Rétribution

La rédemption ou la mort!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Passer la porte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arliden
Vétéran
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 21

MessageSujet: Passer la porte   Lun 6 Juin - 0:54

Le Rêve... Non, je... Si, ce doit être le Rêve, n'est-ce pas ?... 
Deux coups. Poignard, dague, qu'importe ? La lame s'est enfoncée profond. La douleur est fulgurante. Rien senti de tel depuis longtemps, non...
Je n'entends plus les cris, les fracas, tout s'estompe en une rumeur noire qui bourdonne... Ansuz, Ansuz, je remercie les dieux que tu ne puisses me voir, en cette heure. 
Le bourdonnement adopte un rythme régulier... Peu à peu, il se fracture, s'espace et s'articule autour des vides, des manques, devient mélodie. Des chants ? Des chœurs ? Mes oreilles voudraient se tendre dans leur direction... Oui, je suis sous forme de bête, couché là à même la terre, sans rien d'autre que la mare de mon sang pour m'en séparer. J'aurais voulu... Je voudrais m'y fondre, m'y enfoncer. Mon corps laissé là dévoré par les prédateurs, revenant à la forêt... Oui, ce ne serait que justice. Le cercle refermé, enfin.

Oui, vraiment. Voilà longtemps désormais que ma vue s'est brouillée. J'ai vaguement conscience d'un léger sentiment d'urgence qui me prend au cœur... Mais c'est terminé : je meurs.
Et cette grande paix         qui me nimbe, est-ce donc
le Rêve ?... 

Je                pas mourir                       
       juste                       pas juste, non, pas juste !...                   pas fait tout ça                     pour rien, pour rien, alors ? Non ?

Les autres                  morts déjà, morts encore                    pas pu les sauver, jamais pu                         toujours été derrière, loin derrière,          pas assez fort, si ?...                             Alors pourquoi                            je dois                               C'est le Rêve qui vient 
Le Rêve qui tombe            pas laissé 



C'est un grand silence qui succède aux chœurs et qui tresse d'une main blanche les brindilles éparses de mon esprit perdu. C'est une main blanche qui en noue les brins, qui retient les grains... C'est une paix formidable qui s'abat - comme un rapace sur une proie - pas corbeau, non, mauvaise analogie. Je ne peux plus partir, le Rêve merveilleux s'est évanoui... La Lumière seule demeure alors, à me demander à nouveau d'inventer à vivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Passer la porte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pré-Patch WoD] Vers la Porte des Ténèbres
» Pour tous ceux qui n'ont jamais passé la porte des ténèbres
» [La Porte de Rubicorne] Discussion générale
» Les énigmes qui font passer le temps
» [RESOLU] évents et tilesets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: