Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 27 Mai - 4:17

Cela faisait des jours qu'Ylanah passait le plus clair de son temps à l'infirmerie. Cette dernière était pleine à craquer de monde depuis l'assaut du campement plus tôt dans la semaine, et il était loin de n'y avoir que des mercenaires de la Rétribution.

De nombreux Pandashans qui avaient défendu l'entrée sud en compagnie du capitaine et de l'adjudant Shelton, et qui avaient donc affrontés les yaungols plutôt que l'Écume Sanglante en étaient ressortis gravement blessés. La jeune femme ne ménageait pas ses forces au détriment de ses heures de sommeil pour venir dispenser les bienfaits de la Sainte et ses compétences médicales aux plus mal en point, sans distinction aucune.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ling/Esteban
Mercenaire
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 9 Juin - 2:47

Au petit matin, la pandashan était sur le mur, observant les Steppes de Tanglong désormais libérées de la nécromancie. Elle repensait à son dernier combat contre le chevalier de la mort.
Depuis son enfance Ling a apprit à contrôler ses émotions, ne pas se laisser emporter par la peur, le doute, la violence, la colère, le désespoirs, la haine ou l'orgueil... Pendant douze ans elle a été exemplaire, accomplissant ses missions sans faillir. Douze ans à affronter les yaungols et les mantides sur le mur sans jamais se remettre en question, même l'arrivée de la horde et l'alliance n'avait pas réussie à la chambouler.

Mais depuis l'invasion de la Légion, tout avait changer. La pandarie s'en est sortie grâce à l'union de tout ses peuples mais elle en est ressortie faible, plus faible encore qu'après le réveil des Sha. La moniale pensait que la pandarie se relèverait une fois encore, mais ce nécromancien, cette invasion dans les Steppes par un ennemi extérieur... elle ne l'avait pas prévue, personne ne l'avait prévu, pas même l'élite des pandashan.

En quelques semaines elle est passée par toutes les émotions interdites par son ordre:
Elle a éprouvée de l'orgueil vis à vis des mercenaires alors qu'elle ne les connaissait pas, pensant les pandashan supérieurs.
La violence s'est manifestée lors de leurs premiers assauts sur les Yaungol lorsqu'elle a constatée qu'ils se servaient d'arts sombres.
La colère l'a traversée lorsque la mercenaire Anarya a voulue subjuguer une aberration du vide.
Sa haine s'est réveillée lorsqu'elle s'est rendue compte que des étrangers profitaient de la faiblesse de la pandarie pour y nourris leurs sombres projets une fois encore.
La peur s'est éprise d'elle alors qu'elle découvrait les plans du nécromancien.
Le désespoir s'est emparé de son corps alors que le chevalier de la mort était sur le point de lui porter un coup fatal.
Et maintenant c'était le doute qui l'assaillait, Ling avait juger les mercenaires comme des étrangers tout juste utiles, maintenant elle se rendait bien compte qu'ils étaient plus que ça.

La moniale avait vu en Retribution les plus grandes qualités, le courage, la vaillance, la fidélité, une volonté qui ne faiblissait pas même face à un ennemi trop puissant. Malgré leurs défauts et leurs émotions libres ils étaient dignes des plus braves guerriers.
Ling remettait tout en question, son grade, sa situation, sa vie... Ce matin là elle devait s'entretenir avec son maître pandashan, pour lui parler de tout cela, pour qu'il l'aide à choisir son chemin.

La pandarène était curieuse, elle voulait en apprendre plus sur ces étrangers de l'alliance, sur les terres par delà la Pandarie. Elle voulait apprendre pour devenir une meilleure pandashan encore. Son tuteur lui dit alors que c'était une décision qu'elle seule pouvait prendre, quelque soit le chemin qu'elle prendrait elle serait toujours le bienvenue chez elle, en pandarie.

Ling savait au fond d'elle qu'elle avait déjà prise sa décision, dés son entretien avec le capitaine Aldwynn elle s'était déjà décider en réalité.

La moniale allait rejoindre l'Alliance et partir à la découverte d'Azeroth, sa première décision sera de postuler auprès de Retribution, avant qu'ils ne repartent sur leurs terres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna McKellen
Recrue
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 11 Juin - 10:07

La présence discrète de la belluaire au sein de la compagnie n'était que rarement relevée, et si une seule présence avait suffit à ne pas l'oublier, elle le devait probablement à Orwell.

Le jeune corbeau dont l'envergure n'était à envier à personne était en effet du genre à ne pas être capable de se faire oublier. L'arrivée à Hurlevent et notamment l'ouverture de la cage dans laquelle il fut enfermé tout le long du trajet fut marquée par d'incessants croassements, de plumes virevoltantes au grès de ses envols dans les voiles, et les premières journées en ville furent également pour lui l'occasion de ramener plusieurs objets "glanés" dans quelques ruelles ou à même le port : Brocs en fer brillant, Bijoux en tout genre, verroterie, nul doute qu'à l'intérieur de ce petit amas de trésors en tout genre, l'on puisse en tirer quelques profits qu'ils soient.

Toutefois, en ce début de matinée, le fauteur de trouble semblait manquer à l'appel, de même pour sa comparse. L'appel du repos en ces temps de permission aura probablement été pris à la lettre, tandis qu'en seule preuve de son passage sur le navire, déposés avec soin près de l'infirmerie, une pâquerette, un pissenlit, et un fusain, soigneusement rangés dans une vélin plié, lequel est marqué au nom d'Osgurd.

_________________
Tremble, Hellheim, car Olivia va y foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenn Oldman
Mercenaire
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/11/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 11 Juin - 11:20

"Et puis d'abord, je vois très bien..." 

Le vieux tavernier faisait face a un de ses nombreux bons clients : Tout aussi bavard que buveur, ce qui faisait le régal de la tenue de son affaire.
Glenn y passait probablement plus de temps que sur le bateau depuis leur escale, et le visage du rouquin n'était effectivement pas inconnu du tenancier.

Il avait toutefois eu l'habitude de le voir moins abîmé, et observait le jeune homme d'un œil critique, sans rebondir sur la moindre de ses paroles autrement que par quelques hochements désabusés.

Le Gilnéen, lui, profita d'une matinée de plus accoudé au comptoir pour s'affairer à la rédaction de nouvelles lettres, qui serait envoyées dans la journée. Encore faut-il qu'il ne les oublies pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Zoophile
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 22
Localisation : A L'AISE BREIZH

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 14 Juin - 21:02

Déterminée. Depuis quelques jours, Elena passait le peu de temps qu'il lui restait sans ses enfants, dans les bas quartiers, tavernes mal famées et maisons closes de la ville. Elle aura pu être aperçue en train de questionner les propriétaires des lieux, les ivrognes mais aussi les prostituées. Certains acceptant volontiers de bavarder, d'autres moins.

Après quelques recherches et réponses, elle aura finalement disparu de la Capitale durant une journée, suivant les seules pistes trouvées jusque là.

Une chaleur étouffante, l'eau salée, et les marins et pirates qui déambulaient. De bons et mauvais moments de sa vie refaisaient ainsi surface.
Cette cabane, ce bois et ces rayons de soleil qui filaient à travers les planches. Pourquoi était-elle en si grand désordre ? Qui avait bien pu l'accompagner ici ? Que s'était-il passé ? Toujours aucune réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 15 Juin - 13:23

"Bordel, j'avais oublié à quel point cette ville c'était de la merde..."

Le Gilnéen maugréait son mécontentement de temps à autre en déambulant dans les rues de capitale, donnant parfois un coup de pied exaspéré dans le moindre caillou ayant le malheur de se mettre sur son chemin.

Non pas que Logan détestait Hurlevent - quoi qu'elle était trop ensoleillée à son goût - mais c'était plutôt ses habitants qui désespéraient le guerrier. Des égoïstes avides de pouvoir et d'argent pour la plupart, ou alors des gens déterminés à surtout ne pas sortir de leur train-train quotidien, la tête bien ancrée dans le sable.

Même si le tournoi avait donné un peu de visibilité à la compagnie, la campagne de recrutement elle était... mauvaise, au mieux. Mais était-ce si étonnant au fond ? Sans doute que non. Avec la fin de la Légion était venue une stabilité toute relative, mais une stabilité malgré tout. Et les gens s'y accrochaient aussi sûrement qu'une moule à son rocher.


"... Pas en une après-midi qu'on va trouver quatre recrues de toute façon."

Le mercenaire soupira, avant de suivre les pavés jusqu'à une taverne du quartier des mages, n'en ressortant qu'une paire d'heure avant le départ pour préparer ses affaires.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenn Oldman
Mercenaire
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/11/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 15 Juin - 16:04

La Baie du Butin avait accueilli le rouquin la veille dans l'après midi, et lui avait dit adieu au matin très tôt, alors que les premiers rayons de soleil peinant à dépasser l'horizon marin.

Cette permission exceptionnelle lui aura été vaine, rien de ce qu'il espérait retrouver la bas ne s'y trouvait. C'etait comme si c'est endroit avait recraché à la mer le peu de gens qu'il appréciait.
Le cabanon de sa mère était vide de toute âme. Voilà un moment que ces planches de bois n'avaient pas eu de visite, en témoignaient les vestiges poussiéreux d'un ancien laboratoire alchimique. Et pourtant l'odeur bien familière de poudre d'os brûlée persistait et lui piquait au nez, lui rappelant de nombreux souvenirs. Sur le sol, il avait pu ramasser une perle, qui elle aussi lui était bien connue. Ce morceau de ville avait été figé dans le passé, et il en était certain, à présent : plus rien ne le retiendrai ici.

Hurlevent lui ouvrit à nouveau les bras pour une dernière journée, qu'il passa, silencieux, perché dans les voiles, tout juste sous le nid de corbeau.
Prêt au départ, renouant avec sa solitude tant aimée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios
Mercenaire
avatar

Messages : 661
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 16 Juin - 13:44

Le bateau aura finalement pu approcher des côtes, immobilisé près des ruines d'un ponton pour y dresser le sien, et donner directement sur le campement des mercenaires. Les fétiches et tridents dégagés, plus aucune trace des nagas sur l'île, et les hommes de la Rétribution peuvent enfin entamer les repérages et recherches, malheureusement sans succès pour l'heure.
L'air frais du large se mêlant au parfum enivrant des forêts enchantées, Féralas paraît d'autant plus proche aux guerriers épuisés cependant que des murmures inquiétants leur parviennent, vestiges d'une époque lointaine, et sûrement terrible.

La traversée de la Grande Mer quant-à-elle fut assez calme, ponctuée de bifurcations cependant que les quelques invités elfes restaient à l'écart du groupe, à l'exception d'Etheran qui cherchera à les approcher, avant d'être sûrement dégagé poliment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenn Oldman
Mercenaire
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/11/2017

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 14 Juil - 20:33

Il avait traversé toute une palette de sentiments, lorsqu'il avait réceptionné la lettre scellée du sceau de l'Alliance. Il avait même hésité un long moment avant de l'ouvrir, redoutant que la fatalité ne lui saute à nouveau aux yeux. Et ce fut le cas : la déchirure du sceau en appela un autre sur la lettre soigneusement pliée, forçant le jeune homme à faire face à la réalité.

          "...Êtes rappelé immédiatement sur les terres du Royaume de Hurlevent."
                                                                "...Prendre les armes pour faire front contre l'ennemi."

Tout cela allait recommencer, et pas même les heures, et la nuit passée après la réception n'avait arrangé la chose. Encore moins lorsqu'il fut le temps de l'annoncer.

Tout au cours des deux échanges qu'il avait eu, l'esprit égaré du jeune homme avait mené une bataille perdue d'avance contre son sens de l'engagement, et le nombre de choses qu'il avait juré de se prouver à lui même.
Il aurait juré un instant pouvoir toutefois s'en défaire, en croisant le regard d'Oswin lorsque le Capitaine lui intima de réfléchir sérieusement aux risques encourus. Ce ne fut pourtant qu'une impression, une projection trop courte sur un avenir qu'il ne savait pas sien. Et puis... Qui sait? Il reviendrait certainement.

Le reste, il avait décidé de le passer dans les voilures de l'artimon. Il lui faudra bientôt débarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 19 Juil - 10:06

Logan fixait depuis de très longues minutes déjà le bras de mer les séparant de Teldrassil, son regard vagabondant parfois en direction de l'Arbre-Monde en ce début de matinée.

"Les choses vont pas s'arranger, ça va faire que escalader en intensité", se murmura-t-il à lui-même avant d'en retourner à sa tente d'un pas lourd.

La Horde n'allait sans doute pas s'arrêter là comme lui et Marvin le craignaient : s'ils pouvaient se permettre de détacher vingt chevaucheurs de worgs et au moins un arcaniste pour quelques mercenaires en reconnaissance, c'est qu'ils avaient plus à leur offrir en réserve : bien plus.
Rien n'était joué d'avance cela dit. La moitié de la compagnie qu'ils avaient ne manquait pas de mercenaires talentueux. Avec des tactiques de guérilla et en travaillant conjointement avec les elfes de la nuit, ça pourrait peut être passer.

Il le faudrait en tout cas. Personne n'avait envie de payer le prix de l'échec.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeryin Aubelame
Mercenaire
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 28 Juil - 0:38

Parmi les affaires d'Emerline, au campement, aura été retrouvé le testament de la défunte prêtresse. Quelques lettres séparées s'adressent à ses compagnons mercenaires, notamment Thomas et Ylanah, bien sûr, contenant remerciements divers et mots plus sincères.

S'ajoute à ça la liste de re-distribution habituelle.

Citation :
Je ré-écrie ce testament en vue du déroulement de la campagne actuelle. Connaissant les troupes qui nous opposent, mon acharnement m'a sans doute emporté.

Mon Bibelot Sacré va à Thorne. Mon Livre de prières va à Colin. Qu'elles puissent en faire meilleure usage que moi.

Ma Chaîne du souvenir va à Osgurd. Malgré des débuts rocailleux, tu as gagné mon respect. Je regrette de m'y être prise si tard.

Mon Colifichet de Robustesse va à la Recrue Mercer, le Collier de bravoure à Elsik, et la Bague d'esquive à Darbelès. Il faut bien donner un coup de pouce à la nouvelle génération.

Mes potions de soin vont au Sergent Grant, mes antidotes à Arliden. J'ai confiance en vous, vous saurez vous débrouiller.

Mes recherches et mes concoctions seront récupérées par Ylanah, en souvenir à nos discussions.

A Thomas je rend mes marques noires, et son surin. *les quelques mots suivants ont été barrés plusieurs fois, raturés, avant qu'elle ne passe à la suite*

Vous avez été ma famille, pendant un temps. Vous m'avez changé pour le mieux. J'aurais voulu rester un peu plus longtemps.

Qu'Elle vous guide tous pour la suite, encore et pour l'éternité.
Que ma Ténacité vous accompagne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Gordon
Mercenaire
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 28 Juil - 11:03

Entre ses doigts calleux, chaque maillon de la chaîne coulissait, était inspecté de caresses lentes et songeuses, comme si son créateur lui-même revenait s'assurer de sa qualité mais aussi communier avec l'état d'esprit dans lequel il était au moment de la création du bijou. Il n'en était rien, bien sûr, mais l'échange entre celui-ci et Osgurd, parsemé de pensées à l'égard d'Emerline, vibrait malgré tout d'une étrange intensité.

Relevant la tête après quelques bonnes minutes de communion avec les éléments, mais aussi les esprits, le nain vint reposer la chaîne, la laissant pendouiller dans le vide, suspendue à l'un des bords de son totem chamanique. Le regard perdu sur les étoiles, et bientôt sur l'Arbre-Monde des elfes, sa voix lourde, grave, mais calme, s'éleva pour murmurer à l'intention de ces entités qu'il sert en échange du prêt quotidien de leurs pouvoirs, sans doute dans l'espoir d'obtenir, cette fois, un peu plus de leur immense savoir sur ce monde.
"Où est notre avenir, désormais... ? Au milieu de ces morts innombrables, qui atteignent maintenant même les rangs de ceux avec lesquels je me bats... Quel est mon rôle ? Comment puis-je les soutenir... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacek
Mercenaire
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/04/2016

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 28 Juil - 19:41

Thomas Hanssen n'avait pas bougé de la nuit et encore à l'aube, les mercenaires matinaux pouvaient l'apercevoir assis, face au rivage, non loin du bûcher qui avait servi de dernier repos à la prêtresse.

Il aiguisait machinalement un de ses surins, perdu dans un flot de pensées contradictoires.

"La survie est tout ce qui compte, qu'importe mes sentiments. Plutôt elle que moi."

Il essayait sans doute de se convaincre mais il n'avait pas encore réussi à trouver l'envie de s'éloigner des cendres de l'inquisitrice.


"Elle ne t'aimait pas, elle voulait simplement un protecteur. Un homme de main. Un chien fidèle."

Il sourit à cette pensée. Il est difficile, même pour lui de comprendre comment la Stromgardienne pouvait lui avoir trouvé quelque chose. Certes, il n'était pas le même avec elle mais il était loin de l'homme idéal et nombre de ses camarades mercenaires pourrait le confirmer.
Pourtant, comme d'un commun accord à leur rencontre, ils s'étaient protégés l'un l'autre, avant de devenir plus que des simples compagnons.


"Thomas."

Un simple prénom. Le sien. Elle avait pris l'habitude de ne pas argumenter avec lui, elle prononçait simplement son prénom en croisant son regard avec le sien.
C'était comme une alarme, un phare dans un océan de haine, pour le prévenir qu'il allait trop loin.
Au début, il l'avait pris comme une marque d'autorité de sa part, qu'elle avait du pouvoir sur lui, mais il avait vite compris que ce n'était que de l'affection qui lui avait épargné de nombreux ennuis.


Dans un grognement, il chassait ces quelques pensées pour se concentrer sur le surin. Le manche n'était pas usé malgré la mauvaise qualité du bois qui composait ce dernier, trahissant un manque d'utilisation.
Il fit passer l'arme entre ses doigts comme à son habitude avant de reprendre son aiguisage, insatisfait.


"Quand les lames de vos camarades se retourneront contre vous, personne ne viendra vous sauvez, Hanssen."

La menace du Capitaine, froide et sans appel. Un avertissement pour ses actes. On ne peut s'en prendre à un camarade sans en subir les conséquences, surtout pour un homme qui crache son venin sur le premier non-humain qui passe.
Il avait craint pour sa vie, et sans doute pour la première fois depuis son entrée dans la compagnie, il avait craint pour la vie de quelqu'un d'autre.
Le choix qu'il avait fait ce soir là, de couper les liens avec la prêtresse lui avait beaucoup coûté.
Plus qu'il ne l'avait imaginé pour être honnête mais il ne voulait pas l'entraîner dans sa chute.


"Il n'y a pas de sentiments dans une vie de soldat, s'attacher à quelqu'un qui peut mourir demain est une belle connerie."

C'était ses mots, des mots qu'il avait partagés avec beaucoup de membres de la compagnie qui lui reprochait son manque de tact et la violence de ses propos.
C'étaient ces mots qui avaient tracé sa ligne de conduite.
Il avait trahi ce principe pour Emerline, même après avoir rompu avec elle. Il ne l'avait jamais vraiment quitté comme une dette tacite qu'il ne pourrait jamais rembourser complètement.
Une belle ironie pour un pragmatique comme lui.


Un sourire amer sur le visage, il admirait la lame du surin qu'il avait récupéré dans les affaires de la disparue. Il testait le tranchant nouvellement aiguisé sur un morceau de cuir avant de le ranger dans une des caches de son armure, mémorisant son emplacement.
La mort n'était pas une option, elle ne le sera jamais. Mais par respect pour elle, la fin du sorcier devenait une affaire personnelle malgré la puissance de ce dernier et sa simple condition de soldat.
Sans doute une forme de rédemption, il restait un mercenaire de la Rétribution après tout.
Il se redressait, étirant des muscles douloureux avant de se diriger vers le campement, non sans jeter un dernier regard aux cendres du bûcher.


"Elle me manque."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 6 Aoû - 18:43

Le coin alloué à la compagnie avait été embaumé du parfum du thé, cette nuit-là. De quoi étouffer les relents qu’avait provoqués l’opération; assis à côté de la couche d’Anarya, Oswin et Arliden partageaient une tasse brûlante, seul repos que la tension leur accordait pour le moment.

L’opération avait duré une bonne partie de la nuit; Oswin, jouant du scalpel, avait effectué le plus gros du travail, dissociant les chairs étrangères de la jambe de la mage, lentement, avant qu’Arliden, par sa magie, ne se charge de régénérer les chairs manquantes. Sous la lumière verte, les vaisseaux sanguins, nerfs et muscles avaient petit à petit commencé à se reconstituer, pour finalement s’entreconnecter de nouveau.

C’était une première pour l’un comme l’autre. Tout était loin d’être parfait, mais leurs recherches d’un mage spécialisé dans la transmutation n’ayant pas porté leurs fruits parmi la coalition, il avait fallu agir. Au vu des circonstances, ç’avait été la meilleure solution possible. Aucun des deux n’était pleinement satisfait; il faudrait pourtant faire avec. Comme toujours.

_________________
Le loup, en moi, est cette force fluante qui bondit déjà vers sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 7 Aoû - 15:27

Plus que jamais ces derniers jours, le sergent de la Rétribution semblait fatigué. Pâle, les yeux cernés et quelques cheveux tendant vers le gris dans sa tignasse étaient des traits on ne peut moins trompeur. La campagne avait été particulièrement difficile, ce n'était un secret pour personne, et le poids des responsabilités qui avaient submergé Logan dans les derniers jours n'avaient en rien aidé.

S'il semblait rassuré maintenant que Marvin s'était réveillé et allait mieux, il ne semblait pas pour autant en grande forme. L'on pouvait régulièrement le voir porter une main à sa bourse, ou s'isoler quelques secondes à fermer les yeux dans un coin. Le fait de devoir partager la grotte avec tant de monde, peut-être ? Nul doute que le gilnéen semblait bien plus nerveux qu'avant et sur la défensive, en tout cas.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorrhagan
Recrue
avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 10 Aoû - 17:21

L'inquiétude se lisait sur le visage de l'arcaniste alors qu'elle avançait à grandes enjambées dans les ruelles du quartier des mages. Les événements de la veille avaient éveillé en elle une alerte dont elle n'avait jusque là pas soupçonné l'existence. Il y avait beaucoup à faire et elle se retrouvait seule ou presque, se rassurant uniquement du fait que rien ne pourrait arriver dans l'enceinte de Hurlevent. Et pourtant... A qui faire confiance ? Plus personne ici n'en semblait digne, à part peut-être Aury. Après tout, si Osgurd avait cherché à instiller le doute entre les deux arcanistes, cela ne pouvait que dire qu'il était de son côté... Ou peut-être pas, mais il faudrait composer avec. La mage s'arrêta devant une bâtisse sombre, l'air abandonnée. Elle prononça quelques mots de pouvoir en tourant la clé dans la serrure, qui s'ouvrit sur vestibule plongé dans une obscurité presque surnaturelle. Elle referma rapidement la porte après s'être assurée de ne pas avoir été suivie. Personne sauf Arliden ne connaissait cet endroit, et elle avait espoir que lui aussi demeurait du bon côté, pour l'heure.
Dans un élan de paranoïa, elle s'approcha de son bureau, faisant léviter l'ensemble des objets qui demeuraient sur celui-ci pour les placer dans un coin de la pièce. Elle s'approcha de la bibliothèque et en observa l'ensemble, livre après livre, en extirpant des tomes qu'elle n'avait jamais ouvert jusqu'à ce moment. Une imposante pile se dressait désormais sur son plan de travail, et l'arcaniste, déterminée, usa des graines confiées par Arliden qu'elle ne dilua que très peu, contrairement à ses recommandations. Elle s'assit finalement, grimaçant alors que sa cuisse lui rappelait l'opération récente qui l'avait affaiblie. Il faudrait résoudre ce problème demain. Pour l'instant, l'heure était aux recherches, et les prochains jours ne seraient pas de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 10 Aoû - 21:01

Genn Grisetête se tenait aux côtés du Roi Anduin Wrynn et menait avec lui les forces de l'Alliance à l'assaut des murs de Lordaeron. De toute part les forces bleues et or dominaient le champ de bataille. Acculées, les forces de la Horde subissaient le feu continu des lignes de tireurs et de l'artillerie impressionnante de l'armée de l'Alliance. Les murs de la ville tremblaient à chaque détonation et les cohortes de fantassins avançaient avec discipline en direction des brèches.

Sur le flanc droit, loin du commandement se tenaient les mercenaires de Retribution. Plus mobiles que les lourdes formations alliées, ils jouaient le rôle de tenaille mais participaient également au pilonnage brutal.
A l'avant se tenait le Capitaine, entouré de ses guerriers. Ce dernier pris le temps d'observer la détermination, mais aussi la crainte qui se lisait sur les visages de chacun. La soif de vengeance des exilés de Lordaeron était palpable. En première ligne, les paladins tenaient la position avec Baron et d'autres mercenaires, avides d'en découdre avec la masse grouillante et sauvage qui se dirigeait droit sur eux.

"Ils vont charger ! Tenez vous prêts ! " cria-t-il aux hommes qui l'accompagnaient.

"Tireurs ! Ralentissez leur charge. Silence c'est à vous de jouer !"

De nouveaux traits fusèrent sur les soldats ennemis, accompagnés d'explosions bruyantes. Juché sur sa machine infernale, l'adjudant Farell fit tonner une nouvelle fois son canon et hurla des insanités à un groupe de gobelins aperçu quelques instants plus tôt alors qu'un blizzard s'abattait également sur les infortunés.
Mais cela ne suffit pas à calmer leurs ardeurs. Les guerriers rouges heurtèrent les lignes humaines avec une telle rage que rien ne fût capable de les retenir. Les combats s'éparpillèrent rapidement sur toute la longueur du champ de bataille. Non loin de lui, Assast aperçut son Limier, ivre de carnage, fendre en deux un orc, puis éviscérer un troll d'un revers de sa lame runique.
Il vit Kessenart déchaîner sur un réprouvé la colère de la Très Sainte et Delpé se placer sur la trajectoire d'un tir à la place d'un de ses camarades.
Feulevent surgir dans le dos d'un gobelin et plonger avec délectation ses lames dans sa gorge.
Bloquant une attaque il riposta d'un revers de son épée avant de faire rugir un pistolet dans le crâne d'un grunt qui s'effondra à ses pieds. Une flèche amie le frôla pour aller se ficher dans la poitrine d'un second adversaire qui le menaçait. Il perçut la présence d'Elena couvrant ses arrières et resserra la prise sur son arme.

"ELZEN ! On se fait déborder par le centre ! Le Roi est en mauvaise posture ! Allez par là bas avec quelques hommes !" ordonna le mercenaire à son sergent qui se tenait non loin de là, déjà couverte de sang ennemi. Le mercenaire Longezeau se fit couper en deux à côté d'elle et le sergent entreprit aussitôt de venger sa mort avant de lâcher "On essaie Capitaine !"

En effet la contre-attaque de la Horde semblait avoir pris tout le monde de court et une grande partie de l'armée de l'Alliance semblait totalement disloquée. C'est alors qu'un puissant halo de Lumière jaillit de nulle part. Un véritable raz-de-marée apaisant qui fit se redresser de nombreux blessés et emplit de force les coeurs des braves. Et à l'unisson tous fondirent de nouveau dans la bataille. Une guerre totale. Un tumulte sourd où chaque camp vidait sur l'autre des années de haine et de rancoeur accumulées. Il n'y aurait pas de quartier.
La mêlée se poursuivit encore un certain temps, entrecoupée d'explosions et d'engins de siège gigantesques qui surgissaient sur le champ de bataille.
Mais alors que l'humanité reprenait l'avantage, bien décidée à châtier de son glaive les impies qui occupaient depuis trop longtemps un de leur foyer, le pire se produisit.
Des catapultes crachèrent des tonneaux verdâtres sur la bataille, indistinctement tandis qu'une masse de porte-pestes déversaient à leur tour le gaz terrible.

"LA PESTE !" hurla une voix derrière lui.

Déjà elle se répandait non loin d'eux et menaçait ses hommes. Il fallait réagir et au plus vite.

"Ziegler ! Lugen ! Evacuez les blessés vers le camp de base !" Retraite ! Suivez la bannière du Roi !"

Les prêtres fondirent alors pour emporter indistinctement les corps de mercenaires et d'alliés avec l'aide de soldats valides pendant qu'une poignée d'entre eux repoussait les créatures infâmes que venait d'invoquer la Reine Banshee.
Du haut des murs un archer choisit ce moment exact pour gratifier le pauvre Sebastian Lugen d'une flèche dans la gorge. Il s'effondra au côté du blessé qu'il traînait péniblement.

La retraite était pénible et la peste se répandait à toute allure sur la plaine désolée qui servait de champ de bataille.
Les mercenaires, séparés du reste des forces, luttaient péniblement pour se frayer un passage mais un nombre toujours plus grand de cadavres réanimés bloquait leur progression. C'est alors que l'un d'eux pris une décision courageuse.
"Ce fût un honneur de boumer avec vous tous," fit la voix, à peine perceptible dans le nuage de fumée et de poussière qui accompagnait la fuite.
Une silhouette se détacha alors de la petite troupe pour fondre droit sur les ennemis qui se pressaient dans leur direction et une explosion gigantesque résonna dans l'air. Le souffle repoussa même le nuage de peste qui menaçait à cet endroit aussi. Un répit temporaire. Le sacrifice d'Arker permis au Capitaine de mener le reste de ses hommes en avant. Le camp de l'Alliance n'était plus très loin et ils n'avaient aucune idée de ce qui pouvait bien se passer tant le gaz obscurcissait tout.

Ziegler vint se planter à ses côtés.
"Nous avons perdus Lugen, Dalmart, Longezeau et Arker, Capitaine. Et de nombreux autres sont blessés. La retraite n'est plus une option..."

Il gronda et se contenta de hocher la tête avant de chercher Elena du regard et de l'apercevoir non loin de là. Aussi hagarde que les autres.
La défaite était-elle une option si proche du but ? L'Alliance ne devait pas s'effondrer mais...

Une ombre gigantesque survola alors les mercenaires et les troupes qu'ils étaient finalement parvenus à rejoindre en coupant court à sa réflexion.
"Un navire" ? songea t-il. "Quelle est-donc cette .."
Et comme par miracle alors que la peste refluait sous l'influence d'une force inconnue et que l'engin surgit de nulle part creusait une brèche dans les murs de la cité il put percevoir un cri plus haut que les autres. L'ordre de charge. De nouveau.
Tout n'était pas perdu. L'heure n'était pas aux questions mais à la guerre.

"Ziegler emmenez les blessés au campement. Les valides avec moi. On ne va pas laisser la putain noire nous voler la victoire ! LA REDEMPTION OU LA MORT ! POUR L'ALLIANCE !"

Le temps des regrets viendrait, plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Colin d'Amara
Mercenaire
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/05/2018

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 12 Aoû - 20:31

Si l'inquiétude distillait son venin au compte-gouttes depuis la Pandarie, aujourd'hui le robinet était grand ouvert et l'angoisse nouait les tripes de la prêtresse. Elle avait beau se raisonner que désormais ils étaient tous en sécurité à Hurlevent, rien n'y faisait, et le tirage de Callix n'améliorait en aucun cas la situation.

L'interprétation des cartes faisait écho aux préoccupations de la jeune femme, justifiant ses craintes, voire les décuplant ; de quoi devaient-ils se méfier ? ... de qui ?

Assise sur le lit, elle baissa le regard sur le libram à ses cuisses et en caressa distraitement la couverture usée du pouce. En trois mois, elle en avait plus appris que toutes ses années à l'abbaye.
Et ce n'était que le début.
La flamme de la bougie vacilla dans la brise nocturne.
"Je n'ai besoin que de ta lumière dans ces ténèbres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonne
Allié/Client
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 16 Aoû - 22:29

Ça n'était ni la faute des batailles, ni des événements qui faillirent emporter Shelton, pas même du départ d'Alma. Lyonne s'était faite discrète, si ce n'est invisible ces temps ci, et la réponse à cette introspection résonna alors que sonna le départ pour Kul Tiras. Sa chair se hérissa et son échine se nimba d'une humidité ruisselante.

Le soir même, une lettre de démission fut déposée à l'attention du Capitaine, un courrier d'un autre genre glissa non loin des affaires de l'Adjudant Shelton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Grant
Sergent
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 17 Aoû - 21:17

Pendant leur bref séjour à Hurlevent, Logan n'aura pas manqué de faire de multiples aller-retour au Quartier Nain pour y voir un certain maître forgeron. Soucieux sans doute de se faire remplacer son bouclier oblitéré par une unique attaque de l'exécuteur Sha'kar lors de la précédente campagne, et de changer son espadon dont la lame était au-delà de réparable.

Le sergent de la Rétribution s'était donc fait fabriquer contre monnaie sonnante et trébuchante une nouvelle panoplie d'armes. Plus par nécessité de rester en vie que par réelle envie de parader sans doute, après avoir vu les forces qu'ils pouvaient affronter.

_________________
Panic Intensifies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Zoophile
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 22
Localisation : A L'AISE BREIZH

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 20 Aoû - 19:50

Alerte. C'est ce qu'était Elena depuis qu'elle avait posé les pieds sur ces terres, Lordaeron. Ce nom ne signifiait pas grand chose pour elle, et bien qu'elle n'avait aucun besoin de vengeance ou de justice, la détermination accompagnait l'once d'inquiétude perceptible dans les traits de son visage. L'Alliance ne devait pas tomber.

Les seules et uniques pensées qu'elle avait étaient destinées à ses deux adorables enfants et Assast. Si bien qu'elle gardait constamment un œil sur lui durant les combats, tâchant de le couvrir, lui et ses camarades, chaque fois qu'il le fallait. Machinalement, elle encochait les flèches les unes à la suite des autres, et les laissait fuser jusqu'à leurs ennemis.

Puis vint ce qu'elle craignait par dessus tout, la peste, ce gaz verdâtre et meurtrier. Elle entamait cette course contre la montre, contre la mort, avec le reste des hommes, pour rejoindre le camp de l'Alliance.
Malgré tout, jamais elle ne perdit espoir. Un fin sourire se dessinant même sur son visage à l'arrivée extraordinaire de ce navire avant de charger à nouveau. Bien décidée à venger ses compagnons d'armes tombés et à en finir une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Gordon
Mercenaire
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 23 Aoû - 0:42

Depuis les évènements qui sonnèrent la retraite des mercenaires à Sombrivage, Osgurd s'était montré plus discret, mais pas moins sympathique à l'égard de ceux qui lui adressaient la parole.
Il semblait vouloir attendre que les choses se tassent et, surtout, avait vraisemblablement beaucoup à faire avec les éléments. Les choses ne purent en effet pas rester secrètes bien longtemps puisque quiconque ayant tourné le regard vers lui, au cours de ses communions, aura constaté l'apparition d'un troisième totem chamanique à côté de ceux des Vents et des Eaux : celui des Flammes.

Il ne sembla pas vraiment enclin à en discuter davantage avec qui que ce soit, indiquant qu'il lui faudrait d'abord en référer aux officiers et que, avant même celà, il lui faudrait finaliser ses discussions avec les éléments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorrhagan
Recrue
avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 1 Sep - 14:56

Peu après l'arrivée du reste de la compagnie à Boralus, le trentenaire discret, connu sous le nom de Grégory, avait déposé sa démission. Il aura néanmoins acheté une potion de soins auprès de l'intendance avant de partir ainsi que gardé une marque noire en guise de souvenir.
Le reste de son butin amassé au fur et à mesure des missions aura été partagé avec un petit nombre de mercenaires, ceux pour lesquels il avait manifesté de l'intérêt.
-Ainsi, cinq marques noires auront été données à Vaelys Chantesang, pour cette bagarre dans laquelle l'elfe alcoolisée avait triomphé. Il lui proposa dans une lettre de remettre ça un jour.
-Cinq autres marques noires auront été confiées à Elena Everdan, afin de l'aider à acheter de quoi se mettre en sécurité, pour ses enfants.
-Arliden, Osgurd, Anarya et Balthazar auront également reçu le même nombre de marques, le combattant justifiant l'acte par l'importance de compter des membres tels que ceux-ci dans la compagnie.
-Le Sergent Grant enfin, reçut également cinq marques, le guerrier ayant entendu parler de sa volonté d'acquérir l'une des armes gardées par l'intendance.

Il emporta ensuite ses affaires avant de disparaître dans les ruelles de Boralus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaelys Chantesang
Vétéran
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 3 Sep - 0:38

Spectacle inédit, Vaelys avait paru, ce matin, accompagnée d’un carnet lourdement rempli et d’une plume dont l’enchantement devait au moins avoir le même âge que sa propriétaire. Installée au coin du feu, l’elfe avait longuement écrit sur quelques feuillets volants qu’elle avait ensuite coincés à la fin du livret. On aura également pu la voir parcourir les pages précédentes et, surprenante vision, sourire sincèrement de temps en temps au cours de sa lecture.

En contraste, elle se sera rarement montrée aussi froide et distante envers les personnes l’entourant, y compris les plus anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeryin Aubelame
Mercenaire
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 10 Sep - 20:16

Voilà tout juste une semaine que le Paladin Aubelame, après une première rencontre quelque peu chaotique, s'était vue rejoindre les rangs de la Rétribution.

Malgré l'austérité que pouvait inspirer son titre, Aeryin en aura surprit plus d'un en participant sans sourciller à quelques sorties en taverne, défiant sans doute quelques stéréotypes que l'on pourrait avoir sur son ordre. Après tout, dans quel texte sacré était-il écrit qu'un Paladin n'avait droit à aucune boisson, aucun plaisir, aucune détente ?

Elle restait en compagnie des mercenaires aussi longtemps que la soirée le lui permettait, se laissant charmer par les rixes et les piques de certains. Mais, quand le bruit prenait trop d'ampleur et que la foule avinée s'agitait un peu trop, elle se retirait rapidement dans les rues calmes de la ville, rejoignant sa couche pour un sommeil agité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Revenir en haut 
Page 24 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26, 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Nouveautés et rumeurs WF
» Compagnie Maritime Brigande
» Rumeurs pour les soeurs de batailles
» salaire et compagnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: