Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le premier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Findol
Lieutenant
avatar

Messages : 541
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 21

MessageSujet: Le premier   Jeu 11 Déc - 17:55

Quelques semaines avant la traversée de la porte

Blason des Elensar:
 


  Une pilosité aux reflets bleutés surnaturels, des yeux dorés lui promettant un jour d'accomplir un glorieux destin, une tenue d'étoffe ornée d'un trident renversé, blason des Elensar. Enfoncé dans son trône de marbre au plus profond de la Grande Mer, le Patriarche veillait, s'assurant qu'après tant de siècles, de millénaires, sa lignée perdure. Qu'elle survive aux guerres, aux troubles et conflits qu'elles avaient engendrés. Car le premier vivait en chacun d'eux, à travers leur chair et leur sang.

Chaque parcelle des murs de ses quartiers engloutis reflétaient un lieu différent. Quel'thalas, Darnassus, Hurlevent, Fossoyeuse. Lorsque le besoin se faisait sentir, il pouvait être partout à la fois, modelant le destin de ses descendants à sa guise, se jouant parfois d'individus isolés qu'il jugeait prometteurs.

 Créer une noble maison de toutes pièces, influencer de lointains ancêtres en leur apparaissant comme un vieil oracle ou un innocent enfant. Il s'y était attaché, les préservait comme un bambin prendrait soin de ses jouets. L'on pouvait en effet parler de jouets car il maîtrisait incontestablement leurs existences et jubilait chaque fois que l'un d'entre-eux tentait de se soustraire à sa domination.


« Monssseigneur, les ssséides de la Reine ne sssont pas loin. »


Les soldats nagas n'osaient que rarement pénétrer au sein du sanctuaire, et celui-ci ne dérogeant pas à cette règle, il rebroussa chemin sans même échanger un regard avec son maître.
A l'aide de charmes des plus scolaires, le patriarche s'était constitué une garde rapprochée lui permettant de poursuivre ses activités sans se soucier des explorateurs ou suivants d'Azshara attirés en son maigre domaine. Murlocs et nagas assuraient couverture, protection et le vénéraient comme un dieu, ce qui n'était pas pour lui déplaire, flattant son ego maintenu depuis les temps anciens.

Qui allait-il manipuler désormais ? Le Nécromancien paranoïaque, le frère aîné aimant, le louveteau à la chevelure de cuivre, ou bien ce jeune bâtard incapable de donner un sens à son existence ?
Le maître des lieux vint s'appuyer sur l'accoudoir de son trône pour se redresser lorsqu'il sentit une vive dougeur ressurgir du plus profond de ses entrailles, un millier d'aiguilles le percer de part en part.

Suite à la perte d'immortalité du peuple Kaldorei, le poids de l'âge avait peu à peu pris le dessus sur la stature imposante du patriarche. Malgré sa condition d'arcaniste hors norme lui assurant puissance et longévité, son corps ne pouvait que souffrir de l'écoulement du temps. La colère déforma peu à peu les traits de l'elfe, un pli naissant en son front pour faire place à la désillusion. Quel dieu médiocre s'inclinerait face aux limites physiques établies à sa naissance ? Cela faisait bien longtemps qu'il les avait atteintes, c'est pourquoi il avait façonné cet humain à son image, lui avait inculqué des valeurs et convictions similaires pour un jour renaître.

Il n'avait cependant pas prévu que sa « chose » échapperait un jour au regard du créateur et jetterait alors son dévolu sur un pauvre bâtard des Elensar. Bien qu'il s'agisse après tout d'une agréable surprise, il n'était rien de plus réjouissant que s'atteler à le briser autant physiquement que psychiquement. Le confronter à la perte d'êtres chers, l'attirer jusqu'aux frontières de la démence pour le réduire à l'état de coquille vide, simple récipiendaire. Mais le sable s'écoulait inlassablement et il n'avait encore trouvé de sujet prometteur.

« J'ai encore l'éternité devant moi. » En cet instant, était-il en mesure de le prétendre ? Que représentait-il réellement ? Une figure du passé, une époque lointaine et oubliée.

Son regard se dirigea alors vers les terres foudroyées où luttaient à nouveau orcs et humains, cependant épaulés par d'autres races, des perfides réprouvés aux sages draenei pour faire face à un ennemi commun. Il n'était pas encore trop tard, mais il ne pouvait plus attendre, cette horde de fer sortie de nulle-part risquait d'influencer le cours des événements. Du haut de ses deux bons mètres, il jaugea l'un de ses séides de passage.


« Toi, quel est ton nom ?  Entama-t-il, évasif.
- Endymion monsssseigneur.
- Bien, Endymion, emporte donc une poignée des tiens et rejoignez les côtes des Terres foudroyées. Ramène moi donc le cadavre de l'un de ces orcs à la peau brune. »


Le naga ne se fit pas prier une fois encore et s'en retourna dans les profondeurs, accompagné d'un faible comité d'êtres écailleux comptant notamment deux sorcières. La route promettait d'être longue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le premier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Neutre] Le Premier Cercle
» Finir le premier niveau en une vie
» Un jeu sur le premier empire pour rassembler la communauté..
» MTGO Sealed Premier event.
» premier scorpion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: