Rétribution

Guilde RP sur Kirin Tor - World of Warcraft
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bleu magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valteri Vinrae
Mercenaire
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Bleu magie   Ven 14 Juil - 17:55

L’air se met à tinter férocement. On dirait du verre qui va éclater.
J’ai beau essayer de rediriger l’énergie, les chenaux ne font que s’embraser, un à un. La concentration intense de mana volatil a rendu le monde bleu, tout autour de moi, et l’odeur d’ozone que dégage la magie est étouffante.

Contrôle - tout est une question de contrôle. Un contrôle que j’ai perdu depuis longtemps déjà. Les structures délicates vont céder et se défaire et je ne verrais rien. Un bref parfum iodé - une brise venue de la mer, par la fenêtre sans vitre.
Les tours catalysent l’énergie. Leurs fondations, loin sous la surface de la mer, puisent et tressent la magie à sa source la plus pure, avant de les reconduire, délicatement, de la façon la plus naturelle qui soit, vers les sept chenaux que l’on avait disposé au sommet de chacune des tours. L’édifice entier allait s’effondrer si l’arcane devenait incontrôlable. Et voir la destruction d’un tel lieu m’aurait brisé le coeur, sans que je m’explique réellement pourquoi. J’en ignorais même jusqu’à sa localisation, si ce n’est qu’il se trouvait en pleine mer - sa fonction aussi demeurait mystérieuse, mais il était désert depuis bien des années.

Le brasero vire au bleu incandescent. La poussière se met à léviter et luire comme des particules de mana - le point de rupture sera bientôt dépassé. Impossible de reprendre le contrôle des flux, maintenant. Il faut rediriger l’énergie, jusqu’à ce qu’elle s’épuise - elle ne se dissipera pas seule, les sortilèges la poussent à se condenser vers l’implosion.

Rééquilibrer, pour commencer. D’un geste, je reconfigure les lignes de pouvoir. Elles se polarisent pour prendre la forme des constellations qui entourent le monde, et leur dessin forme des runes de protection. Ca, c’était la partie facile. La masse informe d’énergie menace encore d’éclater, mais elle pulse désormais le long du chenal, et de manière -presque- régulière.
Maintenant, inverser le sens.
Je murmure un mot, en syllabes sèches et saccadées, pour recentrer la force sauvage.
La magie chuinte et siffle comme une vieille théière. Ca y est, l’arcane commence à ondoyer, s’immobilise, puis part en sens inverse. Toute la poussière retombe. Le bleu est aspiré dans le chenal à une vitesse effarante, si rapide que le monde paraît privé de toutes les couleurs.
Stabiliser les catalyseurs ne prendra qu’une poignée de secondes - Trop tard. Le flux a dévié.
Ca va faire mal.


Dernière édition par Valteri Vinrae le Ven 14 Juil - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valteri Vinrae
Mercenaire
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Re: Bleu magie   Ven 14 Juil - 17:56

«Mademoiselle Vinrae !»

La voix claque et tout se brise. Un rêve. Ce n’était qu’un rêve.

D’une coulée je me lève. Tous les regards sont braqués sur moi, et j’entends quelques ricanements qui roulent, vers le fond de la salle. Si le rêve, non, la vision n’avait pas été aussi prégnante, j’en aurais été écrasée de honte.

«Pouvez-vous me répéter ce que je viens de dire ?»

Le ton est sec, dur, réprobateur. Depuis combien de temps avais-je cessé d’écouter ?
Les rires se font moins discrets, mais le professeur ne bronche pas.
Mais mon regard s’affermit. Il est temps de passer à autre chose.
Aussi je ne promène aucun regard autour de moi - nulle aide, nul soutien à espérer de ce côté-là, et je le rive droit sur le professeur, qui tressaille imperceptiblement.

«Non, monsieur.
- Et pourquoi donc ?
- Parce que je n’ai pas écouté votre cours.»

Un court instant, son désarroi transparaît. Mais on n’enseigne pas les arcanes de niveau supérieur si l’on est incapable de maîtriser ses émotions.
Cette fois, les rires ont cessé.

Il y avait quelque chose de changé dans l’étoffe de l’air, quelque chose qui n’avait rien à voir avec les frémissements arcaniques qui commençaient à vibrer -

«Veuillez sortir immédiatement.»

Parfait.
Je viens de découvrir que la magie est une chose trop pure, trop sauvage et trop vraie pour qu’on l’enferme dans une salle de classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valteri Vinrae
Mercenaire
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Re: Bleu magie   Lun 4 Sep - 12:32

«Rappelle-moi encore une fois pourquoi c’est toi que je dois traîner...»

Gros soupir. Sevastian jouait nerveusement avec ses larges manches, signe qu’il n’en menait vraiment pas large; son visage s’est plissé en même temps que s’abaissaient ses sourcils et ses longues oreilles.

«Parce que le Kirin Tor a jugé bon d’envoyer un prêtre du Conclave pour contrebalancer la corruption et ...»

D’un geste agacé j’ai coupé court. L’ironie n’avait jamais été son fort.

«Oh pour l’amour des Titans… Pourquoi toi ? Ca ressemble à une mauvaise blague.»

Je n’ai pas attendu sa réponse pour me détourner.
Il a ronchonné un instant avant de m’emboîter le pas, descendant dans mon sillage les marches noyées de pénombre. Dans ces souterrains, on ne trouvait plus qu’à de larges intervalles les lanternes arcaniques qui déversaient une pâle lueur bleutée; après tout, en placer davantage dans ce lieu peu usité d’un complexe isolé de la société empyréenne aurait été gaspiller de l’énergie. Et l’obscurité se satisfaisait de ce règne partagé, dévorant de larges pans de l’escalier.

Seuls résonnaient nos pas, et de temps à autre, le lointain ploc mat de l’eau contre la pierre, là où l’humidité marine parvenait à s’infiltrer; et Sevastian qui continuait de râler, mais se tut net lorsque d’une bourrade je le repoussais dans une alcôve décorée d’une statue elfique.

«La ferme ! Quelqu’un remonte !»

Il a fait quelque chose, et tout à coup, a semblé se mêler à l’obscurité, comme s’ils étaient tramé des mêmes fils; était-ce la magie des ombres ? Ou simplement sa nature d’elfe ? Puisque je n’avais pas ces capacités, je me suis dissimulée derrière lui.

Dans les rayons pâlissants de la dernière lampe, une volée de marche plus haut, une silhouette s’est dessinée. Elle semblait glisser sans peine aucune dans l’escalier, comme si ses voiles noirs émanaient directement de la pénombre qui la portait -

Un visage fin comme une lame de couteau. Une cascade de boucles plus noires encore que l’ombre dont elle émergeait. Un regard terrible…
… qui a glissé sur nous sans nous voir.

~

La salle, ronde, ressemblait davantage à une chambre de rituel qu’à une pièce d’étude. Incrustés dans la pierre blanche, des cercles d’invocation complexes couraient et s’entrecroisaient, brillant d’un éclat terne d’argent vieilli.
Sevastian a laissé échapper un cri, de stupeur effrayée, ou peut-être d’effroi stupéfait - une silhouette venait de se matérialiser devant nous.
C’était un homme, à l’allure encore plus fine que lui, et sans doute plus séduisante encore, dans le genre ténébreux - si l’on exceptait les cornes torsadées qui jaillissaient de son front et trahissaient sa nature.

«Le démon, a-t-il soufflé. Pourquoi a-t-il l’air aussi…
- Humain ? ai-je complété, pour lui voler le terme ‘elfe’. Ce n’est qu’une projection. Cette forme doit être plus simple à maintenir, pour communiquer.»

Et de fait, on voyait s’agiter ses lèvres fines et sa langue fourchue - sans qu’une parole ne soit audible. Puisqu’il n’avait pas l’énergie de projeter le son, j’ai cessé de m’en préoccuper.

Au centre de la pièce, sur une simple table -en bois d’olivier, au demeurant luxueuse- on avait placé le Creuset. Sa corruption irradiait sur mon visage comme un souffle chaud, moite, languide.
Deux choses se sont alors produites. Deux sons.
La porte qui a claqué derrière nous.
Des pas dans l’escalier.

«Un piège, a énoncé Sevastian. Mais le Kirin Tor…
- Non. Ce n’est pas un piège du Kirin Tor. C’est un piège d’Helinde Ormerune. Il y a quelque chose de pourri au royaume de la magie...»

Le démon qui ne cessait de parler dans le vide à mes côtés a étiré un sourire. Pas le temps de réfléchir aux tenants et aux aboutissements de la trahison d’Ormerune, il fallait agir.

«Voilà ce qu’on va faire. Je vais surcharger les runes internes du cercle de confinement en détournant une partie du flux tellurique et -»

Regard ébahi. J’ai soupiré.

«Je vais tout faire s’effondrer sur nos têtes.»

Je me suis mise immédiatement à l’ouvrage. Les cercles de runes ont commencé à luire d’une aura violacée qui contrastait doucement avec les flammeroles vertes qui s’échappaient de temps à autre du Creuset. Le démon me suivait toujours, commentant dans le plus grand silence. Étrangement, l’idée de voir son réceptacle enseveli ne semblait pas le déranger.

La surchage s’est produite dans un chuintement ténu, qui a tourneboulé la gravité autour de nous alors que l’énergie accumulée cherchait un échappatoire où se déverser.
A genoux, Sevastian égrenait des prières pour enjoindre la Lumière de nous protéger. Inutile.
J’ai brisé la première rune, puis la seconde, puis toutes les autres, une à une, et l’arcane a émit des craquements de glace qui se brise et se fend - puis un grand son, comme un hurlement sans gorge. Et plus rien.


La souffrance est insupportable. La sensation de flottement, provoquée par l’irradiation au mana, est encore pire. J’ouvre les yeux en quête d’une distraction. D’abord le ciel - lavé à grand vent, quelques nuages à la blancheur parfaitement aveuglante. Puis une ombre le couvre, et c’est un regard que je croise. Des boucles de cheveux noirs. Deux yeux noisette. Si froids. Si froids.

«Nous allons avoir une petite discussion, toi et moi...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bleu magie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bleu magie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» Strategia Imperialis (personnages et magie)
» Impossible de trouve le reseau nabaztag, le lapin est bleu
» [Jeu Flash]Faire des hauts faits avec un elephant bleu :p
» Zéliä, la mage à peau bleu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rétribution :: Le campement :: Le feu de camp :: Histoires-
Sauter vers: