Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Kazran
Sergent
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 3 Jan - 16:13

Le sombrefer n'avait pas traîné pour mettre son plan à exécution. Si sa soirée de la veille était consacrée à taquiner les mercenaires par quelques passages éclairs, en plus de se permettre quelques achats, ce matin était consacré au grand départ. Un mot bref laissé sur le brise-voile, annonçant qu'il serait à Ombreforge jusqu'au 10. Laissant quelques adresses où il était possible de le trouver. Toute une liste de bouges crasseux, en passant par l'illustre Sinistre Ecluseur, sans oublier le Cercle de la Loi. Quiconque était libre de l'y suivre pour fêter la victoire du comté de l'orage. Alcool, prostituée, succubes, bouffe grasse, drogues diverses, tout un programme promis à quiconque suivrait les pas du Sergent Dupe-Cendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 3 Jan - 19:16

C'est pratiquement sans un mot que ce sera éclipsée la guerrière borgne. Après avoir reçu sa solde, Bleunwen aura rendu son tabard et quitté la compagnie sans demander son reste. Elle avait perdu son ours, vieux compagnon de toujours, n'avait pas su gagner la confiance des officiers alors qu'elle avait fait de son mieux, et n'avait pas particulièrement tissé de liens avec les autres mercenaires ou bien ces derniers étaient morts dans la fin de la campagne.

Rien ne la retenait, et ça lui allait très bien comme ça.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaelys Chantesang
Vétéran
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 5 Jan - 13:53

Quelques heures avant le lever du soleil, Vaelys remontait les quais, s'éloignant du navire, emmitouflée dans une cape de fourrure. Sans avoir prévenu quiconque, sans avoir ne serait-ce laissé entendre qu'elle sortirait de la ville, elle resterait absente pour les quelques jours précédant la période de recrutement, laissant une partie de ses affaires à bord du Brise-Voile, parfaitement rangées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loon/Liryin
Vétéran
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 5 Jan - 15:56

En début d'après-midi, on aura pu apercevoir l'achère se faire traîner de force vers l'extérieur de la ville par une autre tête brune très ressemblante.

En effet, Dana avait eu le malheur d'évoquer les vacances de ses collègues, en particulier d'un certain Sergent nain. Que n'avait-elle pas dit à sa soeur, Magda, qui rafolait de tous ces pêchés capitaux que l'on pouvait trouver à Ombreforge ? Nains ? Succubes ? Peu importe !

C'est donc avec un grand enthousiasme que Magdalena traîna sa soeur jusqu'à la ville des sombrefers, rejoignant Kazran qui décuvait, endormi dans un coin et dans son vomi.

Si les premières heures seraient compliquées pour l'Archère, sa soeur, elle, se sentirait clairement dans son élément, profitant d'absolument tout. Finalement, Dana se relâcherait pour fêter pleinement sa promotion au grade de vétéran, se concentrant sur l'alcool, les drogues et la bouffe grasse, laissant les "prostituées" à la nymphomane.

Le retour était programmé pour le 10, en même temps que le Sergent. L'Archère semblera avoir un visage un peu moins creusé, ayant pris quelques kilos pendant ses "sublimes" vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Zoophile
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 22
Localisation : A L'AISE BREIZH

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 5 Jan - 16:17

A leur arrivée à Hurlevent, c'est d'un pas sûr et certain qu'elle se dirigea vers les hauteurs du port puis la ville, saluant brièvement les camarades se trouvant sur son passage, à la fois heureuse et angoissée, son sourire trahi par quelques grimaces et mimiques.

Quelques jours plus tard, elle refit surface avec ses deux enfants et quelques renards, présentant ainsi ces derniers aux plus curieux des mercenaires, notamment à Ylanah à qui elle aura proposé de passer une journée ensemble, avec ses deux bouts, visiblement plus sereine qu'à son départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aile Belreven
Recrue
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 7 Jan - 10:32

Elle avait passé plusieurs jours à cogiter -assez inutilement- dans le navire avant de finalement se décider à partir. Tout était pourtant prêt depuis un bon moment, avant même que le Brise-voile n’accoste à Hurlevent; mais elle avait continué de tergiverser. Peut-être craignait-elle, au final, de se retrouver seule, privée de la compagnie chahuteuse des autres mercenaires. Elle l’ignorait et ne voulait pas vraiment le savoir. Elle avait une tâche à mener à bien.
Aussi s’était finalement secouée. Elle s’était rendue dans la cabine du Capitaine pour lui remettre sa démission, puis chez le nouvel intendant pour rendre son tabard -son uniforme ayant été désenchanté pour récupérer les composants investis dans les protections magiques- puis, dans l’idée de repartir à neuf en se débarrassant de ce qui lui restait de la compagnie, elle avait été trouver Anarya, puis chacun des soigneurs, et enfin le nouvel Adjudant.
Lorsque tout cela avait été accompli, elle avait chargé son sac sur son épaule, passé le fourreau d’Ouirzat à sa ceinture, et était partie.
Sans se retourner.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Allié/Client
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 8 Jan - 14:06

Le temps d'un passage à vide et quelques jours plus tard, elle se retrouvait à quai, à déambuler sur les docks hurleventoises. Le temps l'avait fait réfléchir à sa situation, à celle des membres de la compagnie, et elle se surprit à sourire en pleine balade dans la capitale. C'était peut-être le hasard qui l'avait mené jusqu'ici, jusqu'à eux. Cette force dansante comme les flots qui porte au gré de ses danses les matelots du quotidien. "Hm.." Son regard bleuté passa sur les environs et se stoppa sur la devanture aguicheuse d'un établissement de jeu. "Et le Hasard me porte ici, voilà".


Dernière édition par Lyonne le Mer 24 Jan - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou
Mercenaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 21 Jan - 20:51

Son regard se porta sur l’horloge murale de l’auberge.
Neuf heures et quart.
C’était bien assez tard pour visiter les derniers artisans. Elle quitta son fauteuil vermoulu et, s’emmitouflant chaudement dans sa cape, sortie dans la rue. Pas une âme qui vive. Les feuilles d’ocre volaient sous la brise.
D’un bon pas elle alla retirer ses commandes et les enchanter, pour ne pas avoir à les porter.
Un voyage. Un long voyage s’annonçait, et elle l’avait inconsciemment repoussé jusqu’à aujourd’hui.
L’anneau patiné tournait entre ses doigts. Elle n’avait pas pu se résoudre à s’en séparer, pas encore.
Aujourd’hui, tout était différent.
Anatiel partirait le lendemain, mais avant cela… il lui restait encore une chose à faire. Et pas des moindres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Gordon
Mercenaire
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 24 Jan - 14:39

Osgurd n'aura qu'à peine attendu que les mercenaires soient installés pour mettre ses capacités au service des soldats de l'Alliance ; avec l'accord de l'Adjudant Shelton et d'Arliden, puis celui d'un officier de l'Alliance, il se sera aventuré au coeur de la partie "alliée" du campement, jusque dans leur infirmerie, où il aura passé deux bonnes heures à soigner tous ceux qui en avaient besoin et qui n'étaient pas déjà pris en charge.

Le lendemain, une fois l'entraînement matinal passé, il y sera retourné pour s'assurer que les blessés se rétablissaient bien, faisant preuve d'un perfectionniste qui, pour les connaisseurs, n'a rien d'étonnant chez un nain du Clan Foudrepique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Allié/Client
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 24 Jan - 21:26

Le souffle d'une bourrasque effleura l'étoffe de la tente dans un claquement sonore. Lyonne ouvrit aussitôt les yeux. Elle fixa le plafond de tissu quelques secondes, encore partiellement endormie. Ses songes s'évaporèrent au contact d'une réalité effervescente, les vagues d'une mer plate laissaient petit à petit place aux tentures d'une tente beige, les paysages tropicaux aux bruissement militaire de quelques patrouilles. Elle cilla longuement, et se lova quelques instants contre le tissu chaud et réconfortant de la couverture. Ses pieds s'aventurèrent dans les bas-fonds du lit de fortune, en éclaireur, révélant la position très exacte de l'envahisseur. Et bien que la bataille ne donna lieu qu'à un siège, la nuit fut bonne. Lyonne se releva dans un mouvement aussi majestueux que bancal. Elle étira légèrement le draps de la tente, déterminant en deux ou trois regards l'heure qu'il était. La nuit étreignait encore le ciel matinal de son manteau d'étoiles et des bûches incandescentes de la veille, il ne restait que poussières et brindilles miraculées. La corsaire attendit un instant, puis se fondit dans les ombres. Elle passa à travers les couloirs de tentes jusqu'aux cuisines, dévalisa une réserve de pommes, avant de regagner les abords du campement. Elle n'avait jamais mis les pieds dans cette partie du Norfendre, mais les cimes de ces forêts, le crépitement de la vie environnante, le parfum des pins lui rappelèrent les périphéries de Boralus. Une brise vint lui caresser la joue et elle le prit comme une invitation, elle gagna vite l'orée des bois, et s'enfonça plus profondément dans la fôret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy/Balthazar
Mercenaire
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 26 Jan - 20:56

"Fourrure, alcool ! Les premiers servis auront le droit à des réductions ! Les derniers à des augmentations !"

Un tonneau comme piédestal, une silhouette malingre quelque peu rembourrée par un épais vêtement en fourrure attirait une petite foule qui commençait à s'agglutiner au rythme des clameurs.
Derrière elle, une caisse ouverte avec en son sein une multitude de bouteilles ou encore quelques fourrures entassées les unes sur les autres, un acolyte s'affairant à distribuer les produits et à ramasser les gains qui rejoindront un coffret.

C'était sans compter sur une voix qui se distingua dans l'agitation, à l'image d'un signal d'alarme : "O-..Officier ! Barre-toi, Charbonneau !"

Ni une ni deux, le concerné s'était déjà évaporé pour rejoindre les dédales de tentes environnants, celles allouées à Retribution, abandonnant son butin et l'acolyte avec. Peu importe ce qu'il advenait d'eux, c'était sa peau d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios
Mercenaire
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 29 Jan - 19:09

Tu es beau.
Hélios aiguisait ses dagues dans un coin isolé du campement, son visage toujours recouvert par un masque de plâtre monolithique - frappé de stupeur ou rayonnant de bonheur. Sinon ses oreilles dressées, rien ne ressortait ni témoignait de sa pâleur fantomatique - à défaut de réconforter ou le faire bien voir.
Magnifique.
Il marmonnait dans sa langue, s'adressant à sa personne ou des voix qui s'élevaient dans son esprit comme une fanfare dissonante - insupportable. Le fracas du métal chauffé étincelait ainsi que son regard coulant ou aguicheur.
Superbe.
Mais à la moindre remarque et sans transition ni expression faciale indéchiffrable, il se redressait, changeait de masque et se figurait héros ou courtisan selon l'interlocuteur. D'aucuns y associeraient un manque de constance, de la folie peut-être. Il s'en moquerait bien.
Comme le Soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Allié/Client
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 30 Jan - 23:52

Que ces soldats étaient idiots, rien à voir avec certains des membres de la compagnie. Partager un campement avec aussi peu de personne de bon gout... C'était certainement cela, sa malédiction à elle.  Ca et le désert de sa tente. Aucune oasis, aucun mirage, rien de plus que le sable de ses draps et les feuilles pennées de son plafond de tissu. Elle ferma les yeux, quelques secondes, le dos du crâne confortablement installé sur une dune de coussins.
Là, elle s'imagea le visage attendrissant d'une compagnie... Alma n'était pas là, du moins, elle ne se montrait que peu. Elle repensa à leurs voyages, leurs aventures. Tout cela faisait partie d'une époque si exaltante. Que de souvenirs. Elle sourit en s’emmitouflant dans la laine de sa couverture. Elle passait en revue le catalogue de ces moments précieux, quand soudain, le pans de l'entrée claqua et s'ouvrit. Elle sursauta, partagée entre anxiété, excitation et surprise. Elle se rehaussa, esquissa son plus beau sourire charmeur et scanda:


« Déjà ? Alors c'en est fini de ce-..»


Les prunelles de la jeune kultirane s'agitèrent mais ne décelèrent aucune silhouette. Il n'y avait rien, personne, rien d'autre qu'une bourrasque qui avait emporté dans son souffle le sable d'un espoir d'ores et déjà lointain. Lyonne referma sa tante, la scellant d'un lacet avant de regagner, lasse, son nid douillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Gordon
Mercenaire
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 3 Fév - 16:37

Le repos ? Dormir ? Ça, Osgurd, il n'a pas l'air de connaître. Fougue de "jeunesse" ? Motivation débordante ? Problèmes de sommeil ? Quoi qu'en soit l'origine, cet investissement permanent dont il fit preuve au retour du campement de la Horde n'en forçait pas moins le respect.

En effet, pas particulièrement blessé par les combats, on l'aura vu converser rapidement avec quelques mercenaires, aux alentours des tentes de l'infirmerie, avant de se remettre au travail. Là où nombre de ceux qui étaient avec lui lors de l'attaque allèrent sans doute se coucher, lui s'en retourna en premier lieu vers les soldats de l'Alliance, dont il avait participé aux soins il y a une grosse semaine de cela, pour s'assurer qu'ils étaient bien rétablis.
Plus tard, à des heures plus ou moins avancées dans la nuit, on l'aura vu se diriger vers la tente du Capitaine pour prendre davantage le temps de soigner l'un des renards d'Elena, stabilisé plus tôt dans la soirée. La douleur de la bête apaisée, il aura rejoint Gilles et sa louve, apportant également quelques bons soins à cette dernière.

Une fois les animaux chouchoutés - et quelques consignes de repos laissées sur un papier à leur maître -, le nain se sera hissé sur les hauteurs du campement. Assis à même la pierre, visible de tous ceux qui lèveraient la tête dans sa direction, deux totems nains l'encadraient, le premier surplombé d'une orbe d'eau, le second parcourus de temps à autres par de petits éclairs. Sa communion avec les éléments sembla durer des heures entières... Tant et si bien qu'il ne se releva que quand le soleil commença à pointer le bout de son nez à l'horizon.
Là, le nain reprit ses totems, rejoignit sa tente pour les y déposer et revint, suite à ça, aux tentes de l'infirmerie. Il y attendit Vaelys, qui aura sans doute fini par se résigner à lui rendre visite, s'occupant - en l'attendant - d'autres mercenaires blessés qui avaient déjà été géré par ses collègues, en changeant leurs bandages ou en leur offrant tout simplement un peu de compagnie.


Dernière édition par Osgurd Flot-d'Acier le Dim 4 Fév - 12:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 3 Fév - 17:11

Logan semblait s'être plutôt bien accommodé à sa nouvelle vie chez les mercenaires de la Rétribution. Jovial et toujours prêt à filer un coup de main, il n'était pas rare de voir le Gilnéen s'activer dans le camp, ou même allant occasionnellement demander quelques conseils à Gilles ou Taylor pour parfaire sa formation expresse de vidage de cerfs.

Et bien qu'il passait le plus clair de son temps en compagnie de ses camarades, occupé à apprendre à les connaître, il ne manquait pas d'aller papoter également avec quelques soldats de l'Alliance ou mineurs. Ils partageaient le camp avec eux après tout, et dans les froides contrées du Norfendre mieux valait entretenir de bonnes relations et se serrer les coudes plutôt que de se tirer dans les pattes.

On l'aura vu faire un léger crochet à l'infirmerie dans la matinée après l'entraînement journalier, pour se faire soigner sa blessure au flanc, se ménageant quelques heures ensuite histoire de ne pas ruiner le travail des soigneurs avant de retourner vaquer à ses occupations quotidiennes, briquant sa pistole et son fusil à verrou ou taillant un loup grossier dans une pièce de bois, au coin du feu.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilou
Mercenaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 7 Fév - 23:01

Qu’il fasse nuit ou jour lui importait peu ; qu’il soit homme ou femme ne l’intéressait guère… d’aucuns sauraient prétendre être épargnés par ce spectre, cette silhouette mouvante et insaisissable, silencieuse comme la mort. Personne ne l’avait jamais vue à l’œuvre et pourtant on lui prêtait l’entière responsabilité des accidents ; les accusations pesaient lourd : vol et recel de chaussettes trouées et dépareillées retrouvées à moitié enterrées dans le sol, mastication de semelles de cuir, bave, odeurs nauséabondes…
Oh oui… ! Aucun n’était épargné par cette horrible ombre difforme sous la lueur jaune des lanternes… sans doute des mesures devraient être prises, pour épargner une population entière de socquettes d’un appétit insatiable et mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios
Mercenaire
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 9 Fév - 11:37

"Ne te moque pas de moi !"
Helios avait arraché et jeté au sol son masque de plâtre rieur qui se gaussait à présent. Sa peau livide s'empourprait, ses poils ras se hérissaient, sa moustache s'enfonçait - une sourde honte l'enlaçait et muait en nébuleuse. Un puis sans fond où s'engouffraient fierté et passions. Il gardait alors une main près du fer cependant que l'autre plié s'oubliait en tirades comiques, moqueuses ou scabreuses - dignes d'aucun récital. Certes il avait échoué, été félicité même déshonoré par des chiens sans race. Mais qu'un instant l'eût trahi, il connaissait sa valeur à défaut de valeurs toxiques.
L'autre main près du ciel, il implora la clémence des cumuls tortueux sans cesser d'encaisser l'insensée agression.
"Des sauvages. Des animaux."

Frappe. Frappe. Frappe. Toujours.
Crie. Crie. Crie. Encore.
Tue. Jamais.
Les voix dans sa tête entonnaient un requiem au grouillement harmonieux de lyres désaccordées, et leurs ombres se développaient sur le mur de briques froides, mais élevé et terrible. Il se tint le crâne, tira les oreilles puis arracha de l'esprit, ses doutes. Le Soleil ne brillait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Gordon
Mercenaire
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 13 Fév - 14:47

La confrontation avec la chamane trolle dans les "champs" et le manque d'efficacité du nain au moment de gérer les élémentaires d'eaux, l'ont poussé dans une profonde introspection qui prend forme au travers de méditations prolongées.

A cette occasion, sa place est toujours la même ; on le trouve simplement en levant les yeux vers les hauteurs du campement, aux heures où il n'a pas d'autres tâches à réaliser. Là, notamment la nuit quand le brouhaha habituel des mercenaires et des soldats s'est tu, on peut entendre plus nettement le son des vagues tout droit venu de l'océan, à quelques lieux de là, porté par un vent d'Est en Ouest. En tendant l'oreille, on croirait presque capter les murmures incompréhensibles des éléments, répondant certainement à leur fidèle héraut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Allié/Client
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 13 Fév - 17:10

Elle reçut une lettre, simple, sommaire. L'une de ces missives capables de réanimer le cœur languissant d'un passé douloureux. Elle prit un temps pour réfléchir, se questionner.
L'introspection ne mena à rien, le sommeil non plus, en clair, la matinée fut difficile. Rien ne semblait véritablement effacer le doute que la jeune femme essayait en permanence de fuir au travers de ses aventures. Ni un repas bien chaud, ni le son des musiques de camps. Rien de tout cela n'arrivait à desserrer l'étreinte malsaine qui engourdissait son âme. Toutes ces pensées, tous ces fantômes, réveillés en une fraction de seconde. Cela la terrorisa. Son cœur battait la chamade, cognant contre sa poitrine à mesure d'une crise passagère. Il fallait qu'elle respire, qu'elle souffle. Elle inspira lentement, mais elle sentait ses bronches se comprimer maladroitement dans sa poitrine. Elle sentit un engourdissement ronger le bas de ses pieds. Elle devait réagir. Il fallait qu'elle bouge. Maintenant.

Lyonne se leva s'extirpa de sa tente dans une série de gémissements plaintifs. Elle prit un pas, peut-être deux, pour braver l'impatience qui la terrorisait et se mit à courir.
Vite, loin. Elle déambula au travers de quelques bosquets, gagnant l'intérieur de la forêt elle même. Avalée par la végétation grouillante des grisonnes, là ou la cime des arbres efface même la lumière du soleil. Acculée par ces réminiscences elle prit un temps pour souffler, reprendre le dessus mais rien n'y fit. Quelque chose grouillait en elle, une puissance brutale une rage insubmersible. Dans un geste sauvage, elle dégaina sa dague et la laissa fendre le bois épais d'une branche qui tomba dans un vrombissement sourd. Elle frappa un tronc, puis un autre. Elle avait besoin de crier, de rugir, de se laisser aller à cette violence primitive voire primale, qui semblait contre toute attente la délivrer de quelque chose.

Il lui sembla perdre conscience durant plusieurs minutes. Là, esseulée de tout si ce n'est des ronces et des fougères, elle s'écroula. Ça y est, elle respirait enfin. Elle avait l'esprit plus clair. C'est alors qu'elle comprit que même le fait de s'exiler au bout du monde ne pourrait changer quoi que ce soit. Et quand bien même elle fut rattachée à certaines causes jadis, rien ne devrait plus jamais l'astreindre à ce point. Elle quitta son nid de terreur, bousculant dans le sillage de son passage quelques cadavres de plantes et d'animaux malchanceux et regagna le campement avant de faire disparaître sa lettre dans le foyer ardent d'un feu de camps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 21 Fév - 3:00

Thème de la rumeur:
 

La bataille avait pris fin aussi rapidement qu'elle avait commencée. Ainsi que le feraient les bourrasques d'une tornade elle avait dévastée le campement pour ne laisser sur souffrance sur son passage.
Cette vie habituait à la mort et à la violence. Mais jamais on ne se faisait vraiment à cette brutalité soudaine qui vous prenait aux tripes. Cette sensation d'abord grisante puis effrayante pour peu que vous ayez quelque chose à perdre, que tout ne dépend plus que de vous.
C'est idiot car en réalité il faut une sacrée dose de chance pour tromper la mort aussi longtemps.
Oui. C'était cela.
Il se tourna alors vers les visages fatigués et tristes qui l'observaient sans un mot. Un bûcher funéraire sans corps brûlait dans son dos, piètre hommage à tant de vaillance.

"Vous saviez tous qui était Jacek Falsom.
ll était votre père. Il était votre frère. Il était une part de nous tous. Le cœur battant de la compagnie qui ne renonçait jamais.
Il était un héros ordinaire. Pas le plus fort, ni le plus malin, mais pourvu d'une détermination si vivace que jamais ne faiblissait son courage. Dans les plus noires des heures son sourire rassurait et sa parole offrait une chaleur bienvenue dans l'âtre froid de notre vie de soldats.
Il était notre bouclier à tous. Un rempart face aux ténèbres grandissantes. Un mur solide et inébranlable qui rompt plutôt que de plier.
Il avait sa place ici. Il est mort au sein de sa famille et je crois qu'il est parti sans regrets, donnant sa vie pour sauver celle des siens.
Regrettez Jacek Falsom mais ne le pleurez pas. Car il vous dirait alors de reprendre les armes et de vous battre, pour vos compagnons et pour la compagnie. Ainsi était sa voie. Ainsi est la nôtre.
La rédemption ou la mort  !"


Et dans la clameur qui s'élevait il se détourna, las. La nuit avait été rude et le besoin pressant d'étreindre se faisait ressentir. La vie devait continuer. Comme toujours.


Dernière édition par Assast le Mer 21 Fév - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Marvin Shelton
Adversaire
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 23/08/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 21 Fév - 4:10

L'officier aura assisté à la cérémonie sans un mot, au premier rang. Son visage d'ordinaire prit entre la fatigue des cauchemars et la volonté de maintenir une certaine ouverture et un enthousiaste minimum en face de ses hommes se faisant, à l'instar d'il y a quelques mois, particulièrement fermé, voir triste.

Le mercenaire aura crié une fois de plus le mot d'ordre de la compagnie avec tous les autres. Un hommage de plus pour un compagnon d'arme de moins. Il s'y faisait sans vraiment le souhaiter. Le détachement venait avec un certain confort mais aussi un désagréable sentiment, celui de trahir la mémoire des défunts.

L'homme s'éloigna finalement de la masse variablement émue de ses subordonnés pour se diriger vers ses humbles quartiers, avec en tête de noyer la tristesse dans le sommeil, aussi peu accueillant fut-il par les temps courants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 21 Fév - 11:12

Arliden regardait les flammes du feu de camp dévorer lentement le fagot d’aulne qu’il y avait jeté.
Jacek avait été l’un de ses plus proches frères d’arme, et il était maintenant passé de l’autre côté. Ce que les autres voyaient en lui comme de l’indifférence avait vacillé, ce soir-là.
Il s’en voulait. Il regrettait de n’avoir pas été là; peut-être que s’il avait été présent, les choses auraient pris une tournure différente. Mais aurait-il pu l’empêcher de donner sa vie pour les autres ? Il savait que non. C’était son choix, et il devait l’honorer.
Il se sentait vieux, ce soir-là. Terriblement vieux.

_________________
Le loup, en moi, est cette force fluante qui bondit déjà vers sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 21 Fév - 16:03

Ylanah observait dans un silence de mort le brasier qui ne faisait que consumer le bois des Grisonnes, et non le corps de leur compagnon de longue date. Elle s'appuyait lourdement sur son bâton aux côtés d'Anarya, les yeux embués de larmes et le visage rougit par la peine et la douleur. Elle ne pouvait réprimer les quelques sanglots qui venaient parfois secouer sa fluette silhouette. Elle aurait voulu dire un mot, mais elle en était incapable. Le chagrin enserrait solidement sa gorge et même murmurer le plus simple des mots relevait du miracle.

Tout semblait brouillon et confus dans son esprit, incompréhensible.

Elle s'en voulait, de ne pas avoir eu la force suffisante pour soutenir ses compagnons avant que l'impensable ne se produise. Elle savait au fond qu'elle n'aurait rien pu changer à l'issu de l'affrontement de ce soir, qu'elle avait fait son maximum. Et c'était justement ce qui la mortifiait. Si elle avait été plus forte, plus endurante alors peut-être... peut-être que son héros serait toujours parmi eux. A passer dans les rangs en riant grassement, mettant une claque dans le dos de Marvin avant d'aller concocter son fameux ragoût en racontant ses histoires.

Rempart inébranlable, le Bouclier de la Rétribution s'était brisé ce soir là. Et il s'en était allé selon son vœux le plus cher : en protégeant ceux qu'il aimait. En la protégeant elle, encore et toujours.

Ylanah enroula ses deux mains autour de son bâton, et vint réciter une prière silencieuse pour le vieux guerrier. Espérant secrètement qu'il avait rejoins sa première famille pour l'éternité.

Puis encore une fois, elle éclata en sanglots.

Car si la Rétribution avait perdu un frère d'arme, pour elle, c'était son chevalier protecteur et un père de substitution qui s'en allait, creusant dans son coeur un vide qui ne s'en irait jamais vraiment.

Comme ses souvenirs plus heureux de Jacek Falsom, héros de la Rétribution.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harald



Messages : 13
Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 21 Fév - 16:53

Harald ouvre les yeux encore allongé sur sa paillasse dans sa tente. Le combat de la veille l'a épuisé, pas seulement par ses blessures habilement pansées par Oswin, il en avait vu d'autres, mais par cette énergie du vide que le Seigneur des Glaces lui avait infligé. Il était marqué, épuisé, vidé.

Nouvellement arrivé dans cette compagnie, il a livré sa première bataille aux côté de ses nouveaux frères d'armes, frères d'armes qu'il connaissait à présent, ils les a vus combattre, tuer, tomber, hurler et agoniser dans la boue et le sang...

Et surtout ce Falsom, ce brave... Nulle sépulture pour ce héros... Harald sentait la souffrance des autres mercenaires dans le camp, et il la partageait. La perte de Falsom avait créé un gouffre dans son coeur, lui qui était si solitaire par le passé.

Il referme ses yeux brillants, en pensant à quelque maxime de vétéran de guerre : "La mort est un élément naturel de la vie, réjouis-toi pour tous ceux autour de toi qui retournent à la Lumière. Ni les pleurer ni les regretter tu ne dois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Gordon
Mercenaire
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 21 Fév - 17:05

Mort au combat : c'est ce que tout Foudrepique serait fier de laisser comme souvenir. Sans doute est-ce la raison pour laquelle Osgurd aura semblé rester de marbre face au bûcher funéraire, contrairement au plus grand nombre. Bien sûr, il y avait aussi qu'il ne connaissait pas autant le vétéran que les autres.
C'est donc sans grandes difficultés qu'il aura incliné la tête face au bûcher, saluant la vaillance du Rempart de la Rétribution, comme le devrait n'importe quel guerrier à la mort d'un de ses semblables dont la valeur n'était plus à prouver.

Exténué, le nain blessé durant la bataille profitera d'un repos aussi court que réparateur.
Pourtant, dés l'aube, on le vit au près des blessés, comme si fermer les yeux quelques petites heures lui suffisaient pour retrouver toute son énergie et retourner au front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Revenir en haut 
Page 22 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Nouveautés et rumeurs WF
» Compagnie Maritime Brigande
» Rumeurs pour les soeurs de batailles
» salaire et compagnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: