l'Alliance remporta la bataille finale qui marquait aussi la fin de cette campagne atroce et particulièrement difficile pour une nouvelle venue comme elle, elle déchanta rapidement lorsqu'elle appris la mort de sa soeur -Aryse Aube-Azur, une des raisons qui l'avait poussé à rentrer dans la compagnie- son sourire s'estompa rapidement, pour laisser place d'abord à un air d'incrédulité et cela jusqu'à ce qu'elle voit de ses propres yeux le corps sans vie de la bâtarde rousse.

Retroussant sa capuche sur sa tête et assez pour cacher en partie son visage, elle accueilla finalement la nouvelle avec des larmes de crocodile qu'elle garda pour elle seule, se terrant dans un coin loin des autres, ou mieux encore, dans la Cathédrale, si elle en avait la possibilité, priant pour le salut de l'âme de sa soeur et des autres membres décédés ce soir-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 2013
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 29 Déc - 14:43

Musique pour la rumeur

L'arrivée des troupes de l'Alliance avait sonné la fin de la bataille. Les soldats en bleu et or avaient chassés l'armée réprouvée qui, privée du soutien des navires du Cartel qui avaient pris la fuite, fût forcée de fuir au delà d'Egham pour ne plus revenir. Leur général était mort dans les bombardements et le haut-commandement réprouvé ne gaspillerait pas plus de ressources pour un si petit territoire. Plus pour le moment.
Des cadavres et des débris gisaient sur la place de la Main d'Argent, théâtre de la bataille et le long de la route menant à la passe de la crête aux éclairs et les survivants prirent le temps à les rassembler et les brûler, en prenant bien soin de ne pas mélanger non-morts et humains tombés au combat.
Une grande cérémonie fût organisée en l'honneur des disparus.

Le Commandant Baxter, chef des forces de l'Alliance pris l'initiative de réunir tout les partis de la guerre civile dans une réunion et mis sur la table ses propres conditions. Il était honteux et invraisemblable qu'en ces temps de péril, des humains puissent s'affronter pour la domination d'un lopin de terre. Aussi important soit celui-ci à leurs yeux.
Il imposa donc de trouver une solution au conflit.
Elle vint finalement et contre toute attente de Garrett d'Irevent. Ployant le genou face à son cousin, il abjura ses fautes sous le regard médusé de Serena qui finit par faire de même.
Gerlan considéra ce geste avec froideur et s'abstint de tout commentaire, se contentant de serrer la mâchoire.
Le Comte Telenor d'Irevent fût plus magnanime. Il amnistia son cousin et sa soeur à condition que ces derniers quittent le Comté à jamais. Ils ne pouvaient diriger de concert et leur présence alimenterait les braises de la discorde.
Les amants consentirent et rassemblèrent ceux de leurs fidèles qui voulait les suivre. Une fois les blessures pansées et les esprits apaisés, ils prirent la route du sud pour traquer les infâmes réprouvés responsables, ensemble, accompagnés d'une trentaine de soldats et de chevaliers loyaux.
Stephen d'Aldenbrecht ne fît pas de vieux os. Présent aux côtés de ses maîtres pendant les négociations, il ne les accompagna toutefois pas dans leur entreprise et avec ses derniers mercenaires, s'esquiva comme à son habitude à travers un portail vers une destination inconnue.
La grossesse d'Aurore d'Irevent fût annoncée quelques jours après la fin de la bataille. Le Comté avait un héritier et plus que jamais l'espoir renaissait pour les survivants. Sous la pression de cette dernière et au regard de leurs efforts pendant la bataille, Telenor consentit à accepter la plupart des exigences de la Reine des gueux. Sa fille, Fauchedanse, devint une proche conseillère du Comte de l'Orage, au grand dam de Gerlan d'Irevent avec lequel elle ne manquait pas d'échanger de cinglantes remarques.
La vieille femme quant à elle s'attacha à la création de dispensaires et d'orphelinats, ainsi que d'une foire foraine annuelle pour célébrer les arts de rue et animer un peu la ville autrefois si morne, laissant à sa progéniture les affaires politiques.
L'Alliance laissa le contrôle du territoire à la famille Irevent sous couvert que ces derniers jurent de ne plus se livrer à la moindre guerre entre eux.
Egham fût intégrée au comté et dirigée un temps par un conseil civil avant de devenir le fief d'Edgar Romneth. Le fidèle homme lige de Telenor installa sa famille et devint un baron respecté de ses sujets et loyal à son suzerain.
Ilonas le sage continua de prodiguer ses sages conseils à la famille mais ne se remis jamais de sa peur bleue des elfes de sang.
Avec la mort du Commandant de la Garde Grise et la perte de la quasi-intégralité des effectifs, il fallût reformer l'institution. C'est le courageux Lieutenant Melvar qui fût choisi pour en devenir le chef. Sous sa houlette, le guet urbain du Comté fût plus apprécié et moins inflexible que jadis.
On entendit plus parler de Lester Marsh ni du Cartel de Tombepoudre pendant un moment. Le mystérieux Baron-marchand à sa tête choisit de concentrer ses activités en Kalimdor et se tint à bonne distance de Lordaeron.
Les Fils de Stratholme choisirent d'établir une commanderie au sein de la cité afin de veiller sur toute incursion impie dans le domaine.
Le Seigneur Noir et ses chevaliers maudits avaient de leur côté disparus un peu avant la bataille finale qui fût surnommée "Bataille des quatre orages" en raison du combat conjoint des quatre membres de la maison Irevent.

La reconstruction prendrait du temps. Mais le Comté avait enfin retrouvé quelque chose qu'il avait perdu depuis la mort du vieux comte, le père de Telenor : L'unité
Ensemble, les survivants s'attelèrent à rebâtir tout ce qui avait été détruit et à panser les plaies même les plus profondes.
Les mercenaires de Retribution purent se reposer et se soigner. Ils reçurent un paiement substantiel malgré les nombreuses exactions dont ils furent accusés.
Le Comte confia également au Capitaine Aldwyn plusieurs reliques magiques de grande puissance retrouvée dans les fondations du Manoir pour compléter ce qui manquait.
Le premier jour du premier mois de l'an trente-huit, le Brise-voile accosta non loin de Landbroock et la compagnie quitta la grisaille du nord pour Hurlevent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Marvin Shelton
Lieutenant
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 23/08/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 2 Jan - 20:52

Le nouvel officier éloigna la lame de sa peau avant de passer le bout des doigts qui lui restaient à la main gauche sur sa joue.
Il ne s'était pas rasés une seule fois en deux mois, et à la longue il avait finit par ne plus ressembler à grand chose. Le départ du comté et aussi un peu sa promotion récente avaient finis par le décider.

Par ce fait il revenait un peu en arrière, mais si l'apparence avait son impact, elle ne faisait pas tout. La fatigue se lisait sur un visage devenu bien morne, et Marvin enchaînait maux de crânes le jour et cauchemars la nuit.

Néanmoins il était déterminé à être au moins à peu près présentable en posant les pieds à Hurlevent le lendemain. Avisant sa tignasse dans le miroir qu'il tenait en main droite, il laissa s'échapper un soupire avant d’entamer la découpe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Revenir en haut 
Page 21 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: