Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs de la compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 30 Mar - 14:26

Malena était accroupie dans sa tente, observant ses armes. Les mots du Lieutenant résonnaient encore dans sa tête : "Qui protègeriez vous ? Vos parents de sang, ou celle que vous avez juré de défendre ?". Elle n'avait pas cessé de méditer sur la question depuis la veille. Elle n'avait plus de parents en vie, ou tout du moins, aucun qui lui sois proche ou qui ce soucierait d'elle. La logique voudrait qu'elle se tourne vers la compagnie donc...
Et pourtant, elle se sentait retenue par quelque chose. Et si elle venait a avoir des enfants ? Qu'elle fondait une famille ? Laquelle passerait en premier, celle du sang, ou ses compagnons d'armes ?
Elle n'arrivait pas a répondre. Elle repensa au capitaine, a sa femme et ses enfants. Il était resté auprès d'eux, voir si tout allait bien, avant de les rejoindre. Elle ne voulait pas tirer de conclusions hâtives, mais, le sang semblait primer, comme elle le pensait.

Elle continue de contempler ses armes un moment, sa bardiche, son bouclier, et son épée. Que choisir, protection, ou attaque ? La compagnie ne manquait pas de potentiel offensif. Mais une défense digne de ce nom... Il n'y en avait pas vraiment, ou trop peu. De plus, elle était officier dorénavant. La raison devait l'emporter sur les préférences personnelles. Elle soupira, puis recouvra d'un drap usé sa bardiche, avant de ramasser sa lame et son bouclier.

Elle sera allé s'entraîner a son maniement avec les maîtres du genre dans la compagnie, deux nains : Dracken et Dorine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvess
Mercenaire
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Lun 30 Mar - 19:43

Sylvess semblait fatiguée ces derniers jours. Fatigue probablement liée à l'inconfort de la chaise d'infirmerie sur laquelle elle passe ses nuits depuis l'arrivée d'Azraen dans la tente médicale. La jeune femme en sort rarement, sauf pour prendre l'air un court instant ou fumer, passant la plupart de son temps à veiller sur le sommeil de son compagnon blessé. Si la rouquine n'était pas très souriante depuis son arrivée, ceux l'ayant croisé aujourd'hui pourront remarquer que son regard semble plus préoccupé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka
Mercenaire
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 31 Mar - 0:07

L'aube filtrait à peine à travers la toile épaisse de la tente que ça lui était insupportable. Elle n'aurait trop su dire quand ça lui avait pris. Comme un grain de sable dans l'oeil d'abord, qu'on frotte et qui persiste. Puis ça c'était étendu sur tout un côté du crâne jusqu'à la gangrener toute entière.

"J'ai mal à la tête" elle répétait.

Aussi, sans que ça étonna quelqu'un, elle avait marché toute la journée le nez baissé, s'acquittant malgré tout des tâches qui lui incombaient. Bien entendu elle n'avait pas fait preuve de beaucoup de patience, ni non plus de beaucoup d'amabilité, son humeur exacerbée par le mal tenace qui lui cognait les tempes. Pourtant les remèdes n'avaient pas manqué. Tisanes, onguents, Lumière et même d'obscures fumigations à la pacifique au fin fond des cuisines en compagnie d'un Jonathan bien compréhensif. Mais rien n'y fit. Rien, si ce ne fut la tombée du jour, comme un baume à sa souffrance lorsque le soir et les ombres lui permirent de retrouver une vue convenable et un tempérament moins désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaurad Aldefred
Recrue
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 1 Avr - 5:24

Sous l'unique lueur d'un feu de camp, le groupe divisé et perdu s'était rassemblé. La flamme se reflétait sur tous les visages et la fumée s'échappait comme en plusieurs signaux.

A quelques centaines de mètres de la route, à l'abri derrière un arbre épais comme deux et d'un rocher, le comité s'était installé là, à l'ombre du chemin le plus proche. Les blessés étaient entre les mains de Joahanson pendant qu'Azraen et Dorn partaient à la recherche du futur petit-déjeuner. C'est en descendant dans les plaines qu'un Talbuk de taille raisonnable s'est offert au duo.

C'est que le lendemain qu'ils auront mis les voiles, foulant les pavés poussiéreux de la zone aride pour rejoindre les plaines verdoyantes de Nagrand. Ils joindront Telaar qu'en fin d'après-midi, éreintés par une journée de marche.


Dernière édition par Dorn Leezan le Mar 3 Mai - 14:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Eden
Visiteur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 22
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 1 Avr - 22:52

Le réveil d'Anna aura été laborieux, tout comme son retour au campement : la poitrine brûlée au deuxième degré, elle a le torse recouvert d'un bandage contre lequel frottent de nombreuses cloques relativement douloureuses qui rendent ses déplacements incertains. Egalement touchée à la cuisse, elle boîte, appuyée sur une béquille d'infirmerie, grimaçant sous chacun de ses mouvements.

Alors qu'elle commençait tout juste à reprendre confiance en elle, la jeune femme se retrouve de nouveau confrontée à ses faiblesses : la mine peinée, elle passera sa soirée assise sur la terrasse devant l'infirmerie, secouée de doutes vis à vis de ses capacités de soldat...

Elle ira finalement se coucher en silence, éreintée, fuyant les regards de ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 2 Avr - 16:25

Malena contemplait le campement de la Lame Noire depuis les hauteurs, s'étant isolée pour réfléchir.
L'attaque contre les ogres n'était définitivement pas une défaite. Ils étaient certe rentrés de façon désorganisée, mais étaient tous un seul morceaux. Etait-ce pour autant une victoire ? Dur a dire.
Beaucoup d'ogres avaient péris, l'assaut avait été bien coordonné et, c'était son point de vu, le plan plutôt malin, compte tenu du terrain et des obstacles. Mais si c'était une victoire, elle avait quand même un goût très amer. Elle était persuadée qu'ils pouvaient faire mieux. Et par "ils", elle pensait autant aux officiers que les mercenaires, notamment a propos de la retraite...

Elle inspira profondément et redescendit vers le camp pour s'entraîner de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gor'Bak
Socio-traître
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 2 Avr - 20:16

Gor'bak, lui, soulève des gros rochers dans son coin. C'est comme si il s'entraînait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 10 Avr - 13:09

L'on put voir et entendre, la veille, le Sergent Lozatski pousser un hurlement de rage alors qu'il était emporté avec les autres par le courant et disparaissait en quelques secondes en une chute vertigineuse.
Au petit matin, sa tente restait entrouverte, de la même manière qu'il l'avait laissé à son départ. L'on pouvait voir à l'intérieur ses affaires rangées avec une minutie à couper le souffle n'ayant rien à envier à sa coupe de cheveux.
Il avait fait preuve d'encore plus d'implication, que ce soit dans les entrainements, dans les tâches, ou à soutenir les mercenaires et à leur rappeler bien souvent qu'ils font partis de la grande famille de Rétribution et qu'ils peuvent compter sur les autres, lorsqu'ils sont démotivés... Mais ce jour-là, le Sergent et sa motivation avait disparu du campement, laissant de côté son autorité naissante et son amabilité en dehors des ordres, souvent au rendez-vous toutes deux.
Pour le plaisir des uns, ou le malheur des autres, le vide que laissait la disparition du Sergent Lozatski et du Lieutenant Elensar ne pouvait que se faire sentir.

Et une fois de plus, Yebald avait disparu en compagnie d'un elfe, sans qu'on ne soit sûr de pouvoir les retrouver... L'histoire semblait se répéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazran
Mercenaire
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 10 Avr - 16:01

Après la défaite de la veille - qui compte deux officiers disparus et quelques blessés - Vladimir a été pris en charge à l'infirmerie. Ses blessures n'étaient pas si graves, il avait connu pire, mais on sait tous ce qu'une plaie infectée amène.
Il se sera reposer toute la nuit, ainsi que le matin, échappant à l'entrainement matinal qu'il affectionne tant. On pourra le voir en train d'admirer sa nouvelle acquisition, l'épée du maître-lame abattu la veille. Une belle pièce, bien qu'il n'en sache pas grand chose si ce n'est qu'il peut frapper avec. Il grognera à la vue de quiconque voudra s'approcher de sa précieuse.

L'alchimiste, de son coté, quasiment invisible depuis quelques temps, restera au silence. S'exilant du groupe comme toujours, sauf que ces temps-ci, ce n'est plus dans sa tente qu'il se cache du monde, mais au bord du bassin au-dessus de Telaar. Ne faisant rien, si ce n'est méditer, le regard perdu dans l'eau, ou en contre-bas de la montagne. Il congédiera les quelques rares personnes capables de monter jusqu'ici pour savoir de quoi il en retourne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 14 Avr - 11:35

Malena se sera beaucoup entrainée ces derniers jours, ne s'accordant que peu de repos. En journée, elle quittait rarement le terrain d'entraînement, et quand elle était trop fatiguée pour rester debout après tout ces efforts, elle partait lire sous sa tente des livres, apparemment traitant de stratégie et de tactique pour les plus curieux qui lui demanderais. Elle avait entendu les remarques des autres mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuran
Visiteur
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/03/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mar 14 Avr - 16:02

Kuran parlait moins, ces derniers jours. Il passait le plus clair de son temps à ruminer ses pensées dans sa tente ou en regardant l'horizon depuis les hauteurs. Son visage est fermé et ses traits tirés, mais personne encore n'a pu l'entendre se plaindre. Il s'entraîne avec autant d'entrain que d'habitude du reste mais toujours en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assast
Capitaine
avatar

Messages : 1943
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Sam 18 Avr - 13:15

Le doux bruissement du vent dans les feuilles, le soleil agréable qui réchauffait les cœurs, et le lent reflux de la mer sur sur le sable, paraissaient donner, ainsi associés, une sensation de bien-être, une brise de fraîcheur et de liberté dans cet univers si sale et brutal. Pourtant, des grondements sourds brisaient par moments la quiétude apparente, de puissants fracas sourds, accompagnés d'une odeur âcre, et d'une épaisse fumée noire : Le son des canons de siège de l'Alliance, qui ouvraient à intervalles réguliers, le feu sur le port de ravitaillement de la Horde de fer, en contrebas, dont les débris et les ruines fumantes jonchaient un sol grêlé d'impacts.
Debout sur une falaise, seul, le capitaine contemplait sans bouger la vaste zone prise à l'ennemi, et celle qui restait encore à conquérir. La victoire était à leur portée, mais encore bien lointaine.
Il leva la tête, nulle étoile en vue, il faut dire que c'était plutôt rare en pleine journée, même dans cet endroit étrange. Elles lui manquaient, les étoiles. Aussi différentes, l'une de l'autre, non moins brillantes.
D'un mouvement, il se retourna, ajustant la sangle qui maintenant son fourreau en place.
La guerre n'attend pas, elles seraient encore là à son retour, du moins l'espérait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retribution.forum-pro.fr
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 22 Avr - 11:01

La nuit était encore plus sombre que ce qu'il avait imaginé, et le climat encore plus insupportable que celui trouvé en Gorgrond. L'ex-Sergent, gradé Adjudant le jour même, détaillait la pénombre nocturne et le blizzard passant sans relâche devant ses yeux. Il s'était appuyé dos au mur qui jouxtait la porte de la maison des officiers et sous-officiers - servant aussi d'infirmerie, d'ailleurs, depuis la veille - et sa moustache brune, ainsi que ses cheveux, se recouvraient bientôt d'une couche blanche typique, qu'il ne chassait toutefois pas. Sa cape était refermée autour de son corps, son visage, inexpressif, et ses pensées, ailleurs. L'on aura pu le voir, à quelques reprises, passant proche des tentes pour s'assurer que les tours de garde sont correctement pris, et également vérifier qu'aucune petite réunion ne se ferait, à propos des derniers évènements concernant l'ex-Vétéran Dorn Leezan. Une fois que tout ceci fut correctement fait, il retourna dans la petite maison, en silence pour ne réveiller personne, de manière à se recoucher et attendre le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinkan/Eliott
Mercenaire
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 22 Avr - 12:35

Le Belluaire était resté bien calme malgré ce qu'il s'était passé à leurs arrivée à Givrefeu. Seul dans un coin il enrageait de ne pas avoir défendu Dorn, même si il avait outre passé les limites pour le moustachu on abandonne pas un vétéran dans un territoire hostile comme celui-là, sur un autre monde avec des moyen limités de retours en Azeroth.

Zelkova ne pouvait pas accepter cela, alors qu'il retournait à sa tente, toute personne qui croisait son regard pouvait voir que le belluaire était très mal luné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvess
Mercenaire
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 22 Avr - 14:47

Sylvess avait peu et mal dormi, préférant veiller sur le sommeil d'Azraen. Si la jeune femme semblait préoccupée et triste ces derniers jours, son regard était actuellement plein de colère. La soirée avait été longue. Et difficile. La rouquine semblait peu à son aise dans ce climat glacial, plus habituée au soleil et à la chaleur. Déjà mécontente du partage des tentes et du refus du capitaine lorsque l'adjudant avait proposé une solution, son humeur glaciale n'avait qu'empiré avec la sanction infligé à Dorn. Elle s'était sentie impuissante. Impuissante pour aider le vétéran. Impuissante pour apaiser la douleur et la colère de son compagnon. Qui avait failli leur couter la vie. Si elle comprenait son besoin d'isolement, elle ne comprenait pas sa décision de s'éloigner autant du campement. Résultat : ils avaient dû affronter un groupe de bêtes immenses, dans le froid, sans lumière. Et il était blessé. Que se serait il passé si personne n'était venu les chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 23 Avr - 1:50


*Petite Parenthèse*

A quelques lieues du campement, au plus profond d'une caverne souterraine où seul persiste l'odeur de sang et de souffre, le Lieutenant se lamentait dans une cacophonie de tintements. Il sentait en lui le regard vide des Ombres, comme si leur maître voyait à travers elles et riait de ses souffrances, de sa victoire imminente.

Malgré sa nudité apparente, son teint noirci par la braise et ses prunelles éteintes, toute la noblesse de l'ancien peuple n'avait encore abandonné le détenu qui défiait les séides du sorcier lorsqu'ils tentaient de lui succéder. Mû par la grandeur du peuple solaire, il jurait dans sa langue maternelle, les comparait aux aberrations engendrées par le Titan Noir et crachait à leurs pieds.

Hélas, il lui arrivait encore de tendre la main à cet enfant aux cheveux de blé et aux yeux du crépuscule, ultime lueur d'espoir aux portes de l'Enfer. Son cœur en proie au doute, il voyait au loin cette terre nimbée de lumière où les siens l'attendaient.
Qui étaient-ils ? Ses frères, ses fils, ses compagnons peut-être ?

Alors il lui sembla que les traits de ce qu'il prenait pour une hallucination se déformèrent. Il le vit un instant et sut qu'il avait encore sa place quelque part. Qu'on l'attendait.
Tourné vers les Ombres, il haussa la voix et fit mander au mieux le maître, car il avait à lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malka
Mercenaire
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 24 Avr - 9:32

La mercenaire était parvenue à troquer son bon vieux chapeau de pêche contre un couvre-chef plus adéquat au froid polaire de la région ; une cagoule doublée en tissu sombre qui ne laissait distinguer de son visage que ses yeux. Elle la portait comme on porte un masque, dissimulée aux regards des autres. D'aucuns auront jugé qu'elle était chagrinée, voire même en colère, bien que la seule évidence qu'on pût bien honnêtement considérer était son silence au sujet des événements de l'avant-veille. Aussi, que ce fut son tour de garde ou non, elle persistait à faire la sentinelle à l'extrémité du camp, enroulée dans son épaisse cape. Parfois le blizzard soufflait si fort que sa silhouette s'estompait entre les vagues gelées de la bise et il fallait y lorgner à deux fois pour constater qu'elle était toujours à la même place qu'auparavant, immuable malgré la puissance des bourrasques. L'adjudant parvenait parfois à lui arracher quelques mots, patient et compréhensif, mais bien vite elle retournait sonder l'horizon obscur, attentive aux menaces qui rôdent après le déclin du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylanah Ziegler
Vétéran
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 24 Avr - 10:40

Malena aiguisait sa bardiche a la faveur de la chaleur d'un des feu de camps, proche des tentes. Elle répétait le geste presque mécaniquement, fixant les flammes en pensant a tout autres genres de sujets. Et la Lumière savait a quel point le sergent se posait des questions : la bannissement du vétéran avait-il été la bonne solution, que faire avec Azraen, étaient-ils suffisamment en sécurité ?
Elle frissonna, pas a cause du froid, elle était chaudement emmitouflée dans sa cape de fourrure, et la cagoule lui protégeait le visage, pour le reste elle portait son armure doublée; en vérité, elle avait peur.
Dorn rôdait peut être a l'extérieur du camp, prêt a attaquer un ou deux mercenaires un peu trop isolés, il y avait les garns, les traqueurs des congères, les Sire-Tonnerre, Veille-Ombres... Les menaces ne manquaient pas. Si l'on devait en plus ajouter la météo, la situation était assez chaotique.
Elle soupira, arrêtant d'aiguiser sa bardiche. Azraen l'avait surprise aussi. Elle n'avait pas vu l'arme chauffée a blanc se pointer vers elle avant le dernier moment, tandis qu'il lui exhortait de la fermer. Elle dormait mal, en proie a des cauchemars : les mercenaires s'entretuant, Veille-Ombres exacerbant leur haine envers les uns les autres. Le songe était court, mais intense, se finissant souvant par la mort brutale de la rêveuse.
Il n'était ainsi pas rare de la voir se lever au milieu de la nuit, pour aller spontanément monter la garde, faire le tour du camp, jusqu'au levé du jour.

Elle leva les yeux vers les étoiles, priant pour que toute la compagnie rentre vivante en Azeroth, et elle savait qu'elle en demandait trop, mais souhaita aussi que l'harmonie revienne dans leurs rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazran
Mercenaire
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 29 Avr - 0:29

L'alchimiste n'aura pas dormi cette nuit, comme tous ceux de l'expédition cauchemardesque de la veille. Néanmoins, il gardera son air froid, impassible, intouchable. Il traina aux abords du camp, pour échapper aux jérémiades, aux cris et autres expressions des cauchemars de ses congénères.
Mains jointes dans le dos, il observa l'horizon jusqu'à l'aube, pris parfois de spasme ou de tremblement le long de ses bras et de ses mains, lui qui se montrait si inexpressif, et l'excuse du froid ne s'appliquait pas à Pride.


Tarhmor aura reçu la veille l'ordre du capitaine, se tenant à disposition des mercenaires dès le lendemain matin, aimable en toute circonstance, invitant les âmes innocentes de la compagnie à se confesser et à se confier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvess
Mercenaire
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 29 Avr - 17:53

Sylvess fixait le plafond de la tente d'Azraen,  silencieuse et prise de tremblements plus ou moins violents. Elle avait peur de fermer les yeux. Peur de revivre toute cette soirée. Cette hallucination si réelle. Elle se souvenait de tout. Du froid et de la neige sur le trajet. De l'arrivée près de la tour. Cette tour sinistre et vide...


Et puis l'arrivée de la horde de morts-vivants, qui encercle la tour. Ils étaient si nombreux. Horribles. Terrifiants. La peur l'avait envahie encore plus lorsque Azraen fut touché pour la première fois. Puis les mercenaires refermèrent la porte. Elle savait que la porte ne tiendrait pas éternellement. Pas face à un si grand nombre. Mais elle pensait avoir un petit moment de répit. Peut-être qu'avec un peu de chance, ce temps suffirait pour fuir. Mais les non-morts passaient déjà par la fenêtre. Tout n'était pas perdu, même si la panique l'envahissait peu à peu. Ils pouvaient encore rejoindre le sommet de la tour et les mages pourraient invoquer un portail. Alors elle commença à monter. Elle avait besoin d'y croire. Besoin de cet espoir. Après une ascension difficile, elle arriva au sommet avec Az'. Enfin ! Mais les griffes d'une goule lui lacérant  les flancs firent vite disparaitre sa faible lueur d'espoir. D'autres non-morts les attendaient en haut. Il n'y avait pas d'issue. Elle essaya de défendre Azraen de son mieux. Mais ses efforts n'avaient pas suffit. Une goule s'était jetée sur lui, plantant ses crocs dans la gorge de son compagnon avant de le dévorer. Vivant. Sous ses yeux. Un voile de rage et de désespoir s'était abattu sur son esprit. Elle n'entendait que les cris de l'homme qu'elle aimait. Même ses propres cris ne l'atteignaient pas. Le temps s'était arrêté pour elle l'espace d'une seconde. Puis elle se précipita vers Azraen. Ou vers ce qu'il en restait. Massacrant les quatre goules sur sa route. Elle ne pensait plus. Elle ne voyait que lui. Ne ressentait que la douleur. Si profonde qu'elle en avait mal physiquement. Même si elle avait du mal à y croire, il était mort. Parti. Elle n'entendrait plus sa voix. Ni son rire. Ni les battements de son cœur. Elle ne verrait plus son sourire. Son visage. Lui. Elle ne respirerait plus son odeur de mer. Elle ne sentirait plus ses bras autour d'elle. Son corps contre le sien. Ses lèvres sur les siennes.  Elle sanglotait sur les restes du marin quand des bras l’emportèrent loin de lui. "Il est mort". La voix de l'adjudant résonna à son oreille. Il ne restait rien. Juste la douleur.
Elle vit du coin de l’œil une ombre apparaitre derrière les mages. Mais elle était incapable de penser. Incapable de bouger lorsque l'ombre décapita le sergent Brynt. C'est seulement après avoir vu la tête se détacher du corps et senti l'étreinte de Yebald se relâcher qu'elle recommença à bouger. Elle s'empara de sa dernière grenade et l'envoya d'un geste plein de rage en direction de la meute de non-morts. Plusieurs explosèrent. Bientôt remplacer par d'autres. Annysha n'avait pas eu autant de chance. La grenade lui avait explosé entre les mains, emportant ces dernières. La pauvre se vidait lentement de son sang.
Puis Tucker avait invoqué un portail que certains empruntèrent rapidement. Mais elle refusait d'abandonner Azraen ici. Et l'adjudant. Mais en voyant Tayes avancer et Yebald se faire attraper par la horde elle comprit qu'elle n'avait plus le choix.  Elle passa le portail, pensant rejoindre la sécurité du camp. Même si plus rien ne serait jamais comme avant. Azraen était mort.
Mais cela ne finirait jamais. Les mort-vivants étaient aussi dans le camp. Trop occupés à dévorer les mercenaires déjà morts pour remarquer les survivants. Puis Veille-Ombre était arrivé. Avec son rire moqueur et son marché. Le rejoindre ? Alors qu'il était à l'origine de ce massacre et de la mort de l'homme qu'elle aimait ? La jeune femme préférait de loin la mort. Qui arriva bientôt sous les traits  d'une créature horrible avec de multiples bras et autant de têtes. Morphée. Son dernier souvenir était la bouche immense qui s’apprêtait à l'engloutir vivante.

Sylvess se réveilla en hurlant. Elle s'était endormie. Assez longtemps pour revivre ce calvaire. Si elle parvient à retenir la nausée, elle ne pouvait pas lutter contre les violents tremblements qui agitaient son corps. Elle avait du mal à retrouver une respiration régulière. L'horreur empêchant ses poumons de fonctionner correctement. Mais le corps chaud d'Azraen serré contre elle lui rappela que tout ceci était fini. Ils étaient vivants. Et ensemble. Ce cauchemars allait probablement les marquer longtemps. Peut-être même pour toujours. Mais ils allaient s'en sortir. Continuer d'avancer et être heureux. Ils ne laisseraient pas Veille-Ombre gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souvenir
Allié/Client
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 28/10/2014

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 10 Mai - 22:14

Cela fait plusieurs jours désormais que l'acrobate est revenue au camp, et elle reste pourtant peu visible. Elle passe le plus clair de son temps à vagabonder hors les barricades, ne se souciant ni du froid ni des dangers inhérents à la faune locale, et rentrant à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit - fendant le blizzard comme si celui-ci était incapable d'avoir prise sur sa silhouette enchevêtrée dans les pans de sa cape.
A l'occasion, lorsque l'envie lui prend, elle se rend au faîte des pics surplombant les tentes, pour y partager les tours de garde des sentinelles, ou simplement rester là, assise dans le lit du vent, les yeux rivés au ciel des heures durant.
Et toujours empoignée la branche de frêne, brute, nue, comme on tient la main d'un ami cher.

_________________
If all else fails, use fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 566
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Mer 27 Mai - 13:54

Alors même qu'il avait été retrouvé agonisant aux abords du campement deux jours plus tôt, le Lieutenant semblait déjà s'être remis des derniers événements et passait le plus clair de son temps à se remettre à jour en lisant les rapports les plus récents sans pour autant s'éloigner du bâtiment principal. Ses prunelles à nouveau embrasées, il semblait même avoir repris des couleurs.
S'il saluait encore les mercenaires, la captivité l'avait rendu plus distant que jamais et l'elfe n'avait de cesse de répéter qu'un projet devait bientôt se concrétiser en désignant une pile de parchemins enroulés qu'il avait pu conserver dans sa fuite.
D'ailleurs, il ne livra aucun détail sur celle-ci, paraissant ignorer la méthode employée par son mystérieux complice, jusqu'à son but réel.

Lorsqu'il rendit le dernier dossier à sa caisse, Findol partit s'isoler du reste de la compagnie, prétextant un besoin de concentration pour "donner libre court à son imagination". Seul détail notable, il s'était muni des parchemins suscités, synthèse des différentes informations et découvertes acquises tant bien que mal au cours de cette campagne.

"Son éclat égalera bientôt celui de l'Astre aimé."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuran
Visiteur
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/03/2015

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Jeu 28 Mai - 16:40

Kuran ruminait tout ce qu'il avait entendu durant la soirée, autour du feu de camp des mercenaires. Allongé sur sa couche, la tête posée dans sa paume et appuyé sur un coude, il regardait la feuille blanche en jouant avec le morceau de fusain qui lui faisait office de crayon.

On lui avait suggéré d'écrire son testament, aussi était-ce ce qu'il comptait faire mais l'exercice se révélait plus compliqué qu'il ne le pensait. Ce n'était pas qu'il eut nombre de choses à léguer, non, mais les mots ne lui venaient simplement pas. Est-ce qu'il était prêt à mourir ? Sans aucun doute, du moins le pensait-il, mais de là à rendre la chose tangible en rédigeant ses derniers souhaits, cela il ne le pouvait pas.

Aussi commença-t-il enfin à écrire alors que la nuit blanchissait et annonçait l'aube mais plutôt que son testament, il se contenta de rédiger une lettre à destination de sa soeur. Il concluait sa missive par ces quelques mots : "Le moral est bon, les paysages magnifiques, la prochaine permission lointaine. Je t'embrasse." avant de signer et de glisser la feuille dans une enveloppe. Il se tourna sur son matelas de fortune et s'endormit d'un sommeil sans rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Der Kelton
Sergent
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Ven 29 Mai - 17:24

L'adjudant était retranché dans la masure, proche de son lit et de ses affaires, détaillant ses armes de pugilat déposées sur sa couche. Celles-ci brillaient d'une puissance, qui lui paraissait assez monumentale pour anéantir la petite maison des officiers, voire même le campement tout entier. Il ressentait cette sensation au contact du métal qui emprisonnait cette sombre magie d'une façon ou d'une autre qu'il ne pouvait réellement expliquer avec précision. Tout ce qu'il s'avait, c'est que cette énergie qu'il manipule depuis des mois et des mois, désormais, lui sera une fois de plus utile pour supprimer ses ennemis.

Mais il y avait énormément de gros ennemis... De grosses troupes d'ombres et de soldats, des acolytes puissants, peut-être même des gronns... Et enfin, Veille-ombres lui-même. Il ne pouvait se permettre d'utiliser ce pouvoir à la moindre occasion, il fallait que le moment soit bien choisi. Pour cette raison, il sangla deux haches légères à ses côtés, rangeant par la suite les armes de pugilat dans son dos, bien que celles-ci semblaient presque lui murmurer à l'oreille de répandre la mort où qu'il aille, pour les alimenter en âmes. Mais voilà longtemps que le maître des ombres est habitué à ses murmures... Ce soir là, il décida de ne pas céder à la tentation, et d'attendre le dernier moment pour dévoiler son propre atout dans cette grande bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazran
Mercenaire
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   Dim 31 Mai - 19:17

Le cauchemar était fini, ou tout du moins, repoussé. L'alchimiste, ou "le traître" désormais renommé par la plupart des mercenaires, n'a pas perdu sa froideur d'antan, mais il semble avoir perdu son aspect fier, et inébranlable, bien qu'aussi peu expressif dans ses gestes ou dans sa voix, mais un petit quelque chose dans son regard le trahit.
Tenu éloigné de tout ce qui pourrait s'apparenter de près ou de loin à un laboratoire, surveillé de près par tous, cible de tous les regards méfiants, il ne sait où se mettre, voilà pourquoi il l'exile dans un coin où le moins de mercenaire entre dans son champ de vision. Ce n'est qu'envers le capitaine, le lieutenant, ou le sergent Brynt, qu'il adresse de l'intérêt, et un regard autre que méprisant. Mais en tout cas, il attend, comme un prisonnier avant son procès, assailli par le doute, et peut-être d'autres émotions qui jusque là lui semblaient étrangères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs de la compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs de la compagnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rumeurs NBA
» [RAID] La Compagnie KOUBAK ®
» Rumeurs : morts inexpliquées dans les royaumes humains.
» Les rumeurs + ou - certaines de Mars 2010
» Nouveaux Comtes Vampires, compil des rumeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp-
Sauter vers: